10 octobre 2015

Lectures pour tous : Roberto Bolaño

« Le 10 octobre, le même jour où l’on trouva le corps de Leticia Borrego García à côté des terrains de football de Pemex, on découvrit le cadavre de Lucía Domínguez Roa, dans la colonia Hidalgo, sur un trottoir de la rue Perséfone. Le premier rapport policier affirme que Lucía travaillait en tant que prostituée, que c’était une droguée, et que la cause de la mort était probablement une surdose. Le lendemain matin, cependant, la déclaration de la police varia ostensiblement. On dit alors que Lucía Domínguez Roa travaillait comme... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 11:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 août 2015

Le monde des livres

Qui a dit qu’en 2015 les bourges de centre gauche et les boursicoteurs tournaient le dos à la littérature ? Leur gazette préférée consacre cette semaine six fois deux égale douze pleines pages au phénomène de foire le plus aimé/détesté du pays, bouffon du roi, auteur à succès chez Flammarion et acteur insipide chez Delépine et Kervern. NB. Douze pages (on a vérifié), c’est plus que la surface dédiée par le même canard, ces dix dernières années, à André Blavier, Roberto Bolaño, Carlo Emilio Gadda, László Krasznaorkai et Annie Le Brun... [Lire la suite]
30 juillet 2015

Lectures pour tous spécial juillet : Roberto Bolaño

« Ce que nous avons fait, nous, les réal-viscéralistes [...]: de l’écriture automatique, des cadavres exquis, des performances d’une seule personne et sans spectateurs, des contraintes, de l’écriture à deux mains, à trois mains, de l’écriture masturbatoire (avec la main droite on écrit, avec la gauche on se masturbe, ou le contraire si tu es gaucher), des madrigaux, des poèmes-romans, des sonnets dont le dernier mot est toujours le même, des messages de seulement trois mots sur les murs ("Marre de tout", "Laura mon amour",... [Lire la suite]