24 juin 2016

"Flying Home", Jean-Baptiste Illinois Jacquet, 1942

Puisque nous sommes le 24 juin, je souhaite une bonne fête, des amours trépidantes et une longue vie à tous les Jean et Jean-qqchose de la région et d'ailleurs. On écoute le premier d'entre eux, Jean-Baptiste Illinois Jacquet (1922-2004), qui joue ici du ténor avec l'orchestre du vibrant Lionel Hampton. Son solo de 64 mesures sur Flying Home - il avait vingt ans - est légendaire, nous souffle Philippe Carles qui compte beaucoup pour nous. Mettez du volume, sans quoi ça ne sert à rien.
Posté par charles tatum à 15:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 juin 2016

The world is full of fools

Kevin Coyne, 1979
Posté par charles tatum à 04:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 juin 2016

Anthony Braxton, "Take Five"

Braxton revisite les standards et casse la routine (ici : les cinq temps de Take Five, de Paul Desmond). Enregistré à Vérone le 17/11/2003. Avec Kevin O'Neil (guitare), Andy Eulau (basse), Kevin Norton (percussions).    
Posté par charles tatum à 09:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
13 juin 2016

Ljuba Welitsch, "Im Abendrot"

Admirons les yeux de Ljuba Welitsch, qu'on écoute chanter Im abendrot, le plus fameux des Quatre derniers lieder de Richard Strauss. Attention, risque de chair de poule. [Reverrons-nous bientôt nos amis du Crotoy ?]  
Posté par charles tatum à 20:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
30 mai 2016

Angot Renaud Lévy

Un ami de Paris XIe nous envoie ce qui suit. "Dans Libération du samedi 28 mai, page 26, sur quelques lignes, Christine Angot se livre à une vibrante apologie du film Peshmerga et de son génial réalisateur, le grand, l'immense Bernard-Henri Lévy. Elle écrit notamment : "Je ne peux pas croire que les gens ne trouvent pas dégueulasse la chanson de Renaud, L'Entarté." Elle ne dit pas si elle aime J'ai embrassé un flic. On suppose que oui.
Posté par charles tatum à 18:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
05 mai 2016

MOURIR ? PLUTOT CREVER ! [Maurice Sinet, dit Siné, 1928-2016]

"Depuis quelque temps, vous avez dû remarquer que je ne nageais pas dans une joie de vivre dionysiaque ni dans un optimisme à tous crins, ce qui est pourtant mon penchant habituel. Je ne pense, depuis quelque temps, qu’à ma disparition prochaine, sinon imminente, et sens la mort qui rôde et fouine sans arrêt autour de moi comme un cochon truffier. Mon moral, d’habitude d’acier, ressemble le plus souvent maintenant à du mou de veau ! C’est horriblement chiant de ne penser obsessionnellement qu’à sa mort qui approche, à ses futures... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 12:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

16 avril 2016

Oxymorons et bulbes mous

Les temps changent. Longtemps fascinés par les "anarchistes de droite", les hebdomadaires culturels n'aiment plus que les "banquiers de gauche". On se demande qui a gagné au change. Pendant ce temps, Renaud l'Apostat confesse qu'il a frotté sa langue contre la glotte d'un fonctionnaire de la préfecture de police. Ah, on est bien barrés.
Posté par charles tatum à 08:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 avril 2016

Ils font pleurer les filles, 1966

Le camarade Noël Simsolo m'envoie ceci. Mignon, et énigmatique (tous ces messieurs vêtus de noir ne sont-ils pas bizarres ?)
Posté par charles tatum à 09:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 mars 2016

"Rohan / Duc de Rohan". Bagad Men Ha Tan et Doudou N'Diaye Rose

Pour la fin et le générique de The Assassin
Posté par charles tatum à 11:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
01 mars 2016

You go to my head 2 : Teddy Wilson

# raminagrobis Teddy Wilson 1938
Posté par charles tatum à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,