24 septembre 2020

Archipel - Fonds de dotation Jean-Jacques Lebel - Nantes

[Cadavre exquis, Breton] ~ Jusqu'au 18 octobre 2020 Avec l’exposition Archipel, le Musée d’arts de Nantes poursuit le dialogue entamé en 2014 avec Jean-Jacques Lebel et les œuvres de son Fonds de dotation. De Marcel Duchamp à Francis Picabia ou Yoko Ono, en passant par Victor Hugo, Max Ernst ou André Breton. Les œuvres révèlent l’immense richesse du Fonds. Leur mise en dialogue permet d’en dégager les grandes thématiques (la folie, l’érotisme, les révolutions, etc.) et de rendre hommage aux artistes connus, méconnus, oubliés ou... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 11:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

07 mars 2020

Cahiers

L'éditorial de Stéphane Delorme, rédacteur en chef, Cahiers du cinéma n°764, mars 2020. ~~~ Le 31 janvier, un conglomérat de producteurs et d’hommes d’affaires a acheté les Cahiers du cinéma. Les lecteurs n’ont peut-être pas pris connaissance des nouveaux actionnaires, dont la liste est publique. Parmi les vingt noms, côté producteurs, Pascal Caucheteux (Audiard, Desplechin), Toufik Ayadi et Christophe Barral (Les Misérables), Marie Lecoq et Frédéric Jouve (les films de Rebecca Zlotowski), Marc du Pontavice (J’ai perdu mon corps),... [Lire la suite]
19 juin 2019

Une critique de film : « Porte sans clef », de Pascale Bodet

~ Frappez et entrez Porte sans clef de Pascale Bodet (par Emile Breton) [Le film est visible sur quelques écrans de France depuis le 19 juin]   « C’est l’histoire de… Non, ce n’est pas une histoire. C’est un portrait. Celui d’un appartement parisien, fenêtre sur rue, fenêtre sur cour. Un extérieur. Un intérieur et ses occupants. Deux permanents: la locataire (ou propriétaire ?), un gymnaste qui fait ses gammes corporelles dès le matin, et des intermittents. Ils frappent à la porte, on va leur... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 16:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 octobre 2016

Pour l'amour du cinéma [Emile Breton sur "Le Cancre"]

"Faire un film, n’est-ce pas faire l’amour ?" [Emile Breton, L'Huma, 5 octobre 2016) Soit quelques saisons (avril 2007-­octobre 2015) dans la vie d’un vieil homme retiré sur ses terres, au Plan-de-la-Tour, au bord de la Méditerranée. Chacune des séquences rythmant sa vie aux côtés de son fils Laurent, proche de la quarantaine, est en effet datée d’un jour précis. La précision n’était pas obligatoire. Elle a donc un sens: celui, peut-on supposer, de marquer à quel point, dans un âge avancé, on sait combien chaque jour... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 08:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
17 octobre 2014

« Sade nous concerne tous » [entretien avec Annie Le Brun]

[entretien avec Annie Le Brun, par Frédéric Joignot, à propos de l'exposition d'Orsay, « Sade. Attaquer le soleil »] [petit cadeau de SAVM aux malheureux qui n’ont pas accès aux pages « abonnés » du journal de référence] ~ Les relations de Sade (1740-1814) et d’Annie Le Brun forment une longue histoire passionnelle. En 1977, l’écrivain préface la première édition des œuvres complètes du "divin marquis" par Jean-Jacques Pauvert – en 1945, la publication d’Histoire de Juliette avait valu dix ans de poursuites... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 18:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
15 septembre 2013

一人息子 [Le fils unique], de Yasujiro Ozu

Le fils unique [一人息子], que Ozu réalisa en 1936 et qui restait (semble-t-il) inédit en France, vient de sortir sur quelques écrans. Pour qui n'a pas la chance de le voir projeté non loin de chez lui, en voici une copie complète, identique à la version qui circule, après restauration par Carlotta. Le 9 octobre, cette firme commercialisera le DVD du film. J'aime le compte rendu qu'en fait Émile Breton dans L'Humanité. En voici les premières lignes : Le Fils unique (1936) est peut-être le plus beau film d’Ozu. Le plus poignant. On se... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 15:57 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

21 septembre 2012

Breton à Dijon

Breton : concert au Consortium, à Dijon, dimanche soir 
Posté par charles tatum à 00:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
31 mai 2012

Nantes (car il y en a deux), par Jacques Réda

[En guise de commentaire au message précédent et autres irruptions nantaises en ces colonnes, ainsi qu'à la récente participation (involontaire) de Jacques Réda à Sus au vieux monde, Didier (de Bruxelles) me fait parvenir ce texte magnifique. Je m'empresse de le recoller ici, tel quel. Dégustation.] ~ Nantes (car il y en a deux) Trop longtemps j'ai tardé à visiter la ville de Nantes. Pour être précis, 777 mois depuis le jour de ma naissance, et ce chiffre d'allure apocalyptique ne laisse pas de m'impressionner. Il introduit de... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
30 septembre 2011

Une bibliothèque d'une valeur inestimable

« En entrant dans la cour, il vit que la porte de son atelier avait été forcée et le loquet arraché, et que tous ses effets personnels, un lit de camp et quelques draperies, gisaient là, déracinés de leur maison. […] Il franchit le seuil et découvrit l’ampleur du désastre. Ses tableaux, pourtant de bien modeste valeur, s’étaient volatilisés. […] Cependant, sa bibliothèque se tenait là dans la pénombre, mégalithe oublié d’un monde révolu. L’équilibre des vingt-sept volumes qui la composaient reposait sur un élagage savant auquel... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:01 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 juin 2011

Manifeste Cannibale Dada

Vous êtes accusés, levez-vous. L'orateur ne peut vous parler que si vous êtes debout.Debout comme pour La Marseillaise,debout comme pour l’hymne russe,debout comme pour le God Save the King,debout comme devant le drapeauEnfin debout devant dada qui représente la vie et qui vous accusede tout aimer par snobisme du moment que cela coûte cher.Vous vous êtes tous rassis ? Tant mieux, comme cela vous allez m’écouter avec plus d’attention.Que faites-vous ici, parqués comme des huîtres sérieuses – car vous êtesSérieux, n'est-ce pas... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,