28 août 2010

Dwoskin 1 noir-à-lèvres

Ces douze photogrammes de Take Me (Stephen Dwoskin, 1968) nous sont expédiés par Ph!l, piqué au vif par la remarque de Hédi Kaddour sur les points de suspension et le « rouge à lèvres qui bave un peu » -- le même Ph!l qui contribua avant-hier, avec un plan du rarissime Trying to Kiss the Moon nous informant de la mort du caudillo (cette ordure galonnée), à une de nos séries-maison. Personne, du coup, n'ignore plus notre talent pour les liens surnaturels et notre culte du hasard objectif. Ph!l, ça tombe re-bien, peaufine pour ces... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 16:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 août 2010

Dwoskin 2 noir-à-lèvres-à-corps

Posté par charles tatum à 16:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 août 2010

Dwoskin 3 noir-à-corps

Posté par charles tatum à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 août 2010

Hotties Reading 160

Un photogramme de Trying to Kiss the Moon (Stephen Dwoskin, 1994) Merci à Ph!l ~ Un jour, ici même, on parlera de l'ami Dwoskin
Posté par charles tatum à 11:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 août 2010

Une bise et au lit 119 : Abbey Lincoln

Sidney Poitier et Abbey Lincoln, For Love of Ivy, Daniel Mann 1968 [ grazie Ph!l ] ~ Triste ? « Don't Explain »
Posté par charles tatum à 14:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
12 août 2010

Bruno Schleinstein, dit Bruno S.

Kaspar Hauser Stroszek ~ Bruno Schleinstein, dit Bruno S., est la vedette de deux films du grand Werner Herzog, L'énigme de Kaspar Hauser et  Stroszek. Il venait de nulle part, c'est là sans doute que Herzog (qui l'appelait paraît-il "le soldat inconnu du cinéma allemand") l'a rencontré. Il était acteur, peintre, musicien, chanteur et comme beaucoup de figures de notre petit panthéon, un emmerdeur professionnel et une grande gueule, un type incontrôlable. En bas, on le voit se produire lors d'une... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 22:48 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

11 août 2010

Le cygne, par Clara Rockmore

Le theremin d'août Je n'oublie pas de remercier Camille Saint-Saëns (1835-1921), Clara Rockmore (1911-1998), Ph!l sans qui la magie enivrante du theremin me serait à tout jamais étrangère, et Thierry H, qui a le génie de me sortir en un clin d'oeil de mes pires cauchemars informatiques.
Posté par charles tatum à 15:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
26 juillet 2010

Willem Breuker (1944-2010)

Et nous apprenons la mort de Willem Breuker, à Amsterdam, il y a trois jours. W.B. et Piet Kuiters (© Django Kuiters) ~ Des bios, des dates, des figures de style, des larmes de crocodile, vous en trouverez dans vos canards, s'ils daignent y penser. Je préfère vous inviter à lire ou relire ici l'article de Philippe Delvosalle sur la complicité que Breuker entretenait avec Johan van der Keuken, immense cinéaste hollandais. Cela commence ainsi : Alfred Hitchcock et Bernard Hermann, Federico Fellini et Nino Rota,... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 21:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
02 février 2010

BDN suite, Sunny Murray à Bruxelles, etc.

En réaction au billet précédent (« Black Dada Nihilismus »), Ph!l a déposé un long commentaire bourré de poésie, de soufre et d'informations cruciales. Afin que personne ne l'ignore, j'en fais illico presto un billet en soi. Merci Philippe ! ~ A. Baraka > S. Murray « (...) we want "poems that kill."Assassin poems, Poems that shootguns. Poems that wrestle cops into alleysand take their weapons leaving them deadwith tongues pulled out and sent to Ireland. Knockoff poems for dope selling wops or slick halfwhite politicians Airplane... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
01 février 2010

Black Dada Nihilismus

L'exposé de Philippe Delvosalle sur ESP-Disk a été un succès. Pour happy few, certes. Je vous en avais pourtant, fidèles lecteurs, rebattu les oreilles. Le talent et l'érudition de Ph!l, autant que la riche histoire et le formidable catalogue d'ESP, compensèrent heureusement, et de très loin, la faiblesse des effectifs. Nous attendions trois cents zigotos, nous nous vîmes trente-trois sur les chaises de la Médiathèque. Feignasses, va. On a dû se forcer pour finir le vin chaud. Ayler était pourtant là, et Sun Ra, Patty Waters et John... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 18:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,