31 août 2017

De la fiction à la falsification, par David Faroult (sur Le Redoutable)

En guise de contrepoison à la campagne d'intox précédant la sortie du film de Hazanavicius, je vous invite à lire et à faire circuler le texte de David Faroult sur Le Redoutable. Lien direct *** De la fiction à la falsification (A propos du Redoutable, de Michel Hazanavicius) [par David Faroult, Débordements, 30 août 2017] Lorsque Michel Hazanavicius s’empare d’une année de la vie de Godard, parmi les 86 disponibles, il choisit de traiter 1968. À travers une libre adaptation du récit romancé qu’en a livré Anne Wiazemsky près de... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 09:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 août 2017

Histoire de docks (de Lowry à Deville)

Approchant de la fin du formidable Taba-Taba, et revenant à Mindin et Saint-Nazaire après un détour de quatre cent vingt pages pleines de l’infernale érudition géopolitique de Patrick Deville, nous tombons sur ces quelques lignes de Malcolm Lowry (Ultramarine) : « Qu’est-ce donc qui, toujours, nous attira vers les docks ? Souvent déserts, hormis quelques bateaux de pêche, un ou deux chalutiers, mais nous aimions les odeurs de ces lieux, et les bruits. Le pont basculant, le coup de sifflet du gardien des docks, la... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 17:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
23 août 2017

Hotties Reading 487

Bien mieux que d'Ormesson, comme argument commercial (merci à Ph!l)
Posté par charles tatum à 15:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 juillet 2017

Pour une véritable parité au Palais-Bourbon

France : Le mois dernier, 577 députés ont été élus au suffrage universel. Un recensement précis montre que 186 d'entre eux sont gauchers, contre 391 droitiers. Est-ce là cette parité dont on nous rebat les oreilles depuis des lustres ? Nous attendons du président Macron qu'il prenne des mesures pour pallier cette injustice intolérable. C'est en tout cas ce qu'affirmait ce soir à l'apéro notre voisin M. Allais. [Celui qui se demanda, dans une formule restée célèbre, si les gauchers le moment venu passaient l'arme à droite. Mais n'y... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 07:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 juin 2017

Exit Xavier Douroux

À chaque jour son coup de blues. Xavier Douroux est mort. Il avait 61 ans. Parmi ses multiples occupations, on se rappellera qu'il avait contribué à la naissance des Presses du Réel, et fut à ce titre l'éditeur de Jean-Pierre Brisset (et de son biographe Marc Décimo).
Posté par charles tatum à 19:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
17 juin 2017

Gens de Dublin, la gaffe

Dans la dernière livraison du Monde, l'écrivaine (sic) Alice Zeniter évoque "Gens de Dublin de John Ford". Pas foutus de faire relire les textes, à la rédaction ? [Les bons correcteurs en maraude ne manquent pas, pourtant. Envoyez vos propositions au gérant du blog. Elles seront, selon les cas, étudiées avec l'attention qu'elles méritent ou parcourues d'une fesse distraite (Tristan B.)]  
Posté par charles tatum à 20:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

16 juin 2017

lectures pour tous : Norman Spinrad

*** « Car, à présent, Palmer comprenait parfaitement la signification de l’œuvre. Lorsqu’il l’avait entendue, elle s’adressait aux Solariens. Maintenant elle s’adressait aux hommes de partout. Elle parlait d’une perte si grande qu’il faudrait des siècles pour en connaître toute l’étendue. Elle parlait d’un million de villes, bourrées d’histoire et de souvenirs, de mille cultures bouillonnant de ferments féconds depuis des millénaires et transformées aujourd’hui en gaz incandescent, aujourd’hui perdues pour toujours. La race... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 juin 2017

Lire pour tuer le temps (Georges Hyvernaud)

« Lire aussi, c’est un assez bon moyen de tuer le temps. Il y a des types qui lisent toute la journée. Des livres qu’on se refile de l’un à l’autre, des bouquins graisseux et déchiquetés. Ça a servi à tout le monde. C’est rapiécé, rapetassé, effiloché. Plein de taches de doigts et de traits de crayon. De tristes bouquins où se sont traînés Dieu sait quels rêves obscènes. Tristes comme les rues, comme les murs. Comme tout ce qui a été frotté, usé, sali par tout le monde. Comme un corps de fille où tout le monde s’est vautré. On... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 12:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 mai 2017

Sur le nouveau gouvernement, par Nathalie Quintane

Dans lundimatin, ce lundi matin 22 mai *** Nathalie Quintane écrit des livres. Le plus récent s’intitule Que faire des classes moyennes ? paru aux éditions POL. Comme nous l’aimons beaucoup, nous lui avons demandé son avis sur ce gouvernement fraîchement constitué. *** Il est possible que l’habileté et la bonne humeur du nouveau gouvernement quel que soit le nouveau gouvernement, à condition qu’il soit cauteleux et assuré, forme enfin un adversaire compact et lisible, parce qu’il vient après les autres qui nous ont... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 18:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 mai 2017

Hotties Reading 476

Hamac et littérature [envoi de Cat LeG.]
Posté par charles tatum à 01:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,