12 octobre 2020

Aubier - Le dormeur - da Silva

Le Dormeur est le récit de la découverte de Pascal Aubier, cinéaste (né en 1943), par Didier da Silva, écrivain (né en 1973), de l'enthousiasme de ce dernier et de ce qui s’en suivit. Petit cousin de la Nouvelle vague française, Aubier est l’auteur d’une poignée de films entrés dans la légende – dont celui dont il est question ici, homonyme du Dormeur qui s’inspire lointainement d’un poème d’Arthur Rimbaud. Ode au cinéma par la littérature, le livre édité par Marest retrace l'aventure du cinéma moderne condensée en un film de moins... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

05 janvier 2013

Nos films préférés en 2012 : Caroline Vié

Amour, de Michael Haneke (Autriche-France) et, Dark Horse, de Todd Solondz (États-Unis) Killing Joe, de William Friedkin (États-Unis) Ernest et Célestine, de Benjamin Renner, Stéphane Aubier et Vincent Patar (France-Belgique) Thérèse Desqueyroux, de Claude Miller (France) Django Unchained, de Quentin Tarantino (États-Unis) Paradies: Liebe [Paradis: amour], de Ulrich Seidl (Autriche-Allemagne) Quelques heures de printemps, de Stéphane Brizé (France) Argo, de Ben Affleck (États-Unis) Frankenweenie, de Tim Burton... [Lire la suite]
04 janvier 2013

Nos films préférés en 2012 : Louis Danvers

1. Elena, de Andreï Zviagintsev (Russie) 2. Ernest et Célestine, de Benjamin Renner, Stéphane Aubier et Vincent Patar (France-Belgique) 3. Beasts Of The Southern Wild, de Benh Zeitlin (États-Unis) 4. The Deep Blue Sea, de Terence Davies (Royaume-Uni) 5. À perdre la raison, de Joachim Lafosse (Belgique) 6. Une vie meilleure, de Cédric Kahn (France) 7. Le Grand Soir, de Benoît Delépine et Gustave Kervern (France-Belgique) 8. Take Shelter, de Jeff Nichols (États-Unis) 9. Les Invisibles, de Sébastien Lifshitz (France) 10.... [Lire la suite]
08 octobre 2009

Chez le médecin

Et si l'on ressortait sur les grands écrans les films de Pascal Aubier ? En trente-cinq ans (1965-2000), il a réalisé trois longs métrages (Valparaiso Valparaiso, Le Chant du départ et Le Fils de Gascogne*) et une brouette de courts plus drôles, raffinés, impertinents, élégants, incongrus, souriants, coquins, cocasses, immoraux et inoubliables les uns que les autres. Et si le club des machamoureux de Bruxelles se penchait sur la question ? Le spécimen qui suit, avec Macha Méril, Voltaire et Alain Delon, a été tourné en 1988. C'est un... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 17:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,