04 juin 2014

En attendant l'été, relisons Prévert

Hommage à Henry B., qui ne le sait pas encore. « […] Et l'on partait, nous aussi, en vacances. Pas en Provence, mais en Bretagne, la petite Bretagne, disait mon père, puisqu'il paraît, et c'est un peu vrai, que la grande c'est le Finistère. Les vacances, c'était pour mon frère, ne plus aller à l'école; pour mon père, échapper à la providence; pour moi, c'était la mer. Nous allions à Pornichet dans la Loire Inférieure. La mer, je courais après elle, elle courait après moi, tous les deux, on faisait ce qu'elle voulait. C'était comme... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 14:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

04 juin 2014

Le cinéma, sous les couvertures 4

Gérard Depardieu dégaine 100 % Gégé ~150 pages Sofilm #20, mai 2014 ~ [Quelques jours après la mort de Maurice Pialat] au crématorium de la Porte de Clichy, Depardieu participe à la cérémonie réservée aux très proches. Sylvie Pialat: « C’est le moment le plus dur, le cercueil n’est pas fermé. Antoine a demandé à Gérard de remettre l’alliance de Maurice sur le doigt rigide. À ce moment-là, Gérard met un papier dans la poche de Maurice: c’était le papier que le père de Gérard remet à Gérard dans Le Garçu quand il meurt, et... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 juin 2014

Hotties Reading 341

Je remercie l'ami qui...
Posté par charles tatum à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 mai 2014

Hotties Reading 339 ~ Lectures pour tous

Jean-Luc est partout cette semaine. Ce selfie de la main gauche m'est envoyé par Bern, à qui je souhaite un bon anniversaire. Il est né, en effet, un 25 mai. ~ Lecture pour tous :
Posté par charles tatum à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
18 mai 2014

« Une forêt de cyprès à la nuit tombante »

« – Mélodie est partie... Elle t’a attendu... Mais à la fin elle n’en pouvait plus... » [...] Je m’approche. Je m’accroupis. Je touche sa tête. Elle est tiède. Il y a quinze ans, quand j’ai touché la tête de mon père mort six heures auparavant, elle était glaciale. Je soulève la serviette. Une odeur inconnue monte. Je caresse le corps inanimé de Mélodie qui ressemble toujours à celui que j’ai pris dans mes bras ce matin. Je suis frappé par une vague sensation de chaleur. C’est un corps moitié vivant, déjà dans le royaume de... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 09:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
15 mai 2014

Hotties Reading 337

Burn bras, not books [Brûlez les soutien-gorges, pas les livres] ainsi va le mot d'ordre, printanier et gentillet, des lectrices de l'Outdoor Co-ed Topless Pulp Fiction Appreciation Society de New York dont acte. click here  
Posté par charles tatum à 00:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 mai 2014

« Lire, c'est déjà désobéir »

Le salon du livre libertaire aura lieu le week-end prochain « Lire, c'est déjà désobéir » 145 rue Amelot, Paris XI ~ CLIC
Posté par charles tatum à 00:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 avril 2014

Midi-Minuit Fantastique, l'intégrale, vol.1

C'est absolument indispensable, c'est chez Rouge Profond : c'est ICI
Posté par charles tatum à 18:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 avril 2014

Hotties Reading 331

Truffaut soldat
Posté par charles tatum à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 avril 2014

La femme du rouquin

« Mercédès et le rouquin ont été amants et époux, mais il a disparu dans la tourmente de la guerre. Mort ? Apparemment. Bien qu'elle n'ait pas cessé de l'aimer, Mercédès a fini par demander le divorce et se remarier. Lorsqu'il réapparaît, évadé de prison, les choses se gâtent. C'est un rouquin... » 1957. Traduction de Jacqueline Souvré.« Un mystère » 367, Presses de la cité
Posté par charles tatum à 19:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,