23 juin 2018

Il cinema ritrovato 3

C'est parti ! A la redécouverte de Film Fox Corporation : Sally O'Neil dans The Brat (John Ford 1931)
Posté par charles tatum à 11:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 février 2018

Hotties Reading 514

Gail Russell, 1924-1961 [ merci à Gashade ]
Posté par charles tatum à 00:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
07 janvier 2018

nos films préférés en 2017 : Frédéric Cavé

Cinéma 1. Intégrale Eisenstein 2. Da hong deng long gao gao gua [Épouses et concubines], Zhang Yimou, Chine 1991 3. Illicit, Archie Mayo, USA 1931Girls About Town, George Cukor, USA 1931 4. Ossos, Pedro Costa, Portugal 1997 5. The Iron Horse [Le Cheval de fer], John Ford, USA 1924 ~ Émissions 6. Ni Dieu ni maître, une histoire de l’anarchisme, Tandrède Ramonet, France 2016 (Arte) 7. L'utopie des images de la révolution russe, Emmanuel Hamon (Arte) ~ Livres de cinéma 8. Laurent Le Forestier, La Transformation Bazin... [Lire la suite]
06 janvier 2018

nos films préférés en 2017 - Jean-Marc Toussaint

1. A Ghost Story, David Lowery, USA 2017 Parce que c’est aussi audacieux que minimaliste, parce que ça prend son temps au point qu’on dirait que l’esprit d’Ozu flotte sur la production. Parce que, même coiffé d’un drap blanc, Casey Affleck n’est jamais ridicule. Parce que c’est beau et triste. 2. Dunkirk, Christopher Nolan, USA 2017 Parce que c’est sec comme un coup de Mauser, parce que ça vous prend aux tripes. Parce que ça manipule le temps de façon ludique et que chaque nouvelle vision révèle de nouveaux indices. Parce que... [Lire la suite]
17 juin 2017

Gens de Dublin, la gaffe

Dans la dernière livraison du Monde, l'écrivaine (sic) Alice Zeniter évoque "Gens de Dublin de John Ford". Pas foutus de faire relire les textes, à la rédaction ? [Les bons correcteurs en maraude ne manquent pas, pourtant. Envoyez vos propositions au gérant du blog. Elles seront, selon les cas, étudiées avec l'attention qu'elles méritent ou parcourues d'une fesse distraite (Tristan B.)]  
Posté par charles tatum à 20:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
27 avril 2017

John Ford : Himself and his Movies

Une nouvelle version de la somme de Mister Gallagher sur John Ford est disponible depuis quelques jours. Qu'on se le dise.  
Posté par charles tatum à 09:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 mai 2016

La Cinémathèque française, fantasmes et réalités [communiqué 9 mai]

La Cinémathèque française, fantasmes et réalités écrit par Costa-Gavras, président et Frédéric Bonnaud, directeur général de La Cinémathèque française ~ Ainsi, selon ses occupants de la nuit du 6 au 7 mai, la Cinémathèque française serait devenue un "lieu emblématique de la précarité" qui pratiquerait une "gestion néo-libérale des ressources humaines". Après trois mois d'une campagne de dénigrement, menée par d'anciens salariés de la société CityOne, et couronnée par la jonction avec des participants du mouvement Nuit Debout à la... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 09:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
03 février 2016

Nos films préférés en 2015 : Benjamin Cleyrergue

Trois films Shan he gu ren [Au-delà des montagnes], Jia Zhang-ke (Chine, 2015) (dessin : Jenna McCloskey) The Man Who Shot Liberty Valance [L’homme qui tua Liberty Valance], John Ford (États-Unis, 1962).   Parce que c’est Ford, parce que c’est un film que je vois au moins une fois par an, pour exaspérer Quentin, aussi, un peu. Le Sang des bêtes, Georges Franju (France, 1949) * Une série  Mr. Robot, saison 1, créé par Sam Esmail (États-Unis, 2015) * Une vidéo musicale Blackstar, Johan Renck [pour une... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
22 janvier 2016

Bonnaud, nouveau chef de bande

Le nouveau directeur général de la Cinémathèque française, on l'aime déjà. « L'actualité, c'est le cinéma, et le cinéma, c'est le monde. J'en sais beaucoup plus sur ce qui vient de se passer à Cologne en regardant un film de Lang ou de Fassbinder qu'en écoutant BFM pendant deux heures. Philippe Garrel dit que les films nous montrent comment faire son lit, comment embrasser une fille... Je pense, comme lui, que le cinéma nous apprend à vivre. » Frédéric Bonnaud, dans un entretien « programmatique » [recueilli par... [Lire la suite]
09 janvier 2016

Nos films préférés en 2015 : Murielle Joudet

Top 10 bavard 1. Bridge of Spies [Le Pont des espions], Steven Spielberg (États-Unis, 2015) Ce qui m’émeut le plus c’est la faculté du film à s’ouvrir progressivement au chaos de l’Histoire, à se laisser contaminer par lui pour enfin toujours retomber sur ses pattes. Malgré la grande sophistication du récit, Spielberg en extrait finalement une trajectoire extrêmement simple, ténue, toujours la même: un bonhomme qui veut rentrer chez lui et n’oublie pas au passage le pot de marmelade commandé par sa femme. 2. Mia Madre, Nanni... [Lire la suite]