18 avril 2012

Lectures pour tous : Jacques Roubaud 2

La pieuvre La pieuvre à l'oeil mélancoliqueau-dessus d'un sourire amerattend sur le fond de la merla caméra panoramique qui va filmer sa lutte épiquecontre un scaphandrier perversd'Hollywood ; on lui a offertdes quantités astronomiques de dollars pour qu'elle succombeau cinquième round, gentimentalors qu'elle pourrait aisément et d'un bras... Voyez comme on tombebas, quand on veut être richeet avoir son nom sur l'affiche. Jacques Roubaud, Les animaux de tout le monde, 1983, Seghers, "Liseron"
Posté par charles tatum à 01:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 avril 2012

Lectures pour tous : Jacques Roubaud 1

Le Nyctipithèque douroucouli Les orangers bougent dans l'orangerieLes pastèques coulent dans le vent coulisPrès du nyctipithèque douroucouli. Le ramier roucoule comme le courlisDans la discothèque, le nid, le tipiDu nycitiphèque douroucouli. Le Rio Paraguay s'écoule et s'enfuitIl se roule en boule dans les éboulisLe nyctipithèque douroucouli. Il a peur du rouge du feu des bougiesQuand les mouches le touchent il pousse des crisLe nyctipithèque douroucouli. Pour lui point de foule de houle de roulisLe Pecq ou La Mecque. Il reste au... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 avril 2012

Votez Lina Romay !

[Un conseil d'ami de Jean-Pierre Bouyxou] « L’eussiez-vous cru ? Je vais voter ce mois-ci. Mais pas, naturliche, sous prétexte de virer à tout prix le fétide Sarkozy de son trône, pour apporter ma voix au cucurbitacien Hollande ou à l’émétique Mélenchon (l’homme qui nous ramène aux temps encaustiqués d’Yvonne de Gaulle en déclarant la guéguerre à la pornographie, cette monstresse qui corrompt nos fils et avilit nos compagnes, tagada tsoin-tsoin).  Le jour ne viendra jamais, mes agneaux, où vous me verrez participer,... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 17:27 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
13 avril 2012

Un peu de fiel ne fait pas de mal

Lu cette ânerie à la une d'un journal, jeudi matin. Ainsi, un auteur est né. A condition de prononcer franchouillardement son nom, comme dans Philippe Cadique. (Quand des lecteurs un peu... lents font une faute à répétition, on finit toujours par la trouver imprimée. Du coup, ce n'est plus une faute. A quand une réédition de S. Burroughs, de A. Poe et de G. Ballard ?)
Posté par charles tatum à 22:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 avril 2012

Lectures pour tous : Bernardin de Saint-Pierre

« J’ai entendu plusieurs fois annoncer, dans nos foires, des monstres vivants; mais jamais je n’ai pu parvenir à en voir un seul, quelque peine que je me sois donnée. Un jour on afficha, à la foire de Saint-Ovide, une vache à trois yeux et une brebis à six pattes. Je fus curieux de voir ces animaux et d’examiner l’usage qu’ils faisaient d’organes et de membres qui me paraissaient leur être superflus. "Comment, me disais-je, la nature a-t-elle pu poser le corps d’une brebis sur six pattes, lorsque quatre étaient suffsiantes pour... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 14:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 avril 2012

Rien

« Rien. » (Journal de Louis Capet, 14/7/1789) [exergue à Une enquête sur la nature et les causes de la misère des gens, 1976]
Posté par charles tatum à 09:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 avril 2012

Pour Pâques, un poulet de Satie

Arcueil, le 14 du mois d'Avril de 1899 Monsieur Pouillot [Conrad Satie] Pouquoi nous attaquer à Dieu lui-même? Il est aussi malheureux que nous pouvons l'être; depuis la mort de son pauvre fils, il n'a de goût à rien, mange du bout des dents. Bien qu'il l'aît assis à sa bonne vieille droite, il est encore tout épaté que les hommes aient pu lui faire un aussi mauvais coup vis-à-vis de celui qu'il chérissait; et il n'a de temps que pour murmurer, dans le mode le plus triste: cela n'est pas honnête ! Je doute qu'il envoie en ce... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 18:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 avril 2012

Oe, d'Hiroshima à Fukushima

Kenzaburo Oe au salon du livre, Paris, 17/3/2012 [source] ~ « Un jour, un journaliste d’Hiroshima m’a demandé: "Est-ce que le monde se souvient de la misère humaine à Hiroshima à la suite du bombardement?" Cette question est restée gravée dans ma mémoire. Après l’accident à Fukushima, la première image qui m’est venue à l’esprit fut celle de ces dizaines de milliers de morts des bombardements atomiques, et des survivants qui endurèrent des souffrances incommensurables. Les occupants américains [Les États-Unis ont occupé... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 18:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 avril 2012

Michel de Ghelderode, rue Lefrancq, il y a cinquante ans mourait

« Ce que je suis ? Je vais vous le dire et c’est très simple. Je suis un homme qui écrit dans une chambre, tout seul, et qui ne s’inquiète pas du destin de ses œuvres, qui ne se laisse jamais troubler par le tapage, l’admiration ou la colère que ses œuvres peuvent un jour susciter. Pour tout dire, un homme qui ne demande rien aux hommes, sinon de l’amitié, quelque tolérante compréhension. » Les Entretiens d’Ostende (juillet 1951, entretiens enregistrés pour la RTF) ~ « 2 juillet. Cette nuit a été marquée par un effroi sous... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 17:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
31 mars 2012

Oshima a quatre-vingts ans, 05

Le piège [Une bête à nourrir], 飼育, 1961 d'après une nouvelle de Kenzaburo Oe [Gibier d'élevage]
Posté par charles tatum à 15:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,