23 avril 2015

Bernard Stollman, toujours des nôtres

Retour sur Bernard Stollman, l'homme de ESP-disk. Ph!l attire mon attention sur un entretien passionnant publié il y a dix ans par allaboutjazz.com. Vous en trouverez le début un peu plus bas. Il y en a dix pages. Si vous voulez la suite, vous devrez cliquer sur le lien. En attendant, voici in extenso The Machine Gun de Peter Brötzmann. Un disque formidable, dit Berny à qui il fut proposé. Vous saurez en lisant l'entretien pourquoi il n'a pas pu le produire. You never heard such sounds in your life, c'était la devise... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 19:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

23 avril 2015

"You never heard such sounds in your life." Bernard Stollman

Spiritual Unity est le deuxième disque produit par Bernard Stollman sur le "label" ESP-disk. C'était il y a cinquante ans. [Albert Ayler (tenor) y est accompagné par Gary Peacock à la basse et Sunny Murray à la batterie.] Qu'on se penche sur le catalogue ESP, beaucoup de disques ont été réédités. Berny Stollman est mort en début de semaine. Nous sommes quelques-uns à en être affectés. CLIC
Posté par charles tatum à 08:53 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
19 avril 2015

Delvosalle, Okraina et les rivages de la mer bleue

L'ami Ph!l Delvosalle, garçon aux talents multiples et deus ex machina du "label" Okraina, s'est livré ces jours-ci sur le blog de son pote, le très qualitatif Jean Dezert. L'entretien se trouve, in extenso, ICI reproduit. En voici un extrait, suivi d'un topo de Nicole Brenez évoquant sur les images de Barnet les plaisirs érotiques de DoPa. ~ Okraïna est le nom d'un film russe réalisé en 1933 par Boris Barnet. Pourrais-tu m'expliquer les raisons du choix de cette filiation ? En fait, le label aurait pu – ou aurait dû –... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 15:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
25 mars 2015

Marche funèbre d'une marionnette, de Gounod à Hitchcock

Marche funèbre d'une marionnette, Charles Gounod, 1872. Le pièce pour piano fut orchestrée une dizaine d'années plus tard. Cette version guillerette nous vient d'Arthur Fiedler à la tête du Boston Pops Orchetra. Alfred Hitchcock la fit adapter en 1955, elle devint le générique de sa série télévisée, Alfred Hitchcock Presents
Posté par charles tatum à 13:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 mars 2015

Renée Rosnes Trio 1989

Renée Rosnes (piano), Ira Coleman (bass), Billy Drummond (drums), 1989 I Hear Rhapsody
Posté par charles tatum à 02:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
13 mars 2015

Daevid Allen 3

hier
Posté par charles tatum à 20:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 mars 2015

Daevid Allen 2

avant-hier
Posté par charles tatum à 20:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 mars 2015

Daevid Allen 1

Daevid Allen ( Gong, Soft Machine ) s'est barré pour toujours dans sa théière volante
Posté par charles tatum à 20:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 mars 2015

La complainte du progrès, 1969

Boris Vian, Raymond Oliver (et l'andouillon de L'écume des jours), William Lubtchansky La complainte du progrès (Ortf, 1969)
Posté par charles tatum à 19:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 mars 2015

Sombre dimanche

Jacques Calonne, on l'a vu, a décliné la proposition d'Edouard Baer d'entonner avec lui Sombre dimanche. Billie Holiday et Damia le font à leur place. Cette composition du Hongrois Rezsö Seress (1899-1968) est considérée comme la chanson la plus triste du monde. J'ignore si elle mérite cette réputation. Il est avéré en tout cas qu'elle a suscité d'innombrables suicides. Bon dimanche. ~ ~
Posté par charles tatum à 09:53 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,