02 février 2016

Nos films préférés en 2015 : Mathias Vincent

1. Mia Madre, Nanni Moretti (Italie, 2015) 2. Foxcatcher, Bennett Miller (États-Unis, 2014) 3. Birdman or The Unexpected Virtue of Ignorance, Alejandro G. Iñarritu (États-Unis, 2014) 4. Shaun the Sheep Movie [Shaun le mouton], Mark Burton & Richard Starzak (États-Unis, 2015) 5. Youth, Paolo Sorrentino (Italie, 2015) 6. The Lobster, Yorgos Lanthimas (Irlande-Grèce, 2015) 7. Dheepan, Jacques Audiard (France, 2015) 8. Mad Max : Fury Road, George Miller (Australie-États-Unis, 2015) 9. Mustang, Deniz Gamze Ergüven... [Lire la suite]

27 janvier 2016

Nos films préférés en 2015 : André Joassin

Dans l’ordre alphabétique, sans préférence affichée Birdman or The Unexpected Virtue of Ignorance, Alejandro G. Iñarritu (États-Unis, 2014) Bridge of Spies [Le Pont des espions], Steven Spielberg (États-Unis, 2015) Les Cow-Boys, Thomas Bidegain (France, 2015) Dheepan, Jacques Audiard (France, 2015) Fatima, Philippe Faucon (France, 2015) Good Kill, Andrew Niccol (États-Unis, 2014) L’Hermine, Christian Vincent (France, 2015) Mad Max : Fury Road, George Miller (Australie-États-Unis, 2015) A nagy füzet [Le Grand... [Lire la suite]
06 février 2013

Nos films préférés en 2012 : Pascale Bodet

SAYA ZAMURAI de Hitoshi Matsumoto À moi seule, de Frédéric Videau (France) Cosmopolis, de David Cronenberg (Canada) Cesare deve morire, de Paolo et Vittorio Taviani (Italie) Fuck You, de Dominique Lohlé et Guy-Marc Hinant (Belgique) Le Dossier 332, de Noëlle Pujol (France) Wrong, de Quentin Dupieux (États-Unis) ~ Films que je déteste : De rouille et d'os, de Jacques Audiard (France) et Tabou, de Miguel Gomes (Portugal). ~ Vu le Tarantino [Django Unchained] : adoré ! Je n'avais vu que deux ou trois... [Lire la suite]
28 janvier 2013

Nos films préférés en 2012 : Gérard Lecas

Mes films et séries préférées de l’année 2012 et autres. Une série française, c’est suffisamment rare pour être noté, Ainsi soient-ils, sur Arte. C’est cinq garçons qui viennent faire leurs classes pour entrer au séminaire. C’est très juste, très bien écrit, interprété, mis en scène, avec Jean-Luc Bideau qui tient bon la rampe depuis La Salamandre des années soixante-dix. Le genre de réussite qui va faire chier les ayatollahs de la laïcité. Une série américaine mythique mais que je n’avais jamais vue, The Wire, écrite notamment... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
26 janvier 2013

Nos films préférés en 2012 : Sophie de Romrée

Vous n'avez encore rien vu, d’Alain Resnais (France) Le Havre, de Aki Kaurismaki (France-Finlande) Les Amants, de Louis Malle (France) Les Adieux à la reine, de Benoit Jacquot (France) De rouille et d'os, de Jacques Audiard (France) Du vent dans mes mollets, de Carine Tardieu (France) Jagten (La Chasse), de Thomas Vinterberg (Danemark) Detachment, de Tony Kaye (États-Unis) Tao Jie [A Simple Life], de Ann Hui (Chine) Kiseki [Nos vœux secrets], de Hirokazu Kore-Eda (Japon) The Angels’ Share, de Ken Loach... [Lire la suite]
23 janvier 2013

Nos films préférés en 2012 : Ludo Bettens

De rouille et d’os, de Jacques Audiard (France) Shame, de Steve McQueen (Royaume-Uni) Cesare deve morire, de Paolo et Vittorio Taviani (Italie) Amour, de Michael Haneke (Autriche-France) Mildred Pierce, de Todd Haynes (États-Unis) Take Shelter, de Jeff Nichols (États-Unis) Elena, de Andreï Zviagintsev (Russie) À perdre la raison, de Joachim Lafosse (Belgique-France) Les Invisibles, de Sébastien Lifshitz (France) Detachment, de Tony Kaye (États-Unis) Wo 11 [Les Onze Fleurs], de Wang Xiaoshuai (Chine) Wuthering Heights,... [Lire la suite]

13 janvier 2013

Nos films préférés en 2012 : Flamme

1. Mildred Pierce, de Todd Haynes (États-Unis) 2. Holy Motors, de Léos Carax (France) 3. Vous n’avez encore rien vu, d’Alain Resnais (France) 4. Les Invisibles, de Sébastien Lifshitz (France) 5. À perdre la raison, de Joachim Lafosse (Belgique-France) 6. Harsh Times (Bad Times, 2005), Street Kings (Au bout de la nuit, 2008), End of Watch (2012), de David Ayer (États-Unis) 7. De rouille et d’os, de Jacques Audiard (France) 8. Lawless, de John Hillcoat (États-Unis) 9. Killer Joe, de William Friedkin (États-Unis) 10. Pusher... [Lire la suite]
01 janvier 2010

Best of (car il en faut): les meilleurs films, selon moi, de 2009

Comme l'exige en ce premier janvier une tradition bien établie (depuis 1978 pour être précis), et pour satisfaire la curiosité des trente-deux poilus que cela intéresse (c'est-à-dire ceux qui vont encore au cinéma), je couche la liste des films qui m'ont le plus excitatouillé en 2009. Priorité étant donnée aux longs métrages que j'ai vus sur grand écran à Bruxelles, on n'y trouve donc pas les noms d'une poêlée de cinéastes dont j'attends les nouveaux films avec une impatience fébrile: Bellocchio (Vincere), Dumont (Hadewijch),... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 18:00 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
02 septembre 2009

Pierre Léon et le prophète

Célébrons la naissance du Blob, le blog de Pierre Léon(dont le journal parlé est toujours visible sur Y*T*). Skorecki a raison. C'est encore meilleur quand il fait court. « Louis Skorecki dit qu’il y a trop de texte dans mon blog, alors je vais essayer de faire court. J’ai vu beaucoup de choses dans ma vie, mais je n’aurais jamais imaginé que le monde de la prison pût exercer une fascination aussi troublante sur un metteur en scène de cinéma. À côté d’Un prophète, de Jacques Audiard, Oz frise une objectivité quasi rossellinienne.... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 09:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
15 août 2009

Frère Jacques

« Le goût pour le cinéma était vraiment un phénomène générationnel. Pour faire un peu large, entre 1964 et 1980, les jeunes gens parisiens ont vu beaucoup de films. Il y avait un accès naturel, hebdomadaire, à la salle de cinéma, et à cette époque, on allait à la Cinémathèque comme on allait au Marigny: on n'avait pas le sentiment d'aller au musée. « Le cinéma faisait tout simplement partie de notre vie et ce qui me plaisait, c'était que justement ça puisse tout contenir, du film populaire francais au cinéma expérimental de Kenneth... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 20:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,