30 mai 2016

Angot Renaud Lévy

Un ami de Paris XIe nous envoie ce qui suit. "Dans Libération du samedi 28 mai, page 26, sur quelques lignes, Christine Angot se livre à une vibrante apologie du film Peshmerga et de son génial réalisateur, le grand, l'immense Bernard-Henri Lévy. Elle écrit notamment : "Je ne peux pas croire que les gens ne trouvent pas dégueulasse la chanson de Renaud, L'Entarté." Elle ne dit pas si elle aime J'ai embrassé un flic. On suppose que oui.
Posté par charles tatum à 18:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,