14 janvier 2013

Nos films préférés en 2012 : Philippe Delvosalle

1. Troisième volet de Monument Film (Arnulf Rainer et Antifon projetés côte à côte), de Peter Kubelka (Autriche, 1960 + 2012) 2. L'exposition Chantal Akerman – Too Far, Too Close (Mukha, Annvers, 2012) et en particulier Marcher à côté de ses lacets dans un frigidaire vide, de Chantal Akerman (France, 2004) 3. Encounters With Landscape (3x), de Salomé Lamas (Portugal, 2012) 4.Mildred Pierce, mini-série télévisée de Todd Haynes (Etats-Unis, 2011) 5. Holy Motors, de Léos Carax (France, 2012) cliquer sur la photo pour voir... [Lire la suite]

06 novembre 2012

Si la ville est une vitrine...

Bruxelles (quartier Flagey), ces jours-ci [envoi de Beata & Ph!l, à qui je dois une pizza]
Posté par charles tatum à 09:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 octobre 2012

David S. Ware

Ph!l parle ici avec émotion du regretté saxophoniste ténor (et propose une multifoultitude de liens). ~ Le quartet (David Ware, ts - Matthew Shipp, p - William Parker, b - Guillermo E. Brown, dms) au festival de Sant'Anna Arresi, Sardaigne, le 1er septembre 2004 [merci Ph!l]
Posté par charles tatum à 10:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
02 octobre 2012

Naissance d'un label : Okraïna ~ Decazes et Chenaux

Dix ans après l'expérience Ubik, Ph!l récidive. Il a baptisé son nouveau label Okraïna par allusion sentimentale au film du grand Barnet. C'est de l'ouvrage remarquable et raffiné, comme tout ce sur quoi Ph!l met la main. Le premier album regroupe huit chansons d'Éloïse Decazes (la moitié de Arlt) accompagnée par la guitare d'Eric Chenaux  Il s'agit d'un beau 25 cm microsillon triple-face (la pochette, comme celles qui suivront, est l'œuvre de Gwénola Carrère) qui frustrera pourtant tous ceux qui,... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 15:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
18 septembre 2012

Sapphie ~ Richard Youngs

L'indispensable compère Ph!l me fait connaître Richard Youngs. Cadeau magnifique, même si ce n'est pas l'idéal, au moment présent, pour le moral des troupes. A dire vrai, « Soon It Will Be Fire » m'a laissé en vrac, en morceaux, sens dessus dessous, anéanti. Ph!l a raison, j'aurais dû attendre quelques jours. Sapphie (1997) est dédié à Sapphire Jasmine Gray dit Sapphie, le grand berger allemand trop cool et trop con pour travailler dans la police, et "auteur" du dessin de la pochette. Dès le retour du... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 21:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
07 septembre 2012

Lectures pour tous : François Bon (Le mellotron)

Ce chapitre de Lecture pour tous spécial mellotron peut être mis en toutes les mains (entre toutes les mains dignes de ce nom, dirait Allais). Mais il s'adresse particulièrement aux mousquetaires de l'équipe "Ligne du temps Electro" oeuvrant dans les coulisses de la Médiathèque, place de l'Amitié ça ne s'invente pas. Soit Benoit, David, Philippe et Pierre (et leurs multiples camarades). « Qu’est-ce que je sais d’autre du mellotron ? Que c’est un instrument à clavier, qui ressemblait à un de ces orgues... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 21:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

27 juillet 2012

Fuck les JO. La preuve, par Andy Moor Anne-James Chaton

Ph!l, il est sur tous les fronts qui en valent la peine. Je finirai par lui offrir un gueuleton d'initié (genre: une colline de fruits de mer dans une gargote de Pornichet un lendemain d'orage, et quelques fillettes de gros plant de derrière mes fagots ligériens). Il vient me m'envoyer ce qui suit. C'est en rapport avec ceci bien entendu. Pour les réfractaires à l'équation de l'été: cent banquiers pour dix mille athlètes pour un million de flics pour deux milliards et... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 22:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
14 juillet 2012

Dwoskin, Stephen (3) Le dernier cinéaste, par Skorecki, 1982

Quand Louis Skorecki croyait encore (un tout petit peu) au cinéma, il écrivait ceci : « Dwoskin est inexplicable. Au-delà de l’analyse, de la description, de l’exégèse. Avec une aisance impertinente, inédite réellement radicale, il excède les paroles structurées, intelligentes, intelligibles, qui pourraient se proférer sur ses films. Tant de précaution oratoire pour arriver à ceci: tout ce que je veux annoncer – oui, comme une bonne nouvelle, une surprise de dernière heure – c’est que la mort du cinéma est momentanément... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
04 juillet 2012

Patrik Fitzgerald, back in Belgium

Donc... Patrik Fitzgerald se produit samedi à Ptit Fay c'est la faute à Ph!l, qui est un des sachems du festival,  ~ voyez ce qu'il en dit, ICI MEME Je vous incite à lire le texte de cette chanson (que Fitzgerald composa et écrivit en 1977), c'est beau comme du Raoul qui se ferait poète. Ceux qui ont séché les cours d'anglais, jadis, peuvent suivre les lignes avec le doigt, c'est plus facile. ~ Work Rest Play Reggae The black & white racial disharmonyIs just a cover... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 19:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 juillet 2012

Au Ptit Faystival 2012

Pour les ceusses qui l'ignorent, ou feignent de, le Ptit Faystival a lieu ce week-end (pour tout savoir à ce sujet, on cliquera sur l'affiche)
Posté par charles tatum à 19:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,