25 juillet 2012

Lectures pour l'été : Alexis Gloaguen (1)

De retour d’un long séjour aux Amériques d’où il nous envoya un bon livre, Les veuves de verre (Nadeau le publia en 2010), le Finistérien Alexis Gloaguen vient de passer cinq mois en résidence dans le sémaphore du Créac’h, sur la face nord d’Ouessant. L’expérience lui inspira La chambre de veille¸ formidable divagation littéraire entre documentaire poétique et violent évoquant certains films muets de Jean Epstein (son « cinéma marin », bien sûr) et une sorte d’ethnographie sentimentale, à la limite du mélodrame,... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 16:07 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 juillet 2012

Annie Le Brun : Meckert vs. Céline

Dans un entretien recueilli à l'occasion de l'édition (déjà mentionnée ICI) de plusieurs livres de Jean Meckert [alias Jean Amila], Annie Le Brun célèbre l'écrivain dont Jean-Jacques Pauvert lui fit jadis rencontrer l'oeuvre. [« Chez [Merckert], la révolte s'enracine toujours dans l'enfance, pour puiser sa violence dans l'injure que le monde comme il va ne cesse de faire à ce qui y a été rêvé. »] Interrogée sur un possible "parallèle", sous prétexte d'un usage commun d'une langue populaire, entre l'homme des Coups et... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 18:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
12 juillet 2012

Lectures d'été : Jean Meckert (2)

« À l’époque il avait un copain qui suivait aussi le dessin aux cours du soir de la rue Sorbier. Alors il lui avait dit que son père avait été exécuté et qu’il en était fier. L’autre avait trouvé plus fort et lui avait demandé s’il avait d’abord descendu ses officiers parce que son père à lui : Tac tac tac ! à la mitrailleuse ! Mort aux vaches ! Et pas si con pour se faire prendre commme un cave ! [...] Dans les rues on trouvait encore parfois les affichettes sanglantes de l’Homme-au-couteau-entre-les-dents. Ce n’était pas l’image... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 08:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 juillet 2012

Lectures d'été : Olivia Rosenthal

« J’ai vécu mon adolescence comme un guitar hero, finalement je me suis rendu compte que je n’avais aucun talent, je suis passé sans douleur du statut de musicien à celui de mélomane averti, c’était une période heureuse de ma vie. [...] J’ai eu un pépin il y a cinq ans, j’ai perdu l’audition d’un coup, une tumeur bénigne qui a rongé l’oreille moyenne et le tympan. Je suis passé par des tas d’opérations, des implants en titane, j’ai été sourd pendant un mois, maintenant ça va mieux mais c’est provisoire car il y a des risques de... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 23:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
07 juillet 2012

L'épicière du coin, par Paul Colinet

L'épicière du coin La belle oxygénée aux bagues de marquiseQui, d'un doigt délicat, tâte mon camembert(Pour voir s'il est bien fait et s'il est à ma guise),La belle oxygénée aux doctes mignardisesVa, entre deux clients, se détendre les nerfsDans un boudoir petit comme pan de chemise,Attenant au débit des fines marchandises.Là, tandis qu'Hilversum lui chante le Trouvère,Elle feuillette le Moustique ou Marie-Claire,Sous le buisson ardent d'un lustre de Venise. Paul "Gustave" Colinet (1898-1957), poète in Phantomas n° 9, juin 1962,... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 09:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
05 juillet 2012

Choses vues 2, de Thierry Horguelin

« Bruxelles, rue des Arts, par un soir d’hiver déprimant où j’erre conséquemment déprimé. Une jeune et belle inconnue me lance un souriant "Bonsoir !" en me croisant. Je lui réponds de même. Bon, c’est peu de chose, mais ça vous arrive combien de fois par année ? » Thierry Horguelin, Choses vues, L’Oie de Cravan, 2012 Au risque de me répéter : ce petit livre est indispensable pour passer un bel été
Posté par charles tatum à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 juillet 2012

Choses vues 1, de Thierry Horguelin

« Rue de l’Université, première belle journée du printemps. Il n’a pas l’air vrai, ce type immense aux yeux ronds comme des billes, au sourire ahuri, vêtu d’un costume voyant et coiffé d’un panama, qui marche d’un pas lourd en se dandinant. Parvenu à mon niveau, il se penche vers moi de toute sa hauteur et me lance, d’une voix joviale et tonitruante: "Alors, on en profite avant que ça pète ?" » Thierry Horguelin, Choses vues, L’Oie de Cravan, 2012 Indispensable
Posté par charles tatum à 09:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 juillet 2012

« L'œil qui jouit », de Jean-François Rauger (le Yellow du mois)

« La lecture du présent recueil déclenche la gourmandise impatiente de lire le plus vite possible des ouvrages de JFR à propos de Claude Chabrol ou concernant son goût pervers, sinon son snobisme, pour les genres mineurs. [...] J’aime que ce livre s’ouvre sur des questions de méthodologie programmatrice [JFR dirige la programmation de la Cinémathèque française, ndCh.T.] et se conclue sur une réflexion "politique". Il offre un portrait de son auteur, improvisateur oral brillant, jonglant aisément avec des concepts qu’il sait... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 11:29 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 juin 2012

Observons les sages préceptes de la 'pataphysique

Posté par charles tatum à 14:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 juin 2012

Lectures pour tous : Jean Meckert chez Joseph K.

« Je suis plutôt dur, j'en ai vu d'autres, j'ai pas chialé, ni rien. Ça n'aurait pas servi à grand-chose. Seulement j'ai pris d'un coup le sentiment de ma responsabilité dans cette affaire-là. Et c'est peut-être depuis ce jour que je sais ce que c'est que de haïr, c'est peut-être de ce jour que date la façon de rétablissement que j'ai accompli, que je me suis trouvé un ressort, une raison d'être : la lutte, l'implacable lutte contre la Société actuelle, contre ce régime abominable, adject, qui m'a fait tuer un homme, pour trois... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 12:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,