09 mai 2020

The Girl Can't Help It

Avant de virer gospel sous la coupe de Mrs. Campbell, Little Richard a eu le temps de faire un peu de cinéma. Voici un montage sur l'air-titre de The Girl Can't Help It [quelque part entre Elle n'y peut rien et Elle ne peut s'en empêcher], un des chefs-d'oeuvre du Tashlin pré-Jerry. Entre sainte Bernadette et Jayne Mansfield, y a pas photo. Et une scène du film, en continu. Les robes sont dessinées par Charles Le Maire. Pour le reste, "ask my agent."  
Posté par charles tatum à 17:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

01 septembre 2018

D'une bouche à l'autre

de Putting Pants on Philip, Leo McCarey (1928) à Seven Itch Year, Billy Wilder (1955) [merci à Fabrice, voir plus bas]
Posté par charles tatum à 17:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
26 septembre 2009

Julie London, Frank Tashlin, le Scope

Camp ? Non, l'âge d'or du CinemaScope Tom Ewell et Julie London, « Cry Me A River » The Girl Can't Help It de Frank Tashlin (La Blonde et moi, 1956)
Posté par charles tatum à 08:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,