28 août 2012

Marie (Möör) et Barney (Wilen) nous comblent

Encore un extrait de CendriLion (2012)
Posté par charles tatum à 00:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 août 2012

Canicule

« La croyance au caractère néfaste des jours dits de la canicule est courante au village. Déjà l'Antiquité attribuait à cette période, du 22 juillet au 23 août, où le soleil se lève et se couche avec la constellation du Grand Chien... »  Pierre-Louis Menon et Roger Lecotté, Au village de France, t.2, 1954, p. 15. ~ Dans les années quatre-vingt, Kuba fut le chien de Zbigniew Rybczynski. Il apparaît dans Imagine de John Lennon, célèbre clip de Zbig, et joue un rôle d'importance dans le mémorable Angst de Gerald Kargl... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 10:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
25 juillet 2012

Lectures pour l'été : Alexis Gloaguen (1)

De retour d’un long séjour aux Amériques d’où il nous envoya un bon livre, Les veuves de verre (Nadeau le publia en 2010), le Finistérien Alexis Gloaguen vient de passer cinq mois en résidence dans le sémaphore du Créac’h, sur la face nord d’Ouessant. L’expérience lui inspira La chambre de veille¸ formidable divagation littéraire entre documentaire poétique et violent évoquant certains films muets de Jean Epstein (son « cinéma marin », bien sûr) et une sorte d’ethnographie sentimentale, à la limite du mélodrame,... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 16:07 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 juin 2012

Lectures pour tous : Haruki Murakami

« Le soir commençait à tomber quand un énorme chien noir s'approcha de Nakata. « L'animal était apparu brusquement dans le terrain vague, sans bruit. Il était si grand que Nakata, en levant la tête vers lui depuis l'endroit où il était assis, eut l'impression de voir un veau approcher plutôt qu'un chien. Il avait de longues pattes et le poil ras, des muscles saillants qui semblaient durs comme l'acier, des oreilles pointues, de vraies lames de couteau, et il ne portait pas de collier. Nakata ne s'y connaissait pas bien en races de... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 23:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 juin 2012

Cachez ces chiens, etc. Et vive le foot

Opération Villes Propres avant la coupe d'Europe de football. En Ukraine, on aurait massacré près de 80 000 chiens errants (empoisonnés, brûlés vifs, tués par balle), pour faire place nette avant l'arrivée des joueurs, des roteurs de bière peinturlurés et des diverses délégations officielles. Rappelons que de nombreux prisonniers politiques ukrainiens croupissent toujours derrière les barreaux. Aucune instance complice, sportive (FIFA, ministres des Sports) ou financière (Mastercard, Coca, Adidas et... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 17:09 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
06 mai 2012

William Wegman for president !

Two Dogs & Ball, William Wegman, 1972. De gauche à droite : Fay Ray, Man Ray.
Posté par charles tatum à 15:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

21 avril 2012

Mieux que la pêche au gros : la poésie

« C'est mon côté animal, se dit Ebenezer. Le côté chien sac à puces, rongeur d'os, fureteur, qui subsiste en moi, qui m'envoie poursuivre un lapin quand je devrais être à écouter, et courir la forêt quand je devrais être à lire les vieux livres de la bibliothèque. Nous sommes venus trop vite, pensa-t-il. Nous avons dû évoluer trop vite. Il a fallu à l'homme des millénaires pour faire de ses grognements des rudiments de langage. Des milliers d'années pour découvrir le feu et des milliers d'années encore pour inventer l'arc et la... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 10:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 avril 2012

Claude Duneton, chienne de vie

« A l'âge où la raison m'accable, pour être devenu un homme dont le poil est gris, il arrive, dans mes rêves, que je caresse des chiens morts. » Il y a un mois, Claude Duneton est mort. Pas de biblio sélective. Chez lui, tout est bon.
Posté par charles tatum à 19:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 avril 2012

Michel de Ghelderode, rue Lefrancq, il y a cinquante ans mourait

« Ce que je suis ? Je vais vous le dire et c’est très simple. Je suis un homme qui écrit dans une chambre, tout seul, et qui ne s’inquiète pas du destin de ses œuvres, qui ne se laisse jamais troubler par le tapage, l’admiration ou la colère que ses œuvres peuvent un jour susciter. Pour tout dire, un homme qui ne demande rien aux hommes, sinon de l’amitié, quelque tolérante compréhension. » Les Entretiens d’Ostende (juillet 1951, entretiens enregistrés pour la RTF) ~ « 2 juillet. Cette nuit a été marquée par un effroi sous... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 17:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 mars 2012

Lectures pour tous : Ivan Tourgueniev

« Nous n’avions franchi qu’une petite distance, lorsque, devant nous, surgit d’un buisson d’osiers un chien courant de piètre apparence;  à sa suite apparut un individu de taille moyenne, vêtu d’un surtout bleu passablement usé, d’un gilet jaunâtre, d’un pantalon gridelin ou bleu d’amour fourré tant bien que mal dans des bottes trouées; il portait un mouchoir rouge au cou, et un méchant fusil en bandoulière. Nos chiens, observant le cérémonial tout chinois qu’affectionne leur race, s’abouchèrent avec leur frère inconnu qui,... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 14:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,