15 février 2015

Nos films préférés en 2014 : Patrick Leboutte

Cher JC, Qu’elle est difficile, ta question: nos films de l’année. Comment y répondre quand comme toi (du côté d’Allaire) ou comme moi, à Liège, pareillement otages des monopoles locaux, quand bien même se rhabilleraient-ils "art et essai", on ne voit plus rien. La voilà, la vraie question: comment fait-on pour vivre dans la nuit, dans l’obscurité, à l'entrée d’un tunnel provisoirement sans fin, dont je crains qu’à nos âges, nous ne puissions espérer voir le terme, nous qui venons du cinéma, des trois lumières, l’image, les corps,... [Lire la suite]

04 février 2015

Nos films préférés en 2014 : Dr Orlof

Quelques souvenirs marquants de 2014 Meilleur film étranger : Nymph()maniac, Lars von Trier (Danemark, 2013) Meilleur film français qui est aussi une série : P'tit Quinquin, Bruno Dumont (France, 2014) Meilleur film français qui n'est pas une série : Tonnerre, Guillaume Brac (France, 2013) Prix « Bizarre » 2014 : Under the Skin, Jonathan Glazer (Royaume-Uni, 2014) Meilleure comédie 2014 : The Grand Budapest Hotel, Wes Anderson (États-Unis, 2014) Meilleure reprise : Wake in Fright, Ted... [Lire la suite]
19 janvier 2015

Nos films préférés en 2014 : Chantal Junius

Mention spéciale à Roxy Miéville pour sa prestation dans Adieu au langage de Jean-Luc Godard ~ Favoris 1. Les Feux de la mer, Jean Epstein (France, 1948) Timbuktu (Le Chagrin des oiseaux), Abderrahmane Sissako (Mauritanie-France, 2014) 2. Saint Laurent, Bertrand Bonello (France, 2014) A Most Violent Year, J.C. Chandor (États-Unis, 2014) 3. Joe, David Gordon Green (États-Unis, 2013) Only Lovers Left Alive, Jim Jarmusch (Royaume-Uni, 2013) ~ Bien-aimés 1. Interstellar, Christopher Nolan (États-Unis, 2014) 2. Une... [Lire la suite]
15 janvier 2015

Nos films préférés en 2014 : Charles Tatum, Jr

Jésus... bordel !, Jacques Lennep (Belgique, 2004) sur le DVD Delirium Art Vidéo, interprété et produit par Lennep, et joint à son livre Arts en relation,Yellow Now/100 Titres, Crisnée et Bruxelles, 2012. Finis Terrae, Jean Epstein (France, 1928) et tous les autres « poèmes bretons » d’Epstein, rassemblés par Potemkine (& Agnès B et la Cinémathèque française) avec une palanquée de films dans un coffret de huit DVD qui constitue la plus belle œuvre éditoriale numérique de l’an 14. On accompagnera la dégustation de... [Lire la suite]
06 janvier 2015

Nos films préférés en 2014 : Tifenn Jamin

1. Nuits blanches sur la jetée, Paul Vecchiali (France, 2014)  2. The Grand Budapest Hotel, Wes Anderson (États-Unis, 2014) 3. Ja-yu-eui eon-deok (Hill of Freedom), Hong Sang-soo (Corée, 2014) 4. White Bird in Blizzard (White Bird), Gregg Araki (France-États-Unis, 2014) 5. Hotori no sasuko (Au revoir l'été), Koji Fukada (Japon, 2013) 6. Vincent n’a pas d’écailles, Thomas Salvador (France, 2014) 7. Kaze tachinu (Le vent se lève), Hayao Miyazaki (Japon, 2013) 8. Arrête ou je continue, Sophie Fillières (France,... [Lire la suite]
27 septembre 2014

Hotties Reading 365

La chute de la maison Usher, Jean Epstein 1928 [merci à Gérard Lenne]
Posté par charles tatum à 00:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 mai 2014

Le cinéma, sous les couvertures 1

Jean Epstein. Une vie pour le cinéma Joël Daire, 256 p., 16 €, ISBN 978-2-917819-28-9 La tour verte, « La muse Celluloïd », Grandvilliers 2014 ~ Figure majeure de l'avant-garde française des années 1920, écrivain et cinéaste, Jean Epstein est mort en 1953 dans l'oubli quasi-général. Soixante ans après, aucune biographie ne lui avait encore été consacrée. S'appuyant sur les riches archives conservées dans les collections de la Cinémathèque française, l'auteur s'attache à décrire le parcours singulier de cet artiste né à Varsovie... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 19:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 janvier 2013

Lectures pour tous : Jean Epstein

« [Le 14e épisode] Enfin on trouvait un filon d’or. Cette même nuit le copain de Pierre fut assassiné comme il puisait de l’eau à la rivière. Il fallut fuir. À pied, à cheval, en train, en auto, en paquebot. Son voisin de cabine lui ressemble et se suicide. Échange de personnalités et de valises. Un homme en feutre gris perle avait placé des microphones jusque sous les assiettes. Il savait tout. Pierre maintenant s’appelait Henry. Henry était expert artistique auprès d’une société secrète au capital de $15.000.000 entièrement... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 11:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 octobre 2008

Treize à table aux Kerguelen

« Quels sont les douze films français que tu emporteras quand tu décideras d'échouer pour de bon aux Kerguelen ? » On me pose si souvent la question que j'ai fini par me pencher là-dessus. Pourquoi douze ? sans doute à cause des huîtres. Pourquoi les Kerguelen ? parce que grâce aux manchots, phoques, baleines et éléphants de mer qui en constituent la faune naturelle, sans parler des pensionnés de la marine marchande qui y dessèchent paisiblement leurs vieux jours, l'archipel est nettement moins sinistre que l'habituelle "île... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 20:20 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
20 août 2008

Christophe et le mélodrame : l'heure suprême

Toute occasion est bonne pour défendre le mélodrame. Genre cinématographique majeur, le mélo est très injustement méprisé par un public moderne pour qui Tous les autres s'appellent Ali n'est qu'un vieux film antiraciste, Corps à coeur un film de vieux avec du cul, Catene un truc italien dont les origines remontent au jurassique (avec Yvonne Sanson, tout de même, et un titre français à tomber par terre: Le Mensonge d'une mère), tandis que Leave Her to Heaven et les deux versions de Imitation of Life fournissent un prétexte à quelques... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 19:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,