19 janvier 2019

Skorecki sur Dwoskin, 1982

Dwoskin : le dernier cinéaste [Louis Skorecki, 1982] ~ Dwoskin est inexplicable. Au-delà de l’analyse, de la description, de l’exégèse. Avec une aisance impertinente, inédite réellement radicale, il excède les paroles structurées, intelligentes, intelligibles, qui pourraient se proférer sur ses films. Tant de précaution oratoire pour arriver à ceci: tout ce que je veux annoncer – oui, comme une bonne nouvelle, une surprise de dernière heure – c’est que la mort du cinéma est momentanément différée, et qu’il y a encore un cinéaste. ... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 11:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

14 juillet 2012

Dwoskin, Stephen (3) Le dernier cinéaste, par Skorecki, 1982

Quand Louis Skorecki croyait encore (un tout petit peu) au cinéma, il écrivait ceci : « Dwoskin est inexplicable. Au-delà de l’analyse, de la description, de l’exégèse. Avec une aisance impertinente, inédite réellement radicale, il excède les paroles structurées, intelligentes, intelligibles, qui pourraient se proférer sur ses films. Tant de précaution oratoire pour arriver à ceci: tout ce que je veux annoncer – oui, comme une bonne nouvelle, une surprise de dernière heure – c’est que la mort du cinéma est momentanément... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,