30 août 2019

John Surman a 75 ans

Le saxophoniste et clarinettiste John Surman est né à Tavistock le 30 août 1944, presque six mois après Boris Lehman (qui, lui, vient de Lausanne). Il célèbre donc aujourd'hui ses 75 ans. On écoute Galata Bridge, extrait de l'album "How many clouds can you see ?" Il est accompagné par Harry Beckett, Alan Skidmore, Barre Phillips et Tony Oxley.C'était en 1969, il avait vingt-cinq ans. Nous étions plus jeune que ça, mais guère.
Posté par charles tatum à 14:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

28 juillet 2019

Boris et ses amis chez les chiroptères

Ces cinquièmes rencontres organisées par la Fondation Boris Lehman se dérouleront pendant quatre jours. Y seront proposés débats, projections, récital et concert, installations, repas et photos de groupe. [détail sur le site]
Posté par charles tatum à 10:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 janvier 2018

nos films préférés en 2017 : Patrick Leboutte

MES FILMS DE L'ANNÉE  1. Les Deux Visages d'une femme bamiléké, Rosine M’Bakam, Belgique-Cameroun, 2017  2. Funérailles (de l'art de mourir), Boris Lehman, Belgique, 2016 3. Toivon tuolla puolen [L’autre côté de l’espoir], Aki Kaurismaki, Finlande 2017 4. Irak, année zéro, Abbas Fahdel, France-Irak, 2015 5. Ce dont mon cœur a besoin, Chantal Richard, France, 2017 6. La mort se mérite, digressions avec Serge Livrozet, Nicolas Drolc, France, 2017 7. Faire la parole, Eugène Green, France,... [Lire la suite]
05 mars 2017

Boris Lehman par Marie Losier

Superbe dessin de Boris Lehman, par Marie Losier
Posté par charles tatum à 11:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 avril 2016

Benoît, for ever

  Un certain 15 avril, Benoît Lamy succombait sous les coups de son compagnon, Perceval. Affaire brutale, moins criminelle qu'amoureuse. Benoît était depuis longtemps, excusez l'assonance, un de nos meilleurs amis (et le plus redoutable de mes partenaires au ping-pong). C'était aussi un des cinéastes belges qui comptaient, entre Bucquoy et Lehman. Les années passent, il nous manque toujours beaucoup. Ses meilleurs films étaient Home, sweet home (la révolte des pensionnaires d'un mouroir) et La vie est belle... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 08:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
22 janvier 2016

Nos films préférés en 2015 : Thierry Abel

Six « documentaires » 1. La Seconde Fugue d’Arthur Rimbaud, Patrick Taliercio (Belgique, 2015) 2. Le Barbier de Tunis, Bernard Mulliez (Belgique, 2015) 3. Une jeunesse allemande, Jean-Gabriel Périot (Allemagne-France-Suisse, 2015) 4. El Gort, Hamza Ouni (Tunisie, 2013) 5. Pas une ride : Magnum Begynasium Bruxellense, Boris Lehman (Belgique, 1978) 6. Indispensable : Route 181, Eyal Sivan et Michel Khleifi (France-Belgique-Allemagne, 2003)
Posté par charles tatum à 00:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

25 février 2015

A Bruxelles, on ne parle que de "Noctuelles"

Ceci est le texte d’une quatrième de couverture  L’artiste montois Jacques Calonne a toujours su chevaucher sans peurs ni remords moult disciplines : ~ il passe de la composition musicale "radicale" saluée par Pierre Boulez et Karlheinz Stockhausen, ou de la musique de films à l’interprétation de chansons surannées ; ~ de l’aquarelle (il est le plus jeune membre de Cobra et se lie d’amitié avec Christian Dotremont, Asger Jorn, Pierre Alechinsky) à l’écriture (roman, contes, poèmes, pastiches des poèmes des frères... [Lire la suite]
15 février 2015

Nos films préférés en 2014 : Patrick Leboutte

Cher JC, Qu’elle est difficile, ta question: nos films de l’année. Comment y répondre quand comme toi (du côté d’Allaire) ou comme moi, à Liège, pareillement otages des monopoles locaux, quand bien même se rhabilleraient-ils "art et essai", on ne voit plus rien. La voilà, la vraie question: comment fait-on pour vivre dans la nuit, dans l’obscurité, à l'entrée d’un tunnel provisoirement sans fin, dont je crains qu’à nos âges, nous ne puissions espérer voir le terme, nous qui venons du cinéma, des trois lumières, l’image, les corps,... [Lire la suite]
17 septembre 2014

Le temps du vin nouveau, ou bourru

« J’ai voyagé. J’ai été dans l’Inde, j’ai parcouru les Gaules. J’ai traversé le désert où l’on a soif. Les pays esclaves, je les délivrais; les pays inhabités, je les peuplais; et plus je vieillissais, plus s’accroissait ma force: je tuais mes amis en jouant avec eux, je rompais les sièges en m’asseyant dessus, je démolissais les temples en passant sous leurs portiques. J’avais en moi une fureur continuelle qui débordait à gros bouillons, comme le vin nouveau qui fait sauter la bonde des cuves. » Gustave Flaubert, La... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 février 2014

Nos films préférés en 2013 : Patrick Leboutte

« Quand on aime une œuvre, c'est toujours pour des raisons personnelles. » (Alain Cavalier) 1. Leviathan, de Lucien Castaing-Taylor et Verena Paravel (Mer, 2012) ~ Quand le plus contemporain des films de l'année renoue avec les avant-gardes documentaires des années 1927-1934, on se dit qu'aujourd'hui Flaherty tournerait L’homme d’Aran en gopro. 2. Le film s'appelle voici, de Jean-Louis Le Tacon (France, 2013) ~ Deuxième volet (en pin du Nord) de la trilogie champêtre du taquin Le Tacon: les chèvres ont pris la place... [Lire la suite]