05 octobre 2015

La seule géométrie qui vaille pour tous

Hommage à Belen (alias Nelly Kaplan) merci infiniment à Erwan Floch'lay et clin d'oeil à l'équipage au complet, passé présent et à venir, de Répliques. Kathleen Turner et Nicolas Cage dans Peggy Sue Got Married, Francis Ford Coppola 1986 ~  
Posté par charles tatum à 20:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

02 octobre 2015

Retour sur le palmarès du Fifigrot 2015

Communiqué du fan-club de Jacques Calonne, en la personne de son éditrice, notre chère Sylvie Van Hiel (qui reçoit ici, sur la scène toulousaine, le Groprix décerné par le jury Fifigrot) « Une succulente nouvelle : Noctuelles de Jacques Calonne a décroché ce 20 septembre le Groprix du livre lors de la quatrième édition du Festival international du film grolandais de Toulouse (Fifigrot) axé très pataphysiquement sur l’humour corrosif à l’assaut de tous les tabous. L’affaire n’était pas gagnée d’avance mais les dernières... [Lire la suite]
24 septembre 2015

On reprendra un whisky grenadine

La presse culturelle aime les prolétaires. Les Inrockuptibles nous en fournissent cette semaine une preuve assez ridicule, avec le portrait d’un cinéaste dont le premier long métrage vient de sortir : « Poignée de main solide, sourire franc du collier, discours cash, Pascal Tessaud arbore cette franchise simple et chaleureuse qui est la noblesse de la classe ouvrière. » Pas un mot de trop. C’est beau comme du Joris Ivens revu par les services de Jdanov. On sent que le critique mouille son pantalon, lui qui n'avait pas vu... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 14:04 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 septembre 2015

"Frankie" à Genève

"La créature de Frankenstein", plaine de Plainpalais, à Genève. La créature est née en 1816 de l'imagination de Mary Shelley, précisément dans le canton de Genève, au bord du lac. Cette statue de bronze de 2,40 m est l’œuvre du collectif Klat (Jérôme Massard, Florian Saini, Konstantin Sgouridis). [On sait que je ne suis pas un inconditionnel de la multiplication des marmots, entre chats mignons et plaques de varicelle, sur Facebook, sur les blogs et ailleurs. Ce petit Genevois à casquette n'est là que pour vous donner une idée de... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 20:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
23 septembre 2015

Ode à l'attentat pâtissier, lecture d'utilité publique

J'entends que quelques-uns de nos amis n'ont pas encore connaissance de l'Ode à l'attentat pâtissier. Elle est pourtant visible çà et là dans le magma d'Internet, et mise sur papier depuis belle lurette par de vaillants petits éditeurs --- et elle est bien entendu et totalement "libre de droit". Relisons-la tout bas ou à voix haute, copions-la et diffusons-la, apprenons-la par coeur et tonitruons-la aux repas de mariage et autres vernissages. On peut aussi l'accompagner de jets de crème fouettée sur les arrogants cornichons du moment.... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 10:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
14 septembre 2015

Joyeuses séditions : Noël Godin par Berroyer

Mené par un Jackie Berroyer en grande forme (il rappelle une fois pour toutes que les entarteurs ne sont pas des entartreurs) lui-même assisté d’un pingouin existentialiste: voici un autoportrait jubilatoire en vingt-six minutes de Noël Godin, gardien hilare du dernier orgéion schaerbeekois, cinémaboule radical et robinhoodesque, critique de cinéma faussaire et picdelamirandolien, bibliothécaire subversif et fin stratège du go-terrorisme burlesque. Avec des apparitions de Sylvie âme damnée et infaillible comparse, des irrésistibles... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 12:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

08 septembre 2015

Pas de rentrée sans MMF2

Le deuxième volume de la réédition intégrale de Midi Minuit Fantastique est sous presse. ~ Communiqué de l'éditeur Mai 1962. Les kiosques à journaux affichent la photo saisissante d’un loup-garou aux prises avec une voluptueuse jeune femme. En lettres noires et rouge sang brille pour la première fois un nom appelé à la postérité: Midi-Minuit Fantastique. Tout au long des années 1960, ces trois mots magiques résonnent comme la plus intense des promesses… Fondée par Michel Caen, Alain Le Bris, Jean-Claude Romer et Jean... [Lire la suite]
06 septembre 2015

How small a thought ... [Wittgenstein, Reich]

Comme il suffit d'une petite pensée pour remplir toute une vie. "How small a thought it takes to fill a whole life." Proverb. Wittgenstein. Reich. Proverb is a musical composition by Steve Reich for three sopranos, two tenors, two vibraphones, and two electric organs. It is set to a text by Ludwig Wittgenstein. It was written in 1995 and was originally intended for The Proms and the Utrecht Early Music Festival. It was premiered at Alice Tully Hall in New York City on February 10, 1996 by Theatre of Voices with Paul Hillier, to... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 14:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
26 août 2015

Poulpe et amygdales. Littérature et marketing

A chaque rentrée ses petits et gros mensonges. Les attachés de presse nous bourrent le mou toute l'année, les journalistes ne prennent plus le temps de lire, et tout va bien. C'est ainsi que certains médias français, avec un culot touchant, nous vendent ce mois-ci le bouquin de notre ex-excellent confrère Gérard Lefort, Les Amygdales (aux Éditions de L'Olivier), comme un "premier roman". Gérard serait-il candidat au prix du même nom, cru 2016 ? Cela expliquerait sans doute la petite imposture. Car nous avons lu, il y a... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 17:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
26 août 2015

Pour la tête et les oreilles : Rückert, Mahler, Powers

Friedrich Rückert (1788-1866) ~ « Cette histoire devait persister dans la mémoire de Peter mieux que les détails de sa propre enfance: comment, dans la première année du siècle nouveau, Mahler le vagabond, trois fois apatride – Bohémien en Autriche, Autrichien parmi les Allemands et Juif de par le monde –, fut terrassé par une hémorragie due au surmenage. Seule une opération diligente lui sauva la vie. Pendant sa convalescence forcée, il s’arrêta sur un recueil de Friedrich Rückert, plus de quatre cents poèmes adressés à ses... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,