19 janvier 2020

Nos films préférés en 2019 : Jacques Kermabon

Apocalypse Now final cut, de Francis Ford Coppola (États-Unis, 1979/2019) Bacurau, de Kleber Mendonça Filho & Juliano Dornelles (Brésil, 2019) Ce magnifique gâteau !, Marc James Roels & Emma de Swaef (Belgique, 2018) C’est ça l’amour, de Claire Burger (France, 2018) Corleone, le parrain des parrains, de Mosco Levi Boucault (France, 2019) The Doll’s Breath, des frères Quay (Royaume-Uni, 2019) Dolor y gloria(Douleur et gloire), de Pedro Almodovar (Espagne, 2019) Être vivant et le savoir, de Alain Cavalier... [Lire la suite]

11 janvier 2020

Nos films préférés en 2019 : Molly Louvain

Séries par ordre de préférence 1. When they see us, de Ava DuVernay (États-Unis, 2019) 2. Years and years, de Russell T. Davies (Royaume-Uni, 2019) 3. Chernobyl, de Craig Mazin (États-Unis, 2019) 4. Escape at Dannemora, de Brett Johnson ea (États-Unis, 2019) 5. Irmandade, de Pedro Morelli (Brésil, 2019) 6. Unbelievable, de Susannah Grant (États-Unis, 2019) *** Films sans ordre de préférence 1. He who get slapped (Larmes de clown), de Victor  Sjöström (États-Unis, 1924) 2. The hate U give (La haine qu’on... [Lire la suite]
16 octobre 2019

Hotties Reading 595

Francis Ford Coppola, qui triomphe toute la semaine à Lyon [ LUMIERE ]
Posté par charles tatum à 00:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 octobre 2019

Rumble Fish

~Les mêmes, dans le film homonyme de Francis Coppola (1983)
Posté par charles tatum à 09:40 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 août 2019

FDJ 148 : Francis Coppola

Apocalypse Now [final cut 2019] 1979
Posté par charles tatum à 18:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 janvier 2018

nos films préférés en 2017 - Danielle Cleyrergue

120 battements par minute, Robin Campillo, France 2017 Barbara, Mathieu Amalric, France 2017 The Lost City of Z., James Gray, USA 2017 Carré 35, Éric Caravaca, France 2017 I Am Not Your Negro, Raoul Peck, Suisse/France 2016 Loving, Jeff Nichols, USA 2017 Toivon tuolla puolen [L’autre côté de l’espoir], Aki Kaurismaki, Finlande 2017 Certain Women, Kelly Reichardt, USA 2016 Teheran Taboo [Téhéran tabou], Ali Soozandeh, Autriche 2017 Au revoir là-haut, Albert Dupontel, France 2017 L’Amant d’un jour, Philippe Garrel, France... [Lire la suite]

05 septembre 2017

Les censeurs modernes : sur Les Proies et Detroit

« Le débat sur la légitimité de l'artiste à s'emparer de sujets qui échappent à sa culture est effarant. » *** La polémique entourant les films Les Proies et Detroit sur la question raciale illustre le risque d’aller vers une police de la pensée (Michel Guerrin, Le Monde )   On n’a pas vu venir la polémique autour du film Les Proies, de Sofia Coppola. Elle était introuvable quand le film a obtenu le prix de la mise en scène au festival de Cannes, en mai. Même chose lors de sa sortie en France, le 23 août. C’est aux... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:51 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
01 mars 2017

Hotties Reading 465

Lick the Star, Sofia Coppola 1998
Posté par charles tatum à 00:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 octobre 2015

La seule géométrie qui vaille pour tous

Hommage à Belen (alias Nelly Kaplan) merci infiniment à Erwan Floch'lay et clin d'oeil à l'équipage au complet, passé présent et à venir, de Répliques. Kathleen Turner et Nicolas Cage dans Peggy Sue Got Married, Francis Ford Coppola 1986 ~  
Posté par charles tatum à 20:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
16 février 2015

Nos films préférés en 2014 : Philippe Delvosalle & Beata Szparagowska

A-    BEATA ET PHILIPPE (ordre de préférence de Philippe / Beata : pas d’ordre de préférence)   E agora ? Lembra-me (Et alors?), Joaquim Pinto (Portugal, 2013) P’tit Quinquin, Bruno Dumont (France, 2014) Erwin, Toni, Ilse, Friedl vom Gröller (Autriche, 1968-1969) et la présentation de Friedl vom Gröller au festival L’Âge d’or Boyhood, Richard Linklater (États-Unis, 2014) Enlightened, Laura Dern et Mike White (États-Unis, 2011-2013) Olive Kitteridge, Lisa Chodolenko (États-Unis, 2014)   ... [Lire la suite]