22 décembre 2017

Hotties Reading 502

Vienne avant la nuit, Robert Bober 2017 « Je ne sais pas de quoi ils ont parlé plus tard, ni les jours qui ont suivi, mais j’ai repensé à Kafka et à Milena qui eux aussi "étaient si près l’un de l’autre". À Kafka qui disait, parlant de Strinberg : "Je ne lis pas pour le lire mais pour me blottir contre sa poitrine. Il me tient comme un enfant..." » Le texte du film est disponible aux éditions POL.
Posté par charles tatum à 16:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 avril 2015

10 avril, Franz reçoit une lettre du docteur

Berlin-Charlottenburg, 10 avril 1917, Cher Monsieur, Vous m’avez causé bien des soucis. J’ai offert votre Métamorphose à ma cousine. Mais elle n’a rien compris à l’histoire. Ma cousine l’a passée à sa mère qui, elle non plus, n’y a entendu goutte. La mère l’a alors fait lire à mon autre cousine, laquelle ne lui a trouvé aucun sens. Voici ce que ces dames m’ont écrit: comme c’est moi le docteur de la famille, elles me somment de leur expliquer l’intrigue. Or je suis complètement dans le brouillard. Monsieur ! J’ai passé des... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
23 août 2012

Maria Alekhina : « Je n'ai pas peur de vous. »

« Après plus de six mois passés dans une cellule, j’ai compris que la prison, c’était la Russie en miniature. C’est la même verticale du pouvoir, où le règlement du moindre problème passe par la décision exclusive et directe du chef. « En l’absence d’une répartition horizontale des fonctions et des attributions qui faciliterait considérablement la vie de chacun. En l’absence également de toute initiative individuelle. Ici, c’est le règne de la délation. De la suspicion mutuelle. En prison, de la même façon que dans le reste du... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 12:50 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,