27 octobre 2014

Villon en Pléiade vaut mieux que Begbeider n'importe où

Le volume portant le numéro cinq cent quatre-vingt-dix-huit de la « Bibliothèque de la Pléiade » publiée aux éditions Gallimard, papier bible et relié en pleine peau dorée à l’or fin 23 carats, est sorti des presses en octobre. Ces 912 pages jubilatoires orchestrées par Jacqueline Cerquiglini-Toulet et Laëtitia Tabard reprennent (en deux langues) l’œuvre complète de François de Montcorbier, dit Villon (1431-1463) et l’hommage à lui rendu par une cinquantaine de collègues écrivains, philosophes, poètes et illustrateurs, parmi... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 10:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

25 juin 2011

Série Three Reasons

Les bandes-annonces de la collection Criterion (série «Three Reasons»), sont refaites à la maison, et très belles. En haut, on aperçoit des clowns et des tutus. En bas, c'est Zazie et tonton Queneau. Les deux fois, magie se conjugue avec chaussures. Tiens.
Posté par charles tatum à 16:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
04 février 2011

Le retour d'Amadis Dudu

– Vous disiez que ce sont des élymes ? demanda l'abbé Petitjean en désignant les herbes. – Pas celles-là, observa l'archéologue. Il y a aussi des élymes.– C'est sans aucun intérêt, remarqua l'abbé. À quoi bon connaître le nom si l'on sait ce qu'est la chose ?– C'est utile pour la conversation.– Il suffirait de donner un autre nom à la chose.– Naturellement, dit l'archéologue, mais on ne désignerait pas la même chose par le même nom, suivant l'interlocuteur avec lequel on serait en train de converser.– Vous faites un solécisme, dit... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 14:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 septembre 2010

Marcel Mariën : L'Imitation pour tous

L'Imitation du cinéma en dévédé, le cadeau pour les fêtes ~ Le mot de l'éditeur Marcel Mariën (1920-1993) est un écrivain surréaliste belge, poète, essayiste, éditeur, photographe, cinéaste, créateur de collages et d'objets insolites. Il fonde en 1954 avec Jane Graverol, la revue Les Lèvres nues. Il dirige, avec Paul Colinet et Christian Dotremont, l'hebdomadaire Le Ciel bleu. Mariën fut un ami de toujours de Magritte. Et aussi de Nougé, Scutenaire, Queneau et Michaux. L'Imitation du cinéma est un des seuls films... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 12:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
21 février 2010

Bibliothèque idéale : lettre de Bachelard à Queneau

En 1955, Raymond Queneau sollicita la fine fleur de la littérature française afin de constituer ce qui deviendrait Pour une bibliothèque idéale. [«Nous avons adressé à deux cents écrivains ou personnalités diverses un texte d'enquête accompagné d'une sorte de mémorandum destiné à faciliter pratiquement les réponses. Nous voulions essayer d'établir en commun une sorte de "bibliothèque idéale", c'est-à-dire de dresser la liste des cent ouvrages que "tout honnête homme se devrait d'avoir lus". Naturellement, on dira... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 juin 2009

Lectures pour tous : Oulipo

Lectures d'été. Toutes affaires cessantes Sur présentation de cet ouvrage, le personnel de la SNCF vous accordera un billet gratuit pour quatre personnes, au départ de n'importe quelle préfecture ou sous-préfecture vers la station balnéaire de votre choix (France métropolitaine et colonies) ANTHOLOGIE DE L'OULIPO [2009]. Édition de Marcel Benabou et Paul Fournel, 928 pages sous couv. ill., 108 x 178 mm. Collection Poésie/Gallimard (No 448), Gallimard ISBN 9782070355679. Parution : 04-06-2009. 
Posté par charles tatum à 07:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 juin 2008

Le mot pour rire : chien

Grand amateur de mots et toujours curieux de leur origine, Raymond Queneau (1903-1976) ne pouvait que s'intéresser à son propre nom, témoin son roman autobiographique en vers de 1937, dont le titre, Chêne et chien, montre qu'il n'ignorait rien des étymologies hésitantes que suggérait son nom: dans Queneau, on peut voir en effet soit le gaulois cassanos ("chêne"), soit le latin canis ("chien"). Dans les Larmes d'Ulysse (Gallimard, 1998), Roger Grenier raconte que "dans son compte rendu en vers d'une... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 07:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,