13 août 2008

Alfred Hitchcock, 13 août 1899

« Encore une de morte. » (A.H.) « Chez quelques peuples barbares, c'est un opprobre que de paraître nus. » [Hérodote, Histoire, cité par Marcela Iacub, Par le trou de la serrure, Une histoire de la pudeur publique, Fayard, 2008] Puisqu'on a affaire à un grand cinéaste du subliminal, il est normal que Marion Crane soit sous-vêtue de blanc après l'amour, et dévêtue de noir avant la douche mortelle. Alfred Hitchcock affectionnait ce genre d'idée aussi simple que complètement tordue - lui qui passa son temps, de Murder à Frenzy,... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 20:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17 juillet 2008

Une bise et au lit 11

Ingrid Bergman, Cary Grant, Notorious (Alfred Hitchcock, 1946)
Posté par charles tatum à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 mai 2008

James Stewart, 20 mai 1908

"Scottie, do you believe that someone out of the past, someone dead, can enter and take possession of a living being ?" James Stewart, Vertigo, 1958 (DR Universal)
Posté par charles tatum à 10:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,