18 décembre 2016

Inoubliable Zsa Zsa (1917-2016)

Avec Welles (de dos), dans Touch of Evil « Elle était de tous les mauvais coups. » George Sanders, Gabor Boy n°3 Tournage de Moulin Rouge, John Huston, 1952 Dans le rôle-titre de Queen of Outer Space
Posté par charles tatum à 23:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

15 décembre 2016

Hotties Reading 456

Matthew Broderick, Margaret, Kenneth Lonergan 2011
Posté par charles tatum à 18:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 décembre 2016

9 décembre, le centenaire de Charles Tatum Sr.

Charles Tatum, Sr. et mon amie Caroline totalisent à eux deux près de cent quarante ans.
Posté par charles tatum à 00:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 décembre 2016

Hotties Reading 455

Gina Lollobrigida dans La città si defende, Pietro Germi 1951
Posté par charles tatum à 14:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 décembre 2016

Salut, Jean-Loup Passek

Posté par charles tatum à 03:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 décembre 2016

Bresson, le diable et les chiens

"Je n’ai vu, ou plutôt senti, le diable qu’une fois, dans un chien que j’avais recueilli. J’ai dû m’en débarrasser très vite, et cependant j’aime les animaux. C’est très curieux." Très curieux, en effet. Un drôle de citoyen, ce Robert Bresson. Je ne l'inviterai jamais à la maison. Cette remarque, lis-je, date de la sortie de Mouchette.  
Posté par charles tatum à 16:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 décembre 2016

« Oui, les films se suffisent à eux-mêmes. » (Fabrice Revault)

Je me suis rarement senti aussi proche de l'accord parfait avec mon vieil ami Fabrice. « [...] Au point où j’en suis, qu’advienne cet aveu choquant. Je ne supporte plus guère la glose sur le cinéma, sinon à petite dose, et procédant de quelques personnes que j’estime. D’autant qu’elle est devenue omniprésente, dans de multiples institutions et d’innombrables médias, et de façon encore amplifiée par le global village informatique. Non sans propos de qualité surnageant ici ou là, mais au sein d’un raz-de-marée dont j’évite qu’il... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 12:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 novembre 2016

Rocco se confesse

ROCCO L'étalon italien passe à confesse, par Jean-François Rauger (Le Monde) « Le catholicisme,disait Oscar Wilde, n’est fait que pour les pécheurs et les saints. » Ce documentaire sur Rocco Siffredi, une des grandes (et rares) stars masculines du cinéma pornographique contemporain, vient sans doute rappeler cette évidence. Il relève moins de la description didactique que du portrait hypothétique, de la volonté de tracer les contours d’une personnalité singulière sans passer par les conditions objectives de son... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 17:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
28 novembre 2016

Trois continents

F3C. Jusqu'au bout, un vrai régal. Ce soir, le nouveau film de Anurag Kashyap [Gangs of Wasseypur]. Rahman Raghav 2.0, pure terreur indienne sous ecstasy et viagra, où l'incroyable Nawazuddin Siddiqui (photo) ressuscite un serial killer des années soixante. *** "Behooda"
Posté par charles tatum à 00:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
26 novembre 2016

Trois continents. Sur le programme "Présences du cinéma indien"

Présences du cinéma indien par Jérôme Baron Soufflerait-t-il sur le cinéma indien un vent de renouveau ? C’est en tout cas une impression qui d’année en année gagne en conviction. Des films significatifs retrouvent depuis une décennie une place perdue de longue date dans les festivals européens, même si leur audience demeure modeste et leur présence sporadique sur les écrans de nos salles. Il est sans doute un peu tôt pour expliquer les raisons de ce nouvel élan mais on ne peut les séparer des récentes évolutions du pays tout... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 17:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,