Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le vieux monde qui n'en finit pas
le vieux monde qui n'en finit pas
le vieux monde qui n'en finit pas
Visiteurs
Depuis la création 1 401 772
Newsletter
Derniers commentaires
breillat
18 septembre 2023

Breillat / Joudet

Breillat / Joudet
[« Vingt ans, de Léo Ferré, ne vient pas expliciter trop de choses (dans L’été dernier) ? »] « Non, on n’est jamais trop explicite avec le néo-maccarthysme ambiant. Ça ferme la bouche à ceux qui diront: "Oui mais il est jeune, elle n’aurait jamais dû...
29 novembre 2016

Rocco se confesse

Rocco se confesse
ROCCO L'étalon italien passe à confesse, par Jean-François Rauger (Le Monde) « Le catholicisme ,disait Oscar Wilde, n’est fait que pour les pécheurs et les saints. » Ce documentaire sur Rocco Siffredi, une des grandes (et rares) stars masculines du cinéma...
13 juin 2015

Christopher Lee et Bernard Menez

En 1976, Edouard Molinaro dirige Christopher Lee et Bernard Menez* dans Dracula père et fils, un film de vampires à la française (cough cough). Brefs propos pour la télévision, devant un verre de vin rouge. *[Catherine Breillat, maîtresse du premier,...
7 février 2015

Nos films préférés en 2014 : Stephan Streker

Nos films préférés en 2014 : Stephan Streker
Ils seront donc seize à table cette année... Tian zhu ding [A Touch of Sin], Jia Zhang-ke (Chine, 2013) Mommy, Xavier Dolan (Canada, 2014) Saint Laurent, Bertrand Bonello (France, 2014) Nebraska, Alexander Payne (États-Unis, 2013) Foxcatcher, Bennett...
21 janvier 2015

Nos films préférés en 2014 : Emmanuel Levaufre

Nos films préférés en 2014 : Emmanuel Levaufre
1. Welcome to New York, Abel Ferrara (États-Unis, 2014) 2. La Cérémonie, Paul Vecchiali (France, 2014) 3. Prendre l’air, Nicolas Leclère (France, 2009) 4. Manutention légère, Pascale Bodet (France, 2014) 5. Abus de faiblesse, Catherine Breillat (France,...
5 décembre 2009

Un film d'Ovidie et Jack Tyler ixé

Un film d'Ovidie et Jack Tyler ixé
Histoire de Sexe(s) , le premier film classé X depuis 1996 « Qu’y a-t-il dans Histoires de sexe(s) qui justifie cette vertueuse réprobation ? Que dalle. Sur le lointain modèle du Déclin de l’empire américain, mais en nettement moins chiant, des femmes...