17 novembre 2016

La Brigandine. Les dessous d'une collection, par Vincent Roussel

Reçu ce communiqué de l'excellent Vinz J. Orlof, aka Vincent Roussel   Chers amis, Après le livre consacré à la collection Gore du Fleuve Noir, j’ai le plaisir de vous annoncer que va bientôt sortir aux éditions Artus films le livre que j’ai consacré aux collections Bébé noir et La Brigandine. Quelle idée, me direz-vous, de s’intéresser à cette littérature de gare antédiluvienne et qui, a priori, ne passionnera pas grand-monde ? (au passage, un grand merci à Thierry Lopez et Kevin Boissezon qui ont relevé le défi !) ... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 09:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 novembre 2016

La chance d'une gauche radicale ? (Zizek)

La chance d'une gauche radicale ? par Slavoj Zizek, 12/11/2016 Dans La Lucidité, José Saramago raconte d’étranges événements survenus dans la capitale sans nom d’un pays démocratique sans nom. Le matin des élections, il pleut à torrents et le faible taux de participation inquiète, mais, en milieu d’après-midi, le ciel se dégage enfin et la population se rend aux urnes en masse. Le soulagement du gouvernement est toutefois de courte durée: le décompte des voix révèle 70% de bulletins blancs. Déconcerté par cette apparente erreur... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 18:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
11 novembre 2016

Mort d'un poète

« Il était un homme charmant, un camarade exquis, un esprit délicieux, un vrai poète, sensible et subtil, un écrivain plein d’évocation, d’étrangeté et de merveilleux, un lettré dans le sens le plus curieux et le plus séduisant du mot. La malice, la finesse, l’ironie accomplies ! [...] J’ai été conquis dès le premier jour par l’enchantement de cette poésie mystérieuse, étrange, au ton un peu brisé, barbare et équivoque, d’un effet de suggestion et d’émotion extraordinaire, le plus souvent avec les mots les plus simples, et la forme,... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 11:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 novembre 2016

Appel de Asli Edogan

Appel de l'écrivain et militante turque Asli Erdogan du fond de sa cellule. (cliquer ici)      
Posté par charles tatum à 01:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 novembre 2016

Soulèvements, le catalogue

 La Wells-Fargo vient de nous livrer ceci. Reste à faire mon homework avant de monter à Paris. Merci à Georges, Nicole, et tous les camarades.
Posté par charles tatum à 14:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
01 novembre 2016

Lectures pour tous : Caroline Hoctan

« Voilà pourquoi il estime que la forme par excellence de la fiction, de nos jours, n’est plus le roman mais le scénario, le scénario dans toutes ses dimensions, toutes sortes de scénarios, mais surtout, le scénario catastrophe, qui reste le plus passionnant en termes de prospective: décroissance halieutique, biodiversité en chute libre, couche d’ozone en danger, flux rompus, intelligence artificielle hostile, invasion entropique, faillite des États, krach financier, guerre de civilisations, pollution anthropique, terrorisme... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 11:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

13 octobre 2016

Adonis, deux mots sur le poète et le critique

« La poésie, de nos jours, s’expose à un danger qui ne vient pas d’elle mais de la parole qui s’y réfère. [...] Le lecteur ne lit plus le poème, il lit le poète, ses préférences, ses inclinations. Il lit ce qu’on lui déclare du poète et de la poésie. Le poète est devenu pour le critique un moyen d’affirmer ses options, d’exposer ses théories, non de donner accès au poème en tant que tel. Il s’agit là d’une critique qui déchiffre la poésie par le truchement du monde. La véritable critique est tout le contraire, elle dévoile le... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 02:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 septembre 2016

Ally McBeal for ever (& Barry White)

A Mister Kelley, Mister White, Benoît Duteurtre [Nostalgie d'un siècle passé, où l'on cherchait chaque matin dans Libération, l'article où Louis Skorecki évoquerait Ally McBeal et sa bande]  
Posté par charles tatum à 09:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
22 septembre 2016

C-huit H-dix N-quatre O-deux #30

« Je suis pas difficile, rapporte-moi juste un de ces trucs qu’on appelle un delicioso-super-fragi-monsignore-par-ici-et-par-là-bien-serré, surtout pas du déca, hein. Bon, quand le type versera l’expresso sur le lait moussu, veille bien à ce qu’il endommage le moins possible la couche supérieure de la mousse. Le résultat doit ressembler à une pointe d’épingle marron dans une mer de blanc. En outre, quand il versera l’expresso, il devra le faire à un rythme délibéré de sorte que l’expresso et le lait ne se mélangeront pas mais... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 01:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 septembre 2016

Far Beyond the Sun / Une singularité nue

Le 18 septembre 1970, dans une banlieue de Stockholm, le petit Lars Johan Yngve Lannerbäck apprend comme tout le monde à la télévision la mort de Jimi Hendrix. Le futur Yngwie Malmsteen, âgé de sept ans, décide de se mettre à la guitare. Quarante-six ans plus tard, "Far Beyond the Sun" est au cœur d'un chapitre mémorable quoique légèrement scatologique de Une singularité nue, le roman maudit de Sergio De La Pava (remarquablement traduit par Claro). Comme quoi, nos vingt ans ne nous lâchent pas d'une semelle.
Posté par charles tatum à 08:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,