30 avril 2010

Lectures pour tous : Samuel Fuller

« Alors que Sarikina n'était qu'un petit garçon, c'est à l'endroit précis où il se trouve maintenant qu'il a attendu un soir que le fleuve rejette un à un les débris du canot paternel. Berekete le Karaja n'a pas eu le temps de voir son fils grandir ni de connaître la petite fille née après sa mort. Mais si son corps aux tatouages magnifiques, aux dessins parfaitement circulaires sur ses membres et ses hautes pommettes, a été déchiqueté par les crocodiles, son esprit reste là, omniprésent. Et sa voix profonde, portée par le vent,... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

26 avril 2010

Lectures pour tous : Martin Veyron

– Le Chinois a transmis la poignée de main à un Australien qui l’a passée à une photographe suédoise, qui l’a refilée à un Tahitien au chômage qui l’a fait suivre à l’ethnologue suisse qui est allé l’apporter à un Esquimau soi-disant Inuit qui l’a repassée à la grande gourde que ma boîte sponsorise pour traverser la banquise en scooter des neiges diesel, à qui j’ai bien été obligé de serrer la main. Voilà comment une poignée de main fait le tour du monde. Maintenant on éteint. – Pourquoi tu te casses la tête a lui raconter des... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 avril 2010

Lectures pour tous : George A. Romero

Jadis, sur la toute petite planète Tongo, vivaient deux Humongos. D’ailleurs, s’ils avaient été plus nombreux, ils n’auraient pas eu assez de place. Les Humongos, en effet, sont gigantesques. Ce sont de grandes créatures couvertes d’écailles qui crachent le feu et mangent la cime des arbres (c’est pour ça qu’ils sont verts). Celui qui répondait au nom de Pongo était âgé de deux cents ans. Comme il était l’aîné, Humongo Dongo le considérait comme le plus sage. Dongo, un gamin, n’avait même pas cent ans. Il n’avait que... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
24 avril 2010

Lectures pour tous : Pierre Etaix

Il y a encore des imbéciles pour leur lancer de la mie de pain. Partout, dans chaque quartier, il y a des vieilles femmes qui portent des bonnets qu’elles ont elles-mêmes tricotés pour leur lancer des miettes ou des saloperies enveloppées dans de vieux journaux. Il faut voir les pigeons se précipiter sur ces saloperies, histoire d’apitoyer les vieilles. C’est odieux ! Mais ça marche, car elles recommencent et, eux, refont semblant d’avoir faim. Le pigeon a vraiment une sale mentalité, pour faire ça à une vieille.  [...] Quand... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
23 avril 2010

Lectures pour tous : Henri Storck

Mme Potje.– Tu es encore plus fou que zot et encore plus bête que tes pieds. Potje.– Et toi, tu es une saleté vivante. Mme Potje.– Voilà un homme que j’ai-z-aimé et qui m’insulte en plein désert ! Potje.– Vous m’avez-z-aimé pour mon argent, ça je le sais maintenant. Mme Potje.– Mais pauvre innocent, tu étais pauvre comme Job. Potje.– Et avec ça que je n’avais pas de quoi ! Mme Potje.– De quoi ? De quoi de quoi ? Potje.– De quoi de quoi ? De quoi que vous parlez, espèce de mille millions de folle que vous êtes,... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 avril 2010

Hotties Reading 136

Paco Ignacio Taibo II
Posté par charles tatum à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 avril 2010

Lectures pour tous : Olivia Rosenthal

« Le cerveau d’Auguste D., prélevé à Francfort au moment du décès, a voyagé jusqu’à Munich où le docteur Alzheimer l’attendait. Dans quel type de récipient, sous quel conditionnement a-t-on fait parvenir le cerveau encore gélatineux d’Auguste D. au docteur Alzheimer ? Et pourquoi a-t-il paru si satisfait quand il a découvert, en ouvrant le paquet qui lui était destiné, l’encéphale fraîchement prélevé de son ancienne patiente ? C’est extraordinaire de penser aux raisons pour lesquelles les médecins, parfois, se réjouissent. » ~ «... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 07:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
11 avril 2010

Tupolev

« La Pologne transformée en une gigantesque église » dixit la presse unanime qui feint de trouver ça normal tout en s'abstenant de mentionner les 47% d'opposants au gang Kaczynski (voire de leur donner la parole) Lu sur le blog de Jérôme Leroy (dernier livre paru :  Un dernier verre en Atlantide, La Table Ronde) : « Il semblerait que l'aviation soviétique ait encore accompli un exploit. Nous débarrasser de la clique nationale-catholique fascisante au pouvoir à Varsovie. Merci au camarade Tupolev ! »
Posté par charles tatum à 20:38 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 avril 2010

Curés délétères

« André Fort, évêque d’Orléans, "a comparé" la taille d’un spermatozoïde avec celle du virus du sida : "voyant" que ce dernier est beaucoup plus "petit" qu’un spermatozoïde, il "pense" que le virus du sida peut "traverser" la paroi d’un préservatif puisque celui-ci a été fabriqué pour empêcher de faire "passer" des spermatozoides. L’évêque en "conclut" que les préservatifs font "passer" le sida. Cet homme est un malade mental : il aura suffi de l’entendre... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 14:46 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 avril 2010

Claude Laruelle, suite

A défaut de commentaires personnels, dit Claude Laruelle, j'aimerais joindre à ma liste [voir billet ci-dessous] ces quelques lignes d'Alain Gerber, extraites d'un de ses premiers ouvrages parus en librairie, que je lus en 1975, lors de sa parution, et que je relis de temps en temps avec toujours autant d'empathie : La Couleur orange (Robert Laffont, p.194-197). « Et moi, je faisais la chasse aux petites phrases, aux deux ou trois mesures qui, au détour d'un solo, parfois même d'une orchestration, installent la mort comme... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,