17 décembre 2010

Blake le Roc

Au centre d'une filmographie presque sans erreur : la saga Sellers (les Pink Panther, The Party); le dernier chapitre de la screwball comedy et du cartoon hystérique classiques (Skin Deep est un hommage à Charles McKimson; A Fine Mess, avec ses suppositoires pour doper les chevaux de course, est à mi-chemin de Mack Sennett et des avant-postes de l'ère Farrelly-Apatow); et quelques diamants noirs ou roses à la pureté incontestable (parfois noirs et roses, tel l'immense That's Life), Days of Wine and Roses,... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 10:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

19 décembre 2008

The nameless cat at Tiffany's

My friend There was once a very lovely, very frightened girl.She lived alone, except for a nameless cat. Quand on est paresseux et bluesy le vendredi, en décembre, on écoute Moon River. Avec tout le respect pour la bande du Tiffany's, Audrey Hepburn, George Peppard, le chat sans nom. Patricia Neal et Jose Luis de Villalonga, qui ne sont pas là. Et Henry Mancini. Et l'homme de Tulsa, notre vieil ami Blake qui les filmait, en 1961. On se demande comment il fait, Blake. On le connaît depuis si longtemps, il n'a jamais eu... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 19:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,