01 juillet 2014

A Laignes ?

Pendant ce temps, aux Rencontres de Laignes... Visons ci-dessous le programme du jour. Jean-Louis Le Tacon et Patrick Leboutte font une paire de sacrés kolkhoziens cinéphiles, n'est-ce pas. Le programme complet est visible ICI .   MARDI 1 JUILLET : 9h00 : Gymnastique pour filmeurs, animée par Jean-Louis Le Tacon. 10h00-12h30 : Séance de travail sur un film en cours de montage : projection de Robillard, en compagnie (Henri-François Imbert, 2014), en présence du réalisateur. 12h30 : Pause déjeuner libre ... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 06:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

28 mai 2014

Le cinéma, sous les couvertures 3

Wang Bing. Alors, la Chine Emmanuel Burdeau et Eugenio Renzi, 168 p., 17 €, ISBN 978-2-35096-087-6 Les prairies ordinaires, « Cinéma », Paris 2014 ~ « En 2003, Wang Bing réalise À l’ouest des rails, documentaire de neuf heures consacré à la fin d’une immense zone industrielle de la Chine. Ce film est aujourd’hui considéré à la fois comme un chef-d’œuvre et comme un emblème des possibilités offertes par l’avènement du numérique. Wang Bing n’a cessé ensuite de travailler de la même façon, clandestinement et en s’attachant à des... [Lire la suite]
02 février 2014

Nos films préférés en 2013 : Patrick Leboutte

« Quand on aime une œuvre, c'est toujours pour des raisons personnelles. » (Alain Cavalier) 1. Leviathan, de Lucien Castaing-Taylor et Verena Paravel (Mer, 2012) ~ Quand le plus contemporain des films de l'année renoue avec les avant-gardes documentaires des années 1927-1934, on se dit qu'aujourd'hui Flaherty tournerait L’homme d’Aran en gopro. 2. Le film s'appelle voici, de Jean-Louis Le Tacon (France, 2013) ~ Deuxième volet (en pin du Nord) de la trilogie champêtre du taquin Le Tacon: les chèvres ont pris la place... [Lire la suite]
21 août 2013

Benjamin le capitalisme et la marche à pied

En exergue du nouveau livre de Yannick Haenel, une phrase de Benjamin. « Vaincre le capitalisme par la marche à pied. » [Les renards pâles, Gallimard, L'infini, 2013. Ouvrage que je recommande à ceux et ceusses qui trouveraient encore le temps, entre orgie de sorbets sur la plage, fessebouqueries chronophages et achats de cartables-et-plumiers au Leclerc du coin, de se livrer à une activité aussi futile que la lecture. Au tarif 2013, Les renards pâles coûte l'équivalent de deux paquets de cigarettes et demi.] Déjà, dans une... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 14:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 juin 2013

Rencontres de Laignes ~ Patrick Leboutte vous parle, crénom

Chers amis, Les Rencontres de Laignes sont un petit festival à la campagne conçu et vécu sans chichis, un rendez-vous de filmeurs, de spectateurs et d’artistes choisissant de faire l’école buissonnière pour penser et préciser ensemble leur rapport personnel au cinéma. Ils y comparent leur expérience et leur pratique des outils cinématographiques légers. Ils y défendent la nécessité de films moins boursouflés, plus artistes ou plus artisanaux, et l’émergence d’un cinéma réalisé parfois dans son plus simple appareil, à l’écart des... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 23:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 janvier 2013

« On vit d'amour », de Silvano Agosti (extrait)

[Cf. mes films préférés en 2012 : Patrick Leboutte clic ]
Posté par charles tatum à 00:06 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,


12 janvier 2013

Nos films préférés en 2012 : Patrick Leboutte

1. Le film s'appelle voilà, de Jean-Louis Le Tacon, 2012. Précipité d'une rencontre entre Groucho Marx et Alain Cavalier, avec un zeste de Boris Lehman. De l'art de ne pas vivre seul au monde, même isolé dans le Poitou. 2. D'Amore si vive, une recherche de Silvano Agosti, compagnon de route de Marco Bellocchio, 1982. Ces huit minutes disponibles sur YouTube me suffisent largement pour souhaiter que les enfants prennent définitivement le pouvoir. On vivrait mieux. Merci à Lou Vercelletto, ma "femme de l'année", pour ce coup de... [Lire la suite]
11 janvier 2013

Nos films préférés en 2012 : Romain Leboutte

1. Troy (Troie), de Wolfgang Petersen (2004, États-Unis) 2. Halloween (La Nuit des masques), de John Carpenter (1978, États-Unis) 3. The Fog (Fog), de John Carpenter (1980, États-Unis) 4. Night of the Living Dead (La Nuit des morts-vivants), de George A. Romero (1968, États-Unis) 5. Super 8, de J.J. Abrams (2011, États-Unis) 6. Snow White and the Huntsman (Blanche-Neige et le chasseur), de Rupert Sanders (2012, États-Unis) 7. The Hunger Games, de Gary Ross (2012, États-Unis) 8. Mars Attacks ! (Mars... [Lire la suite]
07 novembre 2012

Jamais contents.

  Quelques-uns des 7500 sans-abri de Skid Row, à Los Angeles (Calfornie), cet été. "America's shameful bottom" © anthony suau ~ CLIC [merci à Patrick Leboutte, qui m'a orienté sur Suau et facingchange.org]
Posté par charles tatum à 08:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 août 2012

Gestes du repas (extrait), de Luc de Heusch

Le cinéaste, anthropologue et professeur émérite aux universités Luc de Heusch est connu de nous pour avoir publiquement provoqué en duel, en 1991, les chers Patrick Leboutte et Dominique Païni, à qui il reprochait de l'avoir étrillé dans leur fameuse Encyclopédie des cinémas de Belgique (Yellow Now). Mais de Heusch ne passait pas son temps à en découdre avec de jeunes et brillants intellectuels. C'était une personnalité culturelle de premier plan en Belgique, quelque part entre Tintin et le professeur... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 12:10 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,


  1  2  3    Fin »