25 janvier 2020

Nos films préférés en 2019 : Patrick Leboutte

Trois immenses coups de foudre L’École des fous, de Jean-Denis Bonan (France, 1967-2019) Diario di un maestro, de Vittorio De Seta (Italie, 1971-1973) Ne croyez surtout pas que je hurle, de Frank Beauvais (France, 2019) ~ Sans ordre de préférence, douze films qui m’ont passionné Il Traditore (Le traître), de Marco Bellocchio (Italie, 2019) Degas et moi, Arnaud Des Pallières (France, 2019) Viaggio nella dopo-storia (Voyage en post-histoire), de Vincent Dieutre (France, 2015) Atlantique, de Mati Diop (Sénégal, 2019) ... [Lire la suite]

20 janvier 2020

Nos films préférés en 2019 : Louis Danvers

Gisaengchung (Parasite), de Bong Joon-ho (Corée, 2019) Joker, de Todd Phillips (États-Unis, 2019) Da xiang xi di er zuo (An Elephant Sitting Still), de Bo Hu (Chine, 2018)  Les misérables, de Ladj Li (France, 2019) Dijiutianchang (À bientôt, mon fils/So Long My Son), de Wang Xiashuai (Chine, 2019) Jiang hu er nu (Les éternels), de Jia Zhangke (Chine, 2018) Marriage Story, de Noah Baumbach (Royaume-Uni, 2019) Il Traditore (Le traître), de Marco Bellocchio (Italie, 2019) Mirai no Mirai  (Miraï, ma petite sœur),... [Lire la suite]
15 janvier 2020

Nos films préférés en 2019 : Bruno Parent

Sans ordre de préférence Gräns (Border), de Ali Abbasi (Suède, 2018) Free Solo, de Elizabeth Chai Vasarhelyi et Jimmy Chin (États-Unis, 2018) Gisaengchung (Parasite), de Bong Joon-ho (Corée, 2019) Temblores (Tremblements)  de Jayro Bustamante (Guatemala, 2019) La llorona, de Jayro Bustamante (Guatemala, 2019) Marriage Story, de Noah Baumbach (Royaume-Uni, 2019) Les misérables, de Ladj Li (France, 2019) Il Traditore (Le traître), de Marco Bellocchio (Italie, 2019) Chambre 212, de Christophe Honoré (France, 2019) Et... [Lire la suite]
06 janvier 2020

Nos films préférés en 2019 : Geneviève Payez

Dolor y gloria(Douleur et Gloire), de Pedro Almodovar (Espagne, 2019) * Santiago, Italia, de Nanni Moretti (Italie/Chili, 2018) Gisaengchung (Parasite), de Bong Joon-ho (Corée, 2019) Talking about Trees, de Suhaib Gasmelbari (France/Soudan, 2019) Martin Eden, de Pietro Marcello (Italie, 2019) Marriage Story, de Noah Baumbach (Royaume-Uni, 2019) Sympathie pour le diable, de Guillaume de Fontenay (France, 2019) A vida invisivel (La vie invisible d’Eurídice Gusmão), de Karim Aïnouz (Brésil, 2019) Il traditore (Le traître),... [Lire la suite]
31 janvier 2016

Nos films préférés en 2015 : Marcos Uzal

Par-dessus tout, un film posthume Visita, ou Memorias e Confissoes, Manoel de Oliveira (Portugal, 1982) * 15 films sortis en 2015 1.   L’Ombre des femmes, Philippe Garrel (France, 2015) Rabo de peixe [Le chant d'une île], Joaquim Pinto, Nuno Leonel (Portugal, 2003-2015) Trois souvenirs de ma jeunesse, Arnaud Desplechin (France, 2015)   * 2.   Sangue del mio sangue, Marco Bellochio (Italie, 2015) Réalité, Quentin Dupieux (France, 2014) It Follows, David Robert Mitchell (États-Unis, 2015) * ... [Lire la suite]
15 janvier 2016

Nos films préférés en 2015 : Jean-Marie Samocki

1. Bridge of Spies [Le Pont des espions], Steven Spielberg (États-Unis, 2015) 2. The Smell of Us, Larry Clark  (France, 2014) 3. Taxi [Taxi Téhéran], Jafar Panahi (Iran, 2015) 4. Trois souvenirs de ma jeunesse, Arnaud Desplechin (France, 2015) 5. Kishibe no tabi [Vers l’autre rive], Kiyoshi Kurosawa (Japon, 2015) 6. Hill of Freedom, Hong Sang-soo (Corée, 2014) 7. Mia Madre, Nanni Moretti (Italie, 2014) 8. The Martian [Seul sur Mars], Ridley Scott  (États-Unis, 2015) 9. Fatima, Philippe Faucon (France, 2015) 10.... [Lire la suite]

27 juin 2015

La Rochelle, 43e, 01

Depuis plus d'un an, les grilles sont accrochées à la devanture du bouquiniste de la rue Saint-Nicolas, traditionnelle caverne d'Ali Baba des lecteurs rochelais. (Où sont-ils partis ?) Les monceaux de livres sont toujours là, pourtant, et nous font de l'oeil. On nous dit qu'Antoine Favez, le maître des lieux, pourrait soulever les grilles pour les curieux qui l'appelleraient au 05.46.41.77.75. Tentez le coup. Au cinéma : parfait film d'ouverture d'un grand festival international, Mia Madre est affligeant, creux, soporifique et... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 02:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
26 juin 2015

La Rochelle, 43e, 00

Prenons d'assaut la quarante-troisième édition du festival de La Rochelle, qui ouvre ses portes tout à l'heure et nous occupera jusqu'à la fin de la semaine prochaine. Au programme, aussi touffu et varié que d'habitude, on relève des hommages au Français Olivier Assayas, à l'Italien Marco Bellocchio, au Chinois Hou Hsiao-hsien, aux Iraniens de la "Famille Makhmalbaf", une découverte du cinéma géorgien, la vaste section Ici et ailleurs (qui nous épargne bien des voyages à Cannes, Berlin et Venise), une rétrospective intégrale Luchino... [Lire la suite]
15 février 2015

Nos films préférés en 2014 : Patrick Leboutte

Cher JC, Qu’elle est difficile, ta question: nos films de l’année. Comment y répondre quand comme toi (du côté d’Allaire) ou comme moi, à Liège, pareillement otages des monopoles locaux, quand bien même se rhabilleraient-ils "art et essai", on ne voit plus rien. La voilà, la vraie question: comment fait-on pour vivre dans la nuit, dans l’obscurité, à l'entrée d’un tunnel provisoirement sans fin, dont je crains qu’à nos âges, nous ne puissions espérer voir le terme, nous qui venons du cinéma, des trois lumières, l’image, les corps,... [Lire la suite]
28 mai 2014

Le cinéma, sous les couvertures 3

Wang Bing. Alors, la Chine Emmanuel Burdeau et Eugenio Renzi, 168 p., 17 €, ISBN 978-2-35096-087-6 Les prairies ordinaires, « Cinéma », Paris 2014 ~ « En 2003, Wang Bing réalise À l’ouest des rails, documentaire de neuf heures consacré à la fin d’une immense zone industrielle de la Chine. Ce film est aujourd’hui considéré à la fois comme un chef-d’œuvre et comme un emblème des possibilités offertes par l’avènement du numérique. Wang Bing n’a cessé ensuite de travailler de la même façon, clandestinement et en s’attachant à des... [Lire la suite]