10 janvier 2020

FDJ 167 : Marzieh Meshkini [Marzieh Makhmalbaf]

Formidable Histoire d'Ahou, in Roozi ke zan shodam/Le jour où je suis devenue femme, 2000, avec Shabman Toloui, ou "La course de vélo comme outil d'émancipation dans l'Iran post-révolutionnaire"
Posté par charles tatum à 12:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10 janvier 2020

Nos films préférés en 2019 - Jacky Goldberg

HC. Mektoub My Love : Intermezzo, de Abdellatif Kechiche (France, 2019) * 1. Dragged Across Concrete (Traîné sur le bitume), de S. Craig Zahler (Canada, 2018) 2. Once upon a time... in Hollywood, de Quentin Tarantino (États-Unis, 2019) 3. Ad astra, de James Gray (États-Unis, 2019) 4. Welcome to Marwen (Bienvenue à Marwen), de Robert Zemeckis (États-Unis, 2018) 5. La Flor, de Mariano Llinas (Argentine, 2018) 6. Dolor y gloria(Douleur et Gloire), de Pedro Almodovar (Espagne, 2019) 7. Glass, de M. Night Shyamalan (États-Unis,... [Lire la suite]
09 janvier 2020

Ellis Island : l’usine à fabriquer des Américains [Philippe Delvosalle]

[article paru dans Pointculture, Bruxelles, septembre-octobre 2019] Lewis W. Hine, 1905 ~~~ De 1892 à 1924, près de seize millions de migrants passèrent par l’îlot d’Ellis Island à New York. [...], évocation de "L’île des larmes", abordée par la plume de l’écrivain Georges Perec et les objectifs du documentariste Robert Bober et du photographe Lewis W. Hine. Un film (Robert Bober et Georges Perec) Un texte (Georges Perec) Des photographies (Lewis W. Hine) [Ellis Island,] c’est un petit îlot de quatorze... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
09 janvier 2020

Nos films préférés en 2019 : Erwan Floch'lay

Étendue – dés-astres repérée en 2019, 20 signaux de survie en mémoire Par ordre alphabétique des titres 6 Underground, de Michael Bay (États-Unis, 2019) Ad Astra, de James Gray (États-Unis, 2019) L’angle mort, de Patrick Mario Bernard, Pierre Trividic (France, 2019) De cendres et de braises, de Manon Ott (France, 2018) Delphine et Carole, insoumuses, de Callisto McNulty (France, 2019) Capital Retour, de Léo Bizeul (France, 2019) Dragged Across Concrete (Traîné sur le bitume), de S. Craig Zahler (Canada, 2018) Eighth... [Lire la suite]
08 janvier 2020

Nos films préférés en 2019 : Sylvie Van Hiel

1. Sorry We Missed You, de Ken Loach (Royaume-Uni, 2019) 2. Werk ohne Autor [L’œuvre sans auteur], de Florian Henckel von Donnersmarck (Allemagne, 2018) 3. Le Livre d’image, de Jean-Luc Godard (Suisse/France, 2018) 4. Dumbo, de Tim Burton (États-Unis, 2019) 5. Green Book (Green Book : Sur les routes du Sud), de Peter Farrelly (États-Unis, 2018) 6. Joker, de Todd Phillips (États-Unis, 2019) 7. Chute libre, de Jean-Henri Meunier (France, 2016) 8. Les Misérables, de Ladj Ly (France, 2019) 9. Les invisibles, de... [Lire la suite]
08 janvier 2020

Hotties Reading 607

Paul Vecchiali et François Lebrun dans Trous de mémoire (Paul Vecchiali, 1985)
Posté par charles tatum à 00:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 janvier 2020

Nos films préférés en 2019 : Noël Godin

1. Joker, de Todd Phillips (États-Unis, 2019) 2. Acht Stunden sind kein Tag (Huit heures ne font pas un jour), de Rainer Werner Fassbinder (Allemagne, 1972) 3. Sorry We Missed you, de Ken Loach (Royaume-Uni, 2019) 4. Anna, de Luc Besson (France, 2019) 5. Fisherman’s Friends, de Chris Foggin (Royaume-Uni, 2019) 6. Les Misérables, de Ladj Ly (France, 2019) 7. Green Book (Green Book : Sur les routes du Sud), de Peter Farrelly (États-Unis, 2018) 8. Hatsukoi (First Love, le dernier yakusa), de Takashi Miike (Japon, 2019) ... [Lire la suite]
06 janvier 2020

Nos films préférés en 2019 : Geneviève Payez

Dolor y gloria(Douleur et Gloire), de Pedro Almodovar (Espagne, 2019) * Santiago, Italia, de Nanni Moretti (Italie/Chili, 2018) Gisaengchung (Parasite), de Bong Joon-ho (Corée, 2019) Talking about Trees, de Suhaib Gasmelbari (France/Soudan, 2019) Martin Eden, de Pietro Marcello (Italie, 2019) Marriage Story, de Noah Baumbach (Royaume-Uni, 2019) Sympathie pour le diable, de Guillaume de Fontenay (France, 2019) A vida invisivel (La vie invisible d’Eurídice Gusmão), de Karim Aïnouz (Brésil, 2019) Il traditore (Le traître),... [Lire la suite]
05 janvier 2020

... la bonne et moi

Certaines horreurs langagières ont le don de me tremper le nez dans la moutarde. L'emploi des vocables "papa" et "maman" hors de leur fonction vocative en est une. Je me réjouis donc, cette semaine, de voir Camille Laurens [au détour d'une chronique élogieuse consacrée à un livre de Régis Jauffret, précisément intitulé Papa] tordre joyeusement le cou à cette sale habitude. Cela allait sans dire, etc. « Pourquoi le cacher, écrit-elle, à moins d’être publié dans la collection "Pitchounets" pour les 6-9 ans, un roman dont le titre... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 11:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 janvier 2020

Nos films préférés en 2019 : Thomas Gombowhicks

Top Parade 2019, sous la bénédiction de Sir Tatum que nous remercions de bien vouloir accueillir nos déviances. Belle année 2019 dans les sorties, mais un top parade purement consacré à cette année se fera dans d’autres lieux. Une fois de plus, nous allons savamment doser un snobisme insupportable et des goûts douteux assumés avec une morgue incroyable mais qui a le mérite d’être sèche. Sans hiérarchie, ni ordre particulier. Chain Reaction (Réaction en chaine), de Ian Barry (Australie, 1980) Paris s’en va, de Jacques Rivette... [Lire la suite]