19 mai 2018

Lectures pour tous : Vladimir Nabokov

« Nous connûmes cet étrange anthropoïde qui grouille au bord des routes, l’Auto-stoppeur, Homo pollex [pouce] en termes scientifiques, sous toutes ses formes et sous-espèces: le modeste soldat, tiré à quatre épingles, attendant paisiblement, et paisiblement conscient de l’attrait viatique qu’exerce le kaki; l’écolier souhaitant aller deux rues plus loin; le tueur désirant se rendre deux mille kilomètres plus loin; le vieux monsieur, mystérieux et nerveux, avec sa valise toute neuve et sa moustache bien taillée; un trio de... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 11:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 mai 2018

Lectures pour tous : Vladimir Nabokov

Bien qu’il n’appréciât guère Sigmund Freud (qu’il appelait « le charlatan viennois », entre autres amabilités), Nabokov aimait la vieille Russie et les langues vivantes, les papillons et les chiens, les histoires de famille et rigoler un bon coup. « Oncle Dan, assis dans un fauteil rembourré, essayait de lire (à l’aide d’un des dictionnaires liliputiens pour touristes peu exigeants qui lui servaient à déchiffrer les catalogues d’art étrangers) un article apparemment consacré à la culture des huîtres, qu’il venait de... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 mai 2018

Mouches volantes et persistance

« Je ne fais pas non plus allusion à ce qu’on appelle muscae volitantes – ombres projetées sur les bâtonnets de la rétine par des atomes de poussière dans l’humeur vitrée, qui sont perçus sous l’aspect de filaments transparents s’en allant à la dérive à travers le champ visuel. Ce qui se rapproche le plus, peut-être, de mes mirages hypnagogiques, c’est la tache colorée, le coup de poignard d’une image persistante, dont la lampe, que l’on vient juste d’éteindre, blesse la nuit palpébrale. » Vladimir Nabokov, Autres Rivages,... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
18 juin 2017

Fuller et Stridsberg, l'enfer de Corée

Affaire de circonstances ? Parce que j'ai revu tous les films de Samuel Fuller ces derniers mois, que j'ai lu nombre de textes récents consacrés à son oeuvre ? Cette page de Sara Stridsberg (dans un livre plutôt dédié à Nabokov et à Lolita) me fait penser à lui, à certaines scènes de ses films de guerre. La romancière/poète suédoise, pourtant, est à la fois plus sentimentale et plus radicale que le réalisateur de The Steel Helmet. Allez savoir. « Quelques petites minutes plus tard le paysage était dévasté par des... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 15:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
27 juillet 2016

Stanley Kubrick speaks for himself [entretien perdu, 1960]

Cet entretien avec Stanley Kubrick a été réalisé en 1960 par Robert Emmett Ginna pour le magazine Horizon, qui ne l’a jamais publié. Ginna l’avait retrouvé dans ses cartons et publié dans Entertainment Weekly le 9 avril 1999, au lendemain de la mort du cinéaste. [Merci à Jim Parish qui m'a permis de le lire.] ~ Peter Sellers, Lolita Before his unexpected death last month at 70, director Stanley Kubrick – always an elusive figure – had become the subject of intense speculation and mythologizing. With a minimal crew and a surplus... [Lire la suite]
13 août 2011

La fille de Lady Chatterley

« A la bibliothèque, on lui a dit que c'était un livre sur une fille de son âge. »
Posté par charles tatum à 10:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
31 juillet 2011

Le point de vue du papillon

Vladimir Nabokov, 1966 ~ © Philippe Halsman
Posté par charles tatum à 12:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
30 octobre 2009

Eyes Wide Shut

Dix ans plus tard, la même rengaine. Pas un flonflon de trop. « Un film est, ou devrait être, beaucoup plus proche de la musique que du roman. Il doit être une suite de sentiments et d'atmosphères. Le thème et tout ce qui est à l'arrière-plan des émotions qu'il charrie, la signification de l'oeuvre, tout cela doit venir plus tard. » [SK, après le tournage de Lolita]
Posté par charles tatum à 14:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
03 octobre 2009

Polanski le croquemitaine

Un peu d'air frais sur l'« affaire » Roman Polanski, et la vague de démagogie punitive et d'hystérie furieuse qui l'accompagne. Ce texte vient de chez Vincent (qui officie ICI). Je le passe tel quel. « Je suis assez effaré des réactions autour de l'arrestation de Roman Polanski. Je ne suis pas très grand fan de son cinéma, mais ça n'a rien à voir. Je suis plutôt heureux des réactions des cinéastes, des organisateurs de festival et de notre ministre de la culture, pour une fois. Certes, certains arguments sont irrecevables et... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 11:12 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,