24 juin 2014

Godard, les oies et les hyènes hystériques

Quelques lignes d'un entretien accordé récemment au Monde par Jean-Luc Godard ont fait piailler les oies des réseaux asociaux - relayant les hyènes des médias "en manque chronique de spectres et d'audience". Deux philosophes, Branco et Clarou, clouent le bec des uns et des autres dans un texte paru avant-hier dans Libération. ~ Godard et la société du FN « ll y a quelques années, Jean-Luc Godard évoquait publiquement son affection pour le livre de Jacques Rancière, le Maître ignorant. Le postulat de l’égalité des intelligences qui... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 08:44 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

21 décembre 2013

Hotties Reading 308

Maria João Bastos dans Les Mystères de Lisbonne, Raoul Ruiz, 2010
Posté par charles tatum à 00:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
30 janvier 2012

Godard sur le droit d'auteur

Images : Paulo Branco, Juan BrancoMontage : Joseph Paris, Jeremie NestelLicence Art-Librekassandre.org/ ~ libreacces.org
Posté par charles tatum à 10:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 août 2011

«Lines of Wellington», le film annoncé de Raoul Ruiz

Projet d'affiche (qui ne sera jamais imprimée) pour un film qui ne sera jamais tourné. Lines of Wellington devait être produit par Paulo Branco et son scénario écrit par Carlos Saboga, qui adapta il y a deux ans Les Mystères de Lisbonne (et traduisit en français le roman de Camilo Castelo Branco). Ce Guerre et paix au Portugal (dixit RR) adapté des mémoires de généraux napoléoniens, devait tenir la chronique de la défaite des troupes françaises lors de la troisième invasion du Portugal (1810-1811). Ruiz voulait en faire... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 01:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 août 2011

Puisque nous sommes vivants, il faut vivre

« Qui veut des guerres absurdes qui laissent le monde sans trêve? Qui veut des désastres naturels que provoque le réchauffement de la planète (prévu par Camilo, au cas où vous ne le sauriez pas)? Qui veut aimer? Nous vivons, un point c’est tout, comme le dit la chanson de Los de Aragón: "Puisque nous sommes vivants, Il faut vivre." Lorsque j’ai lu pour la première fois l’adaptation de Carlos Saboga [des Mystères de Lisbonne], qui me parut excellente, je me suis laissé emporter par la narration et c’est tout. À la seconde... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 01:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,