04 octobre 2011

Lectures pour tous : Bloch

Le soleil mourait à l’ouest et son sang tachait le sol. J’aurais pu être poète, pensa-t-il. Écrivain. Mais c’eût été gâcher, grandement gâcher son talent. La vie d’un écrivain est courte, limitée à celle du papier sur lequel ses paroles sont inscrites, et à la capacité de mémoire de ses lecteurs. Le papier est friable et tombe bientôt en poussière, et les vers mangent la mémoire des hommes. Et qui mange les vers ? Le temps. C’est le temps, l’ennemi. Le temps mange les vers, le temps mange le papier, le temps mange le soleil.... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 16:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 octobre 2008

Psychopath

J'ai eu, en trouvant cette affiche, une pensée lointaine pour Jean-Pierre Muchet. Il me confia un soir, entre deux projections à la Cinémathèque royale, un manuscrit qui m'aida à décrypter quelques-uns des secrets de Freddie Francis. C'était il y a longtemps, je crois bien que le manuscrit de JPM est resté inédit, les éditeurs ne sont pas toujours très malins. Quelques années plus tard, nous avons croisé FF à Bruxelles, invité d'un festival printanier. Il était redevenu directeur de la photo (pour Lynch, Dune, The Straight Story,... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 23:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,