11 mars 2023

La crapette et les philosophes

 « Je passe des semaines à copier et à noter des idées sur ces petits bouts de papier. [Il montre le tiroir contenant des milliers de fiches A5.] Puis, à un moment, je mets tout sur la table, par petits paquets, comme au jeu de la crapette. Les petits paquets sont ensuite montés les uns par rapport aux autres. La structure du livre est là, je n’ai plus qu’à exécuter la partition. » C’était notre quiz du jour. Eh bien, Glaz ou Didi-H. ? Oui, je sais, pas terrible... Mais jouer à la crapette en lisant... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 18:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 décembre 2022

Soutenir Sophie Djigo contre les intimidations et violences fascistes

Tribune. « Notre collègue Sophie Djigo est philosophe et chercheuse, enseignante en classes préparatoires, autrice de plusieurs ouvrages de référence sur la question des migrations et fondatrice de l’association Migraction59 pleinement engagée dans le soutien aux migrants à Calais. « Elle est actuellement la cible des attaques de plusieurs mouvements d’extrême droite, sur les réseaux sociaux desquels son nom, sa photo, les vidéos de ses interventions et son adresse professionnelle sont diffusés et exposés à la vindicte et... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 05:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 mars 2022

« Gilets jaunes », anti-passe : le peuple destitué

Jean-Claude Milner caresse à rebrousse-poil. Le petit essai qu’il publie ce mois-ci chez Verdier va faire grincer les dents, c'est sûr. Et c'est tant mieux (96 p., 7 €). « Les années 2017-2022 se résument à deux événements: les "Gilets jaunes" et la pandémie. Aucun rapport entre eux, mais à chaque fois, deux mêmes questions furent soulevées: celle des pouvoirs et celle des droits. La démocratie et la république héritées reposent sur une exacte coïncidence: pas de pouvoir sans droit, pas de droit qui ne s’accomplisse en... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 09:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 décembre 2021

La culture du soupçon

« Je m’estime extrêmement féministe, et je suis toujours heureuse d’une conquête de droits et de libertés. Mais je m’inquiète du climat de méfiance qui s’installe entre hommes et femmes et d’une culture du soupçon. Il m’est insupportable qu’on imagine dans tout homme un violeur potentiel. Le mouvement #metoo a agi comme un immense révélateur, et c’est très bien. Mais il nous a entraînés sur des chemins où le droit n’a plus sa place, et où l’injonction à croire d’emblée toutes les femmes bafoue le principe même de la justice. Il... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 août 2021

Jean-Luc Nancy 1940-2021

« Où sont les corps, d’abord ? Les corps sont d’abord au travail. Les corps sont d’abord à la peine du travail. Les corps sont d’abord en transport vers le travail, au retour du travail, à attendre du repos, à le prendre et vite à s’en déprendre, et à travailler, à s’incorporer dans la marchandise, marchandise soi-même, force de travail, capital non accumulable, vendable, épuisable sur le marché du travail accumulé, accumulateur. La techné créatrice crée les corps d’usine, d’atelier, de chantier, de bureau, partes extra... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 11:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 décembre 2019

Le fait carnivore, l'autre névrose de l'humanité [Florence Burgat]

[Piqué dans Libération, 24/12/2019] [Merci JiPé] par Florence Burgat, philosophie, directrice de recherche à l'Inra Dans l’Avenir d’une illusion, Freud qualifie la religion de "névrose obsessionnelle universelle de l’humanité". Ainsi, en ne parvenant pas à se défaire d’une relation à une altérité toute-puissante, l’humanité n’accède pas à son autonomie et demeure fixée à un stade infantile. Empruntée, son identité s’inscrit dans une dépendance qui s’ignore cependant comme telle. Obsessionnelle est encore cette névrose car elle... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 16:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

30 novembre 2018

Chatouiller les rats pour les faire rire

« Aristote a écrit: "Aucun animal ne rit, sauf l’homme." Est-ce vraiment le cas ? – Non, le rire est un comportement qu’on observe dans d’autres espèces. Par exemple, les rats, quand on les chatouille (un travail de recherche passionnant...), produisent des pépiements réguliers. Cette tendance est particulièrement forte chez les animaux joueurs. De même, le rire a été observé chez les chiens et chez les primates, tels que les bonobos, chimpanzés, gorilles et orangs-outans. Le rire est associé à une réduction du stress, et... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 août 2018

Balibar et l'errance (2)

Les errants ne sont pas une classe. Ils ne sont pas une race. Ils ne sont pas la multitude. Je dirais qu'ils sont une partie mobile de l'humanité, suspendue entre la violence d'un déracinement et celle d'une répression. Ce n'est qu'une partie de la population mondiale (et même une petite partie), mais hautement représentative, parce que sa condition concentre les effets de toutes les inégalités du monde actuel, et parce qu'elle porte ce que Jacques Rancière a appelé la "part des sans-part", c'est-à-dire le manque de droits qu'il faut... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 août 2018

Balibar : "Pour un droit international de l'hospitalité"

Le philosophe Etienne Balibar s'insurge contre les violences faites aux migrants, " que l'histoire jugera sans doute criminelles ". Au nom d'un " choix de civilisation ", il propose de reconnaître " l'hospitalité comme un droit fondamental " s'imposant aux Etats et s'appliquant à ceux qu'il appelle les " errants " [Le Monde] ~ Cette tribune reprend et précise des idées que le philosophe a développées le 13 juillet à Saorge (Alpes-Maritimes) dans le cadre du Festival des passeurs d'humanité de la vallée de la Roya.  En... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 19:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 juillet 2018

Le capitalisme, seul responsable [Badiou]

« Il est devenu courant, aujourd’hui, d’annoncer, pour diverses raisons, la fin de l’espèce humaine telle que nous la connaissons. Dans la direction typiquement messianique qu’une certaine écologie propage, les excès prédateurs de ce mauvais animal qu’est l’être humain vont entraîner sous peu la fin du monde vivant. Dans la direction de l’emballement technologique, on nous annonce, pêle-mêle, la robotisation de tout le travail, le numérique somptueux, l’art automatique, le tueur plastifié et le péril d’une intelligence... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 15:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,