14 octobre 2018

Lectures pour tous : Jean-Louis Comolli

« Car avec la musique l’histoire et la géographie se déplacent, l’espace et le temps se recomposent, et cette chose si fragile qu’est un chant fait bouger les continents. Le blues, le jazz en sont la plus certaine confirmation. Ce qui est vital pour le cinéma, le lien entre corps et décor, entre image et lieu, ne paraît pas être un enjeu pour les musiques, toutes locales, sans doute, quand on les compose ou qu’on les joue, mais toutes extra-spatiales et ultra-temporelles quand on les écoute. » Jean-Louis Comolli, Une... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 juillet 2015

Un gros dossier Resnais

N’en déplaise à certains hérons de la critique post-moderne (souvent de maigres et pâlichons perroquets, qui confondent Migouel Gomche et David W. Griffith ou, plus cocasse, le journal d’Avesnes-sur-Help ! et celui, homonyme, que dirigea Jean-Louis Comolli), Positif a gardé de belles plumes (malgré la présence en son comité de quelques vieux merles ronchons). En témoigne le dossier du numéro d’été 2015 consacré au regretté Alain Resnais. On se contente d'en donner le sommaire. Qu’on le lise ! Le numéro coûte moins de... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 15:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
10 janvier 2015

Nos films préférés en 2014 : Sylvie Pierre Ulmann

Décidément mon meilleur film de l’année 2014 ce sera Frontière chinoise (7 Women, 1966) et tout autour, l’œuvre de John Ford toute entière, et bien sûr la belle rétrospective qui est actuellement consacrée à cet immense cinéaste par la Cinémathèque française, sans parler des belles éditions qui sont allées avec, grâce à nos amis dont de courageux guerriers Belges. Il faut dire que ce film m’a donné beaucoup de travail, car c’est un bel enfant, mais un peu difficile, marqué à la naissance par beaucoup de méchantes, ou injustes... [Lire la suite]
17 janvier 2012

Nos films préférés en 2011 : Sami El Hage

  L' Étrange Affaire Angélica, de Manoel de Oliveira L'Apollonide, souvenirs de la maison close, de Bertrand Bonello Pater, d'Alain Cavalier Larmar och gör sig till [En présence d'un clown], d'Ingmar Bergman Milestones et Ice, de Robert Kramer Le Lion, sa cage et ses ailes, d’Armand Gatti « Le cinéma de Jean-Louis Comolli » [Ed. Montparnasse] Stellet Licht [Lumière silencieuse], de Carlos Reygadas Agnès de ci de là Varda, d’Agnès Varda « Huillet et Straub, volume 6 » [Ed. Montparnasse] ... [Lire la suite]
14 novembre 2011

Ambulans, de Janusz Morgenstern (1961)

« [...] Protecteur et attentif, l'homme reste aux côtés des enfants quand ils sont hissés dans le véhicule, il jette un dernier regard à un vol d'oiseaux dans le ciel puis baisse les yeux sur les trois hommes en uniforme, impassibles. Ce qui va suivre, le spectateur le sait, et cela suscite un insupportable sentiment d'impuissance en même temps qu'un dégoût irrépressible pour cette ingénieuse forme de massacre, mobile, légère, avec un véhicule de la Croix-Rouge transformé en arme mortelle. Le personnage de l'homme, peut-être le... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 15:17 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
16 septembre 2008

Le loup est un loup pour l'homme (Inrocks vs Cahiers)

J'ai reçu ça : Lettre ouverte de la rédaction des Cahiers du cinéma aux Inrockuptibles (septembre 2008) Chers Inrocks, Nous sommes la rédaction des Cahiers du cinéma. Nous avons voulu saisir l'occasion de la mise en vente du titre par Le Monde pour développer un projet de reprise avec la rédaction en chef. Ce projet, né d'une envie et d'une nécessité critiques, a su convaincre des partenaires financiers: notre actionnaire majoritaire est Thierry Wilhelm – entrepreneur presse et Internet –, aux côtés duquel on compte,... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 09:38 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,