21 novembre 2015

Viva Villa !

« [...] Une amitié qui devait se poursuivre, de temps en temps, par nos repas chez Debord où les commérages allaient bon train: "Tu as entendu ce qu’untel nous a sorti ? C’est inadmissible..." On savait quel serait le prochain exclu. Je ne sais plus qui, un jour, s’était étonné de notre passion pour le film Viva Villa !, et Debord de s’exclamer après son départ: "Non mais tu as entendu ce con, il n’aime pas Viva Villa !" Quinze jours plus tard, il tombait sous le coup du manquement à la radicalité et était... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 07:53 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

08 novembre 2015

"Flory, c'est l'or des sinistres sourires"

Régine Flory 1891-1926 [photo : Comoedia, le théâtre illustré, 15/11/1924] ~ « Flory, c’est l’or des sinistres sourires, c’est la soierie des fleurs qui ont froid le soir, c’est la féerie des soirs qui effleurent la mort, c’est l’affleurement des lèvres du vampire, c’est le frôlement de femme fantôme qui rit au-dessus des flots. » ~ Ernest de Gengenbach [Jean Genbach], Judas ou le Vampire surréaliste (1930), Cartouche 2010 cité dans Rien n’est fini tout commence, Berréby/Vaneigem, Allia 2014
Posté par charles tatum à 11:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
02 octobre 2015

Retour sur le palmarès du Fifigrot 2015

Communiqué du fan-club de Jacques Calonne, en la personne de son éditrice, notre chère Sylvie Van Hiel (qui reçoit ici, sur la scène toulousaine, le Groprix décerné par le jury Fifigrot) « Une succulente nouvelle : Noctuelles de Jacques Calonne a décroché ce 20 septembre le Groprix du livre lors de la quatrième édition du Festival international du film grolandais de Toulouse (Fifigrot) axé très pataphysiquement sur l’humour corrosif à l’assaut de tous les tabous. L’affaire n’était pas gagnée d’avance mais les dernières... [Lire la suite]