09 janvier 2023

Nos films préférés en 2022 : Charles Tatum, Jr

À vendredi, Robinson, Mitra Farahani (France/Suisse, 2022) Coma, Bertrand Bonello (France, 2022) Crimes of the Future [Les crimes du futur], David Cronenberg (Canada/Grèce, 2022) The Fabelmans, Steven Spielberg (États-Unis, 2022) Frère et sœur, Arnaud Desplechin (France, 2022) Khers nist [Aucun ours], Jafar Panahi (Iran, 2022) La petite bande, Pierre Salvadori (France, 2022) RRR. Rise Roar Revolt, S.S. Rajamouli (Inde, 2022) Tsuki wa noborinu [La lune s’est levée], Kinuyo Tanaka (Japon, 1955) X et Pearl, Ti West... [Lire la suite]

07 janvier 2023

Michael Snow 1929-2023

[Pour le questionnaire qui suit, merci au Musée des Beaux-Arts du Canada] Mon premier souvenir de l’art : Les bandes dessinées. Le moment où j’ai su ce que serait ma vocation : Après avoir obtenu mon diplôme de l’Ontario College of Art (qui deviendra l’OCAD, puis l’OCAD U). Ma plus grande influence : Paul Klee. L’occupation que j’aurais choisie (autre que les arts) : La musique. Mon loisir préféré (autre que les arts) : La musique. Mon peintre préféré : Picasso. Mon auteur et musicien/compositeur... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 17:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 janvier 2023

Nos films préférés en 2022 : Gérard Lenne

Dans le désordre Nightmare Alley, Guillermo del Toro (États-Unis/Mexique, 2021) Crimes of the Future [Les crimes du futur], David Cronenberg (Canada/Grèce, 2022) Coupez !, Michel Hazanavicius (France, 2022) Triangle of Sadness [Sans filtre], Ruben Őstlund (Suède/France, 2022) Novembre, Cédric Jimenez (France, 2022) L’origine du mal, Sébastien Marnier (France/Canada, 2022) X, Ti West (États-Unis, 2022) The Menu [Le menu], Mark Mylod (États-Unis, 2022) Fumer fait tousser, Quentin Dupieux (France, 2022) Le torrent,... [Lire la suite]
11 novembre 2022

Pétage de plombs chez les mandarin(e)s

« J’ai compris que j’étais bon pour la casse, quand on m’a dit qu'une simple dictée était un "instrument de l’oppression langagière normative et genrée qui participe, une lettre à la fois, à la construction du colonialisme linguistique". » Charles Le Blanc, prof et traducteur [que je remercie, et soutiens], Ottawa Olivier Straub dans En rachâchant de Jean-Marie Straub et Danièle Huillet [texte de Marguerite Duras], 1982
Posté par charles tatum à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 août 2022

Un peu de beauté dans un monde de... ?

Non, pas du tout. Juste un signe de plus que la planète se détraque. La Seine, dans l'Eure, 3 août « L'animal serait un béluga […] une espèce protégée de cétacé vivant habituellement dans les eaux arctiques, subarctiques et dans l’estuaire du Saint-Laurent, au Québec »
Posté par charles tatum à 10:39 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 juin 2022

Le corps, c'est la réalité / L'esprit, c'est le corps

« Si vous êtes assis dans la même pièce que votre chien, vous êtes dans le même espace mais dans une réalité différente. Votre réalité est créée par la vue, l’ouïe, l’odorat, etc., mais votre animal de compagnie voit différemment, sent autrement, il ne saisit pas les choses de la même manière que vous. Les araignées vivent dans le même monde que le nôtre, mais leur perception de la réalité n’a rien à voir avec ce que nous éprouvons. Donc, ce qui est vrai pour nous, ce qui existe, c’est la projection de notre corps, ni plus ni... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 14:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

29 mai 2022

Hi-han

L'affiche du jour Welcome back, M. Sko De Liège, on m’écrit ceci : « Il y a des années que je n’avais pas regardé la soirée du palmarès de Cannes. Skolimowski remerciant nommément chacun des ânes de son film avec un calme imperturbable m’a beaucoup amusé [Eo a reçu le prix du jury]. Seul moment inattendu de la cérémonie, seul moment d’humour profond et vrai, échappant à tous les standards du genre. »
Posté par charles tatum à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
24 novembre 2021

Ordinaire

Et pour finir ce milieu de semaine, Robert Charlebois chante son Ordinaire (1970).C'est un hommage à vous savez qui.  
Posté par charles tatum à 19:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
08 septembre 2021

Fahrenheit 451 au Canada

« Au Canada, écrit André Racicot, la réconciliation nécessaire avec les peuples autochtones devient un excellent prétexte pour les bien-pensants de la mouvance woke de poursuivre leur combat. « Comme le rapporte la journaliste Isabelle Hachey, le comité d’évaluation du Conseil scolaire catholique Providence, en Ontario, "a retiré des encyclopédies pour des mots qui avaient mal vieilli, des bandes dessinées pour des dessins qui n’étaient pas assez représentatifs des Autochtones, des romans jeunesse qui ne passaient pas le... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 mai 2021

M. Racicot, de Montréal, a la parole

Chantal Hébert, dont le français est pratiquement impeccable, le dit ; certains commentateurs en laissent échapper un de temps en temps. « À la fin de la journée », pour amorcer une conclusion. Cette locution est un calque de l’anglais At the end of the day. Elle marque l’aboutissement d’un raisonnement, un élément que l’on veut mettre en conclusion. Par exemple : À la fin de la journée, le gouvernement devra s’attaquer au problème du harcèlement sexuel dans les forces armées canadiennes. En français, on serait... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,