28 janvier 2015

Nos films préférés en 2014 : Ludo Bettens

Pas d’ordre déterminé Pas son genre, Lucas Belvaux (France, 2014) Boyhood, Richard Linklater (États-Unis, 2014) The Homesman, Tommy Lee Jones (États-Unis 2014) Die andere Heimat. Chronik einer Sehnsucht (Heimat, Chronique d’un rêve. L’exode), Edgar Reitz (Allemagne, 2013) Kis uykusu [Sommeil d’hiver], Nuri Bilge Ceylan (Turquie, 2014) Nebraska, Alexander Payne (États-Unis, 2013) Philomena, Stephen Frears (Royaume-Uni, 2013) Futatsume no mado (Still the Water), Naomi Kawase (Japon, 2014) Party Girl, Marie Amachoukeli,... [Lire la suite]

18 juin 2013

Hotties Reading 271

... dans Les vécés étaient fermés de l'intérieur (Patrice Leconte, 1976) Il m'a été impossible d'identifier cette actrice avec certitude. Il s'agit probablement de Mathilde Navasse. Je lance ici un appel solennel. Si elle nous lit, si l'un de ses enfants ou de ses proches, un des collaborateurs du film ou un ancien administrateur de la SNCF passe à proximité de ce blog, toute information serait la bienvenue. Je ne voudrais pas paraître impoli. [je remercie en tout cas Gérard Lenne, Patrice Leconte et Luc Béraudqui ont eu la... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
23 mai 2009

Johnny Hallyday, acteur en sole majeure

Johnny Hallyday chez des réalisateurs amis de la famille, ça ne date pas d'hier. Même en mettant de côté les films idole-des-jeunes des tout débuts (succulents), un John Berry-Eddie Constantine formidable (A tout casser), un Patrice Leconte assez réussi (L'Homme du train) et quelques pubs pour payer ses impôts luxembourgeois (les bobos ricaneurs devront nous expliquer en quoi il est plus stupide de vendre des lunettes sur TF1 que de promouvoir les produits L'Oréal (Deneuve) ou Armani (Scorsese) sur les chaînes publiques et dans les... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 18:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
21 septembre 2008

Rions avec le prince de Ligne

Dans le téléfilm de Daniel Leconte, C'est dur d'être aimé par des cons, on entend Philippe Val se poser la sempiternelle question: «Est-ce qu'on peut rire de tout ?» et marmonner, avec un de ces mouvements du menton dont il a le secret, une réponse du même bois. (Celui dont on fait les clichés inoffensifs, genre «Oui, mais pas avec tout le monde» ou «Certes, mais à condition que Siné ne soit pas là.») Il y a belle lurette que Charles-Joseph de Ligne, prince du Saint-Empire et baron de Belœil, souverain de Fagnolles, seigneur de... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 16:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,