14 mars 2013

Lectures pour tous : Léo Malet

Léo Malet, 1930 ~ « Car tout est préférable à l’inaction de la vie telle que vous l’entendez. Rien ne se passe et rien ne passe. Enfin voici les soldats et la lampe muette, la lampe aux fleurs, la lampe du phare, sinistre trou dans la nuit, comme le corbillard est un accroc dans le jour, avec son cortège de pierres tombales, pierres précieuses entre toutes. Ci-gisent un cri d’appel et des hurlements de prairie. Je suis appuyé au pied de l’Étoile Polaire... Je songe, non sans tristesse, aux inondations de larmes, je me... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 mars 2009

Canicule 10

Le chien méchant « Quelle que soit sa taille ou sa race, un chien est toujours effrayé lorsqu'il se trouve subitement en présence d'un objet ou d'un être dont l'aspect ne lui est pas familier. « Si donc vous êtes attaqué par un chien féroce, vous le mettrez facilement en fuite en vous couvrant la tête d'un morceau d'étoffe quelconque, mouchoir, pèlerine, etc., qui dissimulera votre visage, et en marchant sur les mains au-devant de lui. « On peut encore se contenter de tenir entre les dents un chapeau que l'on aura soin de... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
07 mars 2009

Léo Malet, 7 mars 1909 (3)

Simple constatation C'est formidablequand j'y réfléchisle nombre de mes contemporainsqueà pied à cheval en voitureen balançoire et en métroje peux emmerder. Sans titre Plaignez Nana la clandestine,la tapineuse en tapinoisqui fait des mines de minoisaux chrétiens de la rue Christine.Je me débats dans la débine,l'âme passée au brou de noix.Pas de galette au galetas.Plaignez Nana la clandestine,la tapineuse en tapinois... La libération de Paris Première communionDeuxième InternationaleTroisième degréQuatrième... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 19:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 mars 2009

Léo Malet, 7 mars 1909 (2)

Mémoires « Moi, je me marre, je ricane. Je ne ris pas franchement: je ricane... Un de mes copains m'a demandé d'écrire mes mémoires, si jamais je les écrivais, et je leur ai trouvé un titre (c'est déjà ça !): Fureurs et Ricanements ! Parce qu'il m'avait dit: "Si tu écris tes mémoires, trouve un titre dans lequel il n'y ait pas le mot mémoire." Alors je me suis dit: je vais toujours penser au titre...! Fureurs et Ricanements... J'essaye de me maintenir en perpétuel état de fureur et je ricane toujours... Je me marre, vous... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 mars 2009

Léo Malet, 7 mars 1909

La naissance de Nestor Burma, par Léo Malet « Le premier volume des Exploits du Dr Fu-Manchu s'ouvre sur le docteur Petrie, au travail sous la lampe, seul dans son cabinet d'un faubourg de Londres, nimbé de brouillard et plongé dans le sommeil et le silence. Soudain, on sonne à la porte. Le docteur va ouvrir. Un homme bien charpenté, engoncé dans un pardessus se tient sur le palier. "Smith ! s'exclame Petrie. Nayland Smith, de Burma !" De tous les romans policiers que j'ai lus, c'est cette scène absolument... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 11:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,