15 juin 2013

Sous le sable, des livres

Dans un mois, nous irons z'à La Baule... ... pour parler et entendre parler littérature. CLIC ~ image : Lilyan Tashman et Kay Francis dans The Marriage Playground, de Lothar Mendes (1929)
Posté par charles tatum à 19:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

13 juin 2013

Les artichauts, le mauvais temps et la novlangue

Cet après-midi, au supermarché de Loire-Atlantique où nous avons nos petites habitudes, nous n'avons pas eu droit aux artichauts promis toute la semaine par voie d'affichage, trois têtes (calibre 11/13) pour 1,98 €. La raison en est simple, relève de l'évidence. Le temps pourri, qui détraque ce printemps le travail de la nature et des pesticides dans le nord-Finistère ? Trop facile. Les intempéries très nettement hors de saison qui perturbent depuis trois mois la vie et la productivité paysannes de la région Bretagne ? Pas tout à... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 20:58 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
03 juin 2013

Alain Resnais, 91

© Bertrand Carrière (CLIC) ~ Alain Resnais est né à Vannes, il y a quatre-vingt-onze ans. Il est toujours temps de voir ou revoir Muriel, par exemple. [Avec un clin d'oeil à Hélène, qui est née également un trois juin.]
Posté par charles tatum à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
23 mai 2013

Mark Rappaport, et tant d'autres, à Nantes

Que je sache, From the Journals of Jean Seberg (comme la plupart des films de Rappaport, bloqués aux Etats-Unis pour de sombres motifs juridiques) est depuis longtemps invisible. Il est donc exclu de manquer sa projection à Nantes, le week-end prochain, dans le cadre du Festival des littératures parrainé par Alberto Manguel. Le programme (monumental) complet est disponible ICI.
Posté par charles tatum à 10:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
13 mai 2013

Lectures pour tous : Simon Roussin

« Les années passées à braquer des banques, à piller parfois des villages entiers, avaient transformé Jesse en un homme fier et charismatique. Il était rapidement devenu le chef de la bande (il était de loin, et sans difficulté, le plus futé de tous). Craint et respecté, il terrorisait les populations et devait parfois freiner la folie sanguinaire des brutes qui l'accompagnaient. Ce vieil homme abattu en pleine rue à Wichita, ou cet enfant, témoin gênant du casse de la banque de Tulsa, qu'ils avaient enlevé plusieurs jours puis... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
08 mai 2013

... 29 ans plus tard

« It Hurts to Say Goodbye » ~ Alexandre B, André D, André J, Andrée B, Anne P, Anne-Marie V, Annie B, Antoine E, Beata S, Bernard X, Berny T, Bruno P, Carl dG, Catherine LG, Cécile B, Döne G, Dory C, Éliane dB, Elise J, Françoise H, Freddy B, Frédérique R, Gabrielle C, Georges D, Guy D, Guy J, Hélène B, Isabella L, John E, Karo-san P, Laure A, Laurence B, Laurent B, Louis D (Michel S), Louise D, Ludo B, Mahaut D, Marianne VL, Marie-Luce H, Mathilde E, Mathy T, Michèle M, Murielle D, Nathalie A, Noël G, Olivier G, Patrick L, Ph!l... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 19:19 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 mai 2013

Hotties Reading 261

Tamara de Lempicka, « Kizette en rose » (1926), musée des beaux-arts de Nantes
Posté par charles tatum à 00:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 avril 2013

Samedi, fourche en main à NDDL

Pour les Nantais et leurs voisins, que titille la perspective d'un week-end printanier à la campagne. [infos : voir le lien internet indiqué sur l'affiche] Merci à Stephane Cattaneo pour le document
Posté par charles tatum à 13:48 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 mars 2013

« She's mine »

Pour Elouan, qui se tape des sorbets à la chaine devant le port de La Rochelle
Posté par charles tatum à 16:42 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
21 février 2013

Lectures pour tous : Gracq, Balzac et retour par Guérande

« Ce livre si merveilleusement dépareillé, si singulièrement échoué dans un repli de l’œuvre (et il est significatif que ce soit le seul grand livre de Balzac que battent d’un bout à l’autre les vagues), j’aimerais accueillir cette invite à le considérer – sa fureur d’océan, sa folie dépaysante – à la façon de ces survenants énigmatiques de qui l’on prolongeait autrefois dans l’imagination la rumeur fabuleuse en disant qu’ils venaient "d’au-delà de la mer". Je me souviens… Derrière les meules blanches du sel, toujours battue... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 14:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,