01 février 2016

Lectures pour tous : Léon Bloy

Un bref extrait de Bloy, dégotté sur un très beau site consacré aux terrains vagues, ICI MEME. * « Un jour de juillet, presque à l’aube et le lever du soleil s’annonçant à peine, Marchenoir sortit, selon sa coutume, pour se rafraîchir sur les bastions, en lisant quelques pages de Saxo Grammaticus ou de la Cornucopia de Perotto. Ayant fait une soixantaine de pas environ, comme il regardait à ses pieds pour tourner l’angle de sa rue, il aperçut à deux pas, dans ce lieu désert où n’existaient alors que des clôtures de jardins... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 janvier 2016

Louis Lingg and the Bombs : Destroy Civilisation

Louis Lingg, comme on l'a appris plus bas, est le personnage principal (un "militant anarchiste charismatique") de La Bombe, le livre de Frank Harris. Louis Lingg and the Bombs, c'est aussi de la musique. La preuve :
Posté par charles tatum à 13:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
27 janvier 2016

Prix Mémorable pour "La Bombe"

La Bombe, de Frank Harris, vient de recevoir le prix Mémorable (librairies Initiales). Bravo aux éditions La dernière goutte et à la traductrice Anne-Sylvie Homassel. Chicago, Haymarket Square, 4 mai 1886: alors que s’achève un meeting politique réunissant des centaines d’ouvriers, la police lance un assaut brutal pour disperser la foule. Soudain, une bombe explose, tuant huit policiers et en blessant plusieurs dizaines d’autres. Cet événement à l’immense retentissement, Rudolph Schnaubelt en est le témoin privilégié. Fraîchement... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 janvier 2016

N'écoutez plus Finkielkraut, ni le ministre de l'intérieur

Lisez plutôt Gorafi Magazine
Posté par charles tatum à 16:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 janvier 2016

La phéromone, de l'éléphant au papillon [Echenoz]

« Nulle raison, direz-vous, de croiser des éléphants dans la Creuse et sur ce point nous sommes d’accord, nous ne le mentionnons que pour la raison suivante. Selon les travaux du docteur L. Elizabeth L. Rasmussen, les femelles de l’Elephas Maximus usent comme toute espèce animale d’une certain combinaison de molécules dès le moment où l’exercice du rut devient envisageable, voire souhaitable. Un tel signal chimique permet aux éléphantes de faire savoir aux éléphants qu’elles sont sexuellement en pleine forme, folles d’amour, vibrantes... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 11:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 janvier 2016

Volez ce livre !

Avis de l'éditeur : Comment se procurer gratuitement de la nourriture ? Comment prendre l’avion sans payer ? Comment monter un journal militant ? Comment réussir une manifestation ? Comment répondre aux violences policières ? Comment adopter un bison ?… A la manière d’un faux guide pratique, Volez ce livre aborde – avec beaucoup d’humour et une sacrée dose de provocation – des sujets aussi sérieux que l’exclusion, la pauvreté, l’avortement clandestin ou le bouillonnement des mouvements des droits... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 janvier 2016

En attendant Nadeau : la vraie Quinzaine est de retour

On se rappelle qu'au lendemain du coup d'Etat fomenté par l'actionnaire principale de la Quinzaine littéraire (devenue Nouvelle Quinzaine littéraire) à l'automne dernier, soit moins de deux ans et demi après la mort du fondateur (notre ami centenaire Maurice Nadeau, 1911-2013), la totalité des rédacteurs "historiques" de la revue étaient partis comme un seul homme et en claquant la porte. Ils laissaient derrière eux un avatar ultra-maigrichon, fond et forme, de la QL. Les abonnés en perdirent la voix, eux qui avaient acheté du... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 16:31 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
12 janvier 2016

Lectures pour tous : Robert Musil

« La main qu’elle lui tendit était grasse et légère. Il la retint un instant de trop, car de cette main, ses pensées ne parvinrent pas à se détacher tout de suite. Elle était dans la sienne tel un pétale épais; les ongles pointus, comme des élytres, semblaient capables à tout instant de s’envoler avec elle dans l’invraisemblable. Ulrich avait été subjugué par l’extravagance de la main féminine, cet organe somme toute indécent qui, comme la queue des chiens, touche à tout, mais n’en est pas moins officiellement le siège de la... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
26 décembre 2015

Lectures pour tous : Mary Dorsan

Trois heures à Paris un samedi Sur le boulevard Saint-Michel, un homme en costume se retourne sans discrétion pour regarder une femme en minijupe jaune et chemisier noir bouffant qui s’est arrêtée devant la vitrine d’un magasin de chaussures, en équilibre sur de hauts talons, noirs, brillants. À mi-chemin du passage piéton, une femme, aux lèvres confiture de fraises, suit d’un regard insistant les fesses d’un homme en jean moulant qui étudie un plan de Paris, en avançant lentement. Il contourne un adolescent rêveur, aux cheveux longs... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 07:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
12 décembre 2015

Bosc, au sommet

Posté par charles tatum à 10:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,