06 octobre 2014

A Bruxelles, le prix de l'Age d'Or revient par la grande porte

Enfin séparé du programme plus consensuel de Cinédécouvertes (primes à la distribution en Belgique), le prix de l'Age d'Or en sa nouvelle mouture se déploie cette semaine sur les écrans de la Cinémathèque royale de Belgique (ou, dans l'inepte jargon du service publicitaire de cette vénérable institution, Cinematek). C'est, quarante ans plus tard, EXPRMNTL (1949-1958-1963-1967-1974) de Jacques Ledoux qui renaît de ses cendres. Les trois capitaines de ce galion pirate* flambant neuf, Olivier Dekegel, Ph!l Delvosalle et Xavier... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 10:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

25 mai 2011

Dorothée Blanck

De Cléo de 5 à 7 (Varda, 1962) aux Herbes folles (Resnais, 2008) en passant par Qui êtes-vous Dorothée Blanck, le film-enquête que Haydée Caillot lui a consacré, Miss Blanck m'a toujours un peu intimidé, allez savoir pourquoi. Quelqu'un aura-t-il la bonne idée, un jour, de l'inviter à Bruxelles (où elle vint souvent se balader en compagnie de Jacques Sternberg). Nous pourrions lui exprimer notre affection et égrener des souvenirs avec elle autour de quelques bons films (elle en a fait une tripotée)... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 17:20 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
09 juillet 2009

Ledoux

en 1962 (dans La Jetée, de Chris. Marker) en 1974 en 1988 en juillet 2009 Jacques Ledoux, 1921-1988. Le phare de la cinéphilie belge et grand patron de la Cinémathèque royale est l'un des inventeurs, avec Henri Langlois, Raymond Borde et quelques autres, de Londres à Berlin et Moscou, du double principe «Conserver, Montrer» et l'un des rares à s'être démené jusqu'à ses derniers jours pour l'appliquer à tous les films, quels qu'ils fussent. Son nom n'est plus qu'un néon bleuâtre à basse tension à l'entrée de la salle... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
11 décembre 2008

Xie Jin

Sœurs de scène, 1960 Entre le fromage et la dame blanche, Noël m'apprend que Xie Jin est mort il y a près de deux mois. C'est à lui (et à Jacques Ledoux) que je dois la découverte de ce réalisateur qui incarnait - pour le meilleur - le cinéma populaire de la Chine du même nom. Maître du cinéma de genre, Xie Jin n'a tourné qu'une vingtaine de films entre 1957 (La Basketteuse n°5) et l'année dernière. Sauf une brutale interruption de dix ans pour cause de Révolution culturelle, sa carrière a pourtant survécu à tous les virages du... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 12:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,