09 avril 2019

Beauviala, inventeur, 1937-2019

[Article de Clarisse Fabre, dans Le Monde] Jean-Pierre Beauviala, inventeur de la caméra légère dite du "chat sur l'épaule", est mort Les modèles "Aaton" de l’ingénieur, disparu le 8 avril, ont accompagné les cinéastes Louis Malle, Jean Rouch, Peter Greenaway, Raymond Depardon, Xavier Beauvois… Il avait 81 ans. Le chat a quitté l’épaule. Jean-Pierre Beauviala, né le 22 juillet 1937 à Arles, ingénieur et créateur des caméras légères Aaton, dont la fameuse dite du "chat sur l’épaule" en 1972, est mort lundi 8 avril à Paris, des... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 17:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

01 mars 2019

Albera au défi des arts

Extrait de la présentation […] Entre l'appel d'Aragon de 1918 à voir les avant-gardes s'emparer du cinéma et l'appropriation de plus en plus courante dans les arts actuels des techniques filmiques et du cinéma comme machine, spectacle, modalité temporalisée de la représentation, que s'est-il passé ? Pour qui se trouve, comme Charlot, à claudiquer de part et d'autre d'une frontière d'ailleurs incertaine entre ces deux "champs", la recherche des proximités et des différences s'impose sans cesse à l'esprit, mettant à jour l'inégalité... [Lire la suite]
14 février 2019

Les géants, à Saint-Denis (93)

Ne soyons pas chiches de superlatifs. Est-ce possible d'ailleurs quand on a la chance d'héberger ici Jacques et Paul, les deux plus grands cinéastes français vivants ? [Pour couper court aux jalousies, je rappellerai aux mauvaises langues que Jean-Luc est suisse, hein.]  
Posté par charles tatum à 19:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 février 2019

Lectures pour tous : Michel Chion [la réédition du jour]

Le topo de l'éditeur Le titre de l'ouvrage le dit: une musique dans un film ne s'y dissout pas, mais elle en est modifiée tout en le modifiant. C'est dans le film même qu'il faut l'étudier. Ce retour aux œuvres, à leur vision et à leur écoute – à leur « audio-vision » – fait apparaître, loin des professions de foi abstraites, la richesse des scènes, des effets, des situations. Le cinéma est, étymologiquement, ce mouvement que le mouvement de la musique tantôt entraîne et soutient, et tantôt immobilise et charme. Depuis la première... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
19 janvier 2019

Skorecki sur Dwoskin, 1982

Dwoskin : le dernier cinéaste [Louis Skorecki, 1982] ~ Dwoskin est inexplicable. Au-delà de l’analyse, de la description, de l’exégèse. Avec une aisance impertinente, inédite réellement radicale, il excède les paroles structurées, intelligentes, intelligibles, qui pourraient se proférer sur ses films. Tant de précaution oratoire pour arriver à ceci: tout ce que je veux annoncer – oui, comme une bonne nouvelle, une surprise de dernière heure – c’est que la mort du cinéma est momentanément différée, et qu’il y a encore un cinéaste. ... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 11:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
18 janvier 2019

Nos films préférés en 2018 : Jacky Goldberg

1. The Post, Steven Spielberg (États-Unis 2017) 2. First Reformed, Paul Schrader (États-Unis 2017) 3. Call me by your name, Luca Guadagnino (Italie 2017) 4. Mektoub mon amour. Canto uno, Abdellatif Kechiche (France 2018) 5. Mes provinciales (Jean-Paul Civeyrac, France 2018) 6. Leto [L’été], Kirill Serebrennikov (Russie 2018) 7. High life, Claire Denis (France 2018) 8. Paul Sanchez est revenu !, Patricia Mazuy (France 2018) 9. Sophia Antipolis, Virgil Vernier (France 2018) 10. Spider-Man : Into the Spider-Verse... [Lire la suite]

15 janvier 2019

Rosa Luxemburg, 15/1/1919

Il y a un siècle, le 15 janvier 1919, à Berlin, Rosa Luxemburg est assassinée d'un coup de revolver par un nervi de l'armée allemande. [Karl Liebknecht est tué le même jour, dans la même ville. Plusieurs dizaines de militants révolutionnaires allemands connaissent le même sort dans les jours qui suivent.] Le photogramme ci-dessous (cimetière central de Berlin-Friedrichsfelde) est extrait de Le livre d'image de Jean-Luc Godard.  
Posté par charles tatum à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 janvier 2019

Nos films préférés en 2018 : Charles Tatum, Jr

Isle of dogs, Wes Anderson (États-Unis 2018) Miracle Mile, Steve De Jarnatt (États-Unis 1988) None shall escape, Andre De Toth (États-Unis 1943) I feel good, Benoît Delépine & Gus Kervern (France 2018) High life, Claire Denis (France 2018) The man who killed Don Quixote, Terry Gilliam (Espagne-Belgique 2018) Le livre d’image, Jean-Luc Godard (Suisse 2018) Halloween, David Gordon Green (États-Unis 2018) Mektoub mon amour. Canto uno, Abdellatif Kechiche (France 2018) Yocho [Invasion / Pressentiment], Kiyoshi Kurosawa... [Lire la suite]
07 janvier 2019

Nos films préférés en 2018 : Nicole Brenez

Par ordre alphabétique d’auteur Adrián Canoura, Caerán lóstregos do ceo (Lightning will fall from the sky) (Espagne 2018) Amaranta César, Maré (Brésil 2018) Aminatou Echard, Djamilia (France-Kirghizistan 2018) Jean-Luc Godard, Ji.hlava International Documentary Film Festival Trailer (Suisse 2018) Yann Gonzalez, Un couteau dans le cœur (France 2018) Paul Grivas, Film Catastrophe (Méditerranée 2018) Nicolas Klotz & Élisabeth Perceval, L’Héroïque Lande. La Frontière brûle (Calais 2017) Gilles Lepore, Michal Madracki,... [Lire la suite]
05 janvier 2019

Nos films préférés en 2018 : Erwan Floch'lay

Étendue – dés-astres repérée en 2018, 23 signaux de survie en mémoire Sans ordre, par groupe, des illes Le Livre d'image, Jean-Luc Godard (Suisse 2018) First Reformed, Paul Schrader (États-Unis 2017) High Life, Claire Denis (France 2018) Gyakusatsu kikan [Genocidal Organ], Shuko Murase (Japon 2017) Sophia Antipolis, Virgil Vernier (France 2018) / Climax, Gaspar Noé (France 2018) / Mektoub, My Love. Canto Uno, Abdellatif Kechiche (France 2017) Zama, Lucrecia Martel (Argentine 2017) Les Garçons sauvages + Ultra pulpe, Bertrand... [Lire la suite]