13 septembre 2014

Eulogy to Lenny Bruce

I've lost a friendAnd I don't know whyBut never againWill we get together to die.And why after every last shotWas there always another ?Why after all you hadn't gotDid you leave your life to your mother ? And Honey HarlowThe singer burlesque queenHow did she knowYou needed morphine ?Why didn't you listenTo the warning words of your friendsWhile they told you so ?I know you couldn't listenTo people talk aboutWhat they didn't know. I've lost a friendAnd I don't know whyBut never againWill we get together to die.And why after every... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

13 septembre 2014

Lectures pour tous : Alban Lefranc

« Il vous tend un verre (gin ? vodka ?) que vous refusez, qu’il porte à ses lèvres, repose dans le fouillis de la table basse surmontée d’un miroir. Le petit homme, le petit homme blessé, avec son costume sale, son humour fêlé, votre ami – que la justice a décidé d’abattre. Il sort de sa poche un article de presse, il vous jette un regard mauvais. Écoute ça. Tu ne connais pas ça toi, toi et ta bande de peinturleurs. Tu ne connaîtras jamais ce plaisir. C’est un extrait du réquisitoire du procureur de New York, Frank... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
24 décembre 2011

Hotties Reading 194

Deanna Durbin (née en 1921)  Lady on a train (Deanna mène l'enquête) est une amusette réalisée en 1945 par le Messin Charles David, ancien assistant de Renoir, de Carné et des frères Prévert, et futur époux de Durbin. Wayne Morgan, l'auteur présumé de The case of the headless bride (L'affaire de la jeune mariée décapitée) est un écrivain fictif, interprété dans le film par David Bruce.
Posté par charles tatum à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
25 décembre 2010

Le jour du crapaud : Cream

C'est le jour du crapaud, nous rappelle Glaz. Bon prétexte pour réécouter Toad, fameux solo de Ginger Baker encadré de ses comparses Eric Clapton (g) et Jack Bruce (b). Une version de 5' figure sur le premier album du trio, Fresh Cream. Une version de 16', enregistrée au Fillmore, San Francisco, en mars 1968, se trouve sur Wheels of Fire. Nous y étions, Glaz et mézigue ? Non, mais il s'en est fallu de peu. ~
Posté par charles tatum à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
08 décembre 2009

L'haleine fécaloïde de Louis-Ferdinand

Un salaud qui sait tourner l'adjectif reste un salaud. Son amour des papillons et des petits chats n'y change rien. En matière de pourriture, Céline déçoit rarement. ~ « Il est beaucoup ergoté autour de Proust. Ce style ?... cette bizarre construction ?... D'où ? qui ? que ? quoi ? Oh c'est très simple ! Talmudique. Le Talmud est à peu près bâti, conçu comme les romans de Proust, tortueux, arabescoïde, mozaïque désordonnée - le genre sans queue ni tête. Par quel bout les prendre ? Mais au fond infiniment tendancieux,... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 18:00 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 décembre 2008

Hotties reading 17

Carol Bruce Kirk Douglas
Posté par charles tatum à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,