29 août 2011

Lectures pour tous : Mark Twain

« Dans la pièce de théâtre qu'il a consacrée à Karl Marx, Howard Zinn lui fait dire: "Mark Twain a pris ma défense à son étrange manière." [Howard Zinn, Karl Marx, le retour. Pièce historique en un acte, Agone, 2010] Pourquoi le "père de Tom Sawyer" - Twain n'est rien d'autre pour la plupart des lecteurs francophones - prendrait-il la défense de Marx? Et de quelle "étrange manière"? L'historien américain dit de Twain qu'il n'était "ni un anarchiste ni un radical: en 1900, à l'âge de soixante-cinq ans, il était mondialement reconnu... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 août 2011

Vive l'anarchie

De source sûre. Le philosophe libertaire Michel Onfray se prononcera, aux primaires du parti de gauche, en faveur de Montebourg. On a du mal à s'en remettre.  
Posté par charles tatum à 11:13 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
24 août 2011

Lectures pour tous

« Les rideaux retombèrent. La nuit se referma sur eux avec un sanglot silencieux : les palmiers, les voix, l’océan, les planètes. (...) « Il longea à nouveau les jardins sur le chemin de la plage ; et s’arrêta parmi les arbustes pour allumer une cigarette. « Il se produisit un curieux phénomène. Il n’y avait pas un souffle de vent et, pourtant, l’air alentour se trouva soudain rempli de feuilles virevoltantes. Elles passaient devant lui, l’entouraient, montaient et descendaient, très silencieuses. Puis il... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 août 2011

September on «Fringe»

Un orage comme on en croise fréquemment chez les sots-Bretons à la fin du mois d'août a dévasté notre village dans la nuit de samedi à dimanche. Sommes privés de liaison électronique (image et son) avec le reste de la planète, et d'eau chaude. Le personnel traitant de Susauvieuxmonde se trouve contraint d'observer quelques jours de repos technique. L'homme au chapeau (September et non August, comme l'ont compris les gens de goût) est interprété bien entendu par l'immense Michael Cerveris. Ce billet, par ailleurs, est... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 16:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
20 août 2011

Puisque nous sommes vivants, il faut vivre

« Qui veut des guerres absurdes qui laissent le monde sans trêve? Qui veut des désastres naturels que provoque le réchauffement de la planète (prévu par Camilo, au cas où vous ne le sauriez pas)? Qui veut aimer? Nous vivons, un point c’est tout, comme le dit la chanson de Los de Aragón: "Puisque nous sommes vivants, Il faut vivre." Lorsque j’ai lu pour la première fois l’adaptation de Carlos Saboga [des Mystères de Lisbonne], qui me parut excellente, je me suis laissé emporter par la narration et c’est tout. À la seconde... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 01:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
15 août 2011

Midi-Minuit Fantastique 19

Dominique dans Le Frisson du vampire (Jean Rollin, 1970) [ source et sommaire ]
Posté par charles tatum à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 août 2011

Relectures pour tous : correcteur anonyme 3/3

« Cette parenthèse pour préciser que je n'ai eu que des bons rapports avec les traducteurs. Ils sont individualistes, parfaitement étrangers à toute idée de solidarité. Bizarrement, c'est peut-être cette particularité qui m'en a rapproché. Un tel égoïsme, porté à ce degré d'incandescence, ne pouvait qu'habiter un être intéressant. L'accusation de "traîtrise" attachée à leur occupation a fini par me les rendre chers. Il faut en outre à un traducteur une humilité vraiment remarquable, un oubli de soi-même merveilleux, à mon sens du... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 août 2011

Relectures pour tous : correcteur anonyme 2/3

« Un auteur téméraire s'avisera généralement de demander à son correcteur ce qu'il pense de son livre, sachant que ce dernier, à la différence d'un critique, ou d'un éditeur ou de sa femme (parfois néanmoins c'est la femme d'un auteur qui écrit ses livres), l'a entièrement lu. Voilà encore une situation dont, si le correcteur répond franchement et s'il a détesté l'ouvrage, rien de bon ne peut sortir et qui brouillera à mort les deux parties. Il se peut toutefois que le correcteur ait aimé le livre et le dise, mais ce cas de figure... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 10:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 août 2011

La fille de Lady Chatterley

« A la bibliothèque, on lui a dit que c'était un livre sur une fille de son âge. »
Posté par charles tatum à 10:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
12 août 2011

Relectures pour tous : correcteur anonyme 1/3

« Il y a longtemps de cela, j'ai lu un livre de M. Levi (non pas Lévy) qui faisait un usage vraiment intensif du verbe "ressortir", mais toujours à mauvais escient. Je suis sûr qu'il m'en veut moins qu'il ne m'est reconnaissant de lui avoir indiqué cette subtilité de la langue française. D'ailleurs comme moyen mnémotechnique, je lui dis cette phrase: "Je ressortis des chiottes mais cela ressort à la morale." A jamais l'expression "ressortir de" est associée à l'odeur des toilettes et doit être bannie de son vocabulaire. Du moins... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 01:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,