12 janvier 2018

Bonello [et Jean-François Rauger] sur Romero

« Zombie de Romero a été une influence majeure dans Nocturama. C'était l'un de mes films préférés lorsque j'étais adolescent. Mon film est exactement l'opposé, comme un miroir. » (Bertrand Bonello) Dialogue avec Bertrand Bonello, animé par Jean-François Rauger [Cinémathèque française]. CLIC  
Posté par charles tatum à 09:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 janvier 2018

nos films préférés en 2017 - Jean-François Rauger

1. Detroit, Kathryn Bigelow, USA 2017 2. The Lost City of Z., James Gray, USA 2017 3. L’Amant d’un jour, Philippe Garrel, France 2017 4. Dangsinjasingwa dangsinui geot [Yourself and Yours], Hong Sang-soo, Corée 2016 5. Logan, James Mangold, Canada 2016 6. Kuripi : Itsuwari no rinjin [Creepy], Kiyoshi Kurosawa, Japon 2016 7. Billy Lynn’s Long Halftime Walk [Un jour dans la vie de Billy Lynn], Ang Lee, UK 2016 8. Geu-hu [Le Jour d’après], Hong Sang-soo, Corée 2017 9. Loving, Jeff Nichols, USA 2016 10. The Girl With All... [Lire la suite]
03 février 2017

Visages asiatiques de Samuel Fuller

On m'a demandé de traduire un texte de Chris Fujiwara, The Asian Faces of Samuel Fuller, destiné à l'ouvrage collectif sur Fuller (Yellow Now, 2017). Passage en revue, en six photogrammes, des films mentionnés par Chris. *** The Steel Helmet, 1951 House of Bamboo, 1955 China Gate, 1957 The Crimson Kimono, 1959 Merrill's Marauders, 1962 Shock Corridor, 1963
Posté par charles tatum à 00:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
29 novembre 2016

Rocco se confesse

ROCCO L'étalon italien passe à confesse, par Jean-François Rauger (Le Monde) « Le catholicisme,disait Oscar Wilde, n’est fait que pour les pécheurs et les saints. » Ce documentaire sur Rocco Siffredi, une des grandes (et rares) stars masculines du cinéma pornographique contemporain, vient sans doute rappeler cette évidence. Il relève moins de la description didactique que du portrait hypothétique, de la volonté de tracer les contours d’une personnalité singulière sans passer par les conditions objectives de son... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 17:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
06 octobre 2016

Panorama de l'énucléation

L'art cinématographique de l'énucléation [Jean-François Rauger, in Le Monde] Le nouveau film de Tim Burton, Miss ­Peregrine et les enfants particuliers, met en scène des monstres dont l’obsession est de dévorer les yeux des enfants qu’ils parviennent à capturer. Sans doute peut-on imaginer qu’une des origines possibles de cette idée se trouve dans un des contes d’Hoffmann, L’Homme au sable, conte qui fut lui-même évoqué par Freud lorsqu’il développa sa théorie de l’unheimlich (souvent traduit par "inquiétante étrangeté"). L’homme au... [Lire la suite]
13 janvier 2016

Nos films préférés en 2015 : Jean-François Rauger

Sortis en salles 1. Mad Max : Fury Road, George Miller (Australie-États-Unis, 2015) 2. Hill of Freedom, Hong Sang-soo (Corée, 2014) 3. L’Ombre des femmes, Phillipe Garrel (France, 2015) 4. Kishibe no tabi [Vers l’autre rive], Kiyoshi Kurosawa (Japon, 2015) 5. Bridge of Spies [Le Pont des espions], Steven Spielberg (États-Unis, 2015) 6. As Mil e Uma Noites [Les 1001 nuits], Miguel Gomes (Portugal-France, 2015) 7. Kommunisten, Jean-Marie Straub (France-Suisse, 2014) 8. Le Grand Jeu, Nicolas Pariser (France, 2015) 9.... [Lire la suite]

16 décembre 2015

Star Wars : un produit toujours inachevé de la logique marchande

STAR WARS : LA SAGA DE L'INACHEVEMENT PERPETUEL Jean-François Rauger   En voyant l’excellent documentaire d’Alexandre O. Philippe The People vs. George Lucas, sorti en 2010, le spectateur peu au fait des divers avatars subis par la saga Star Wars découvrait que, parmi les raisons du ressentiment exprimé par certains admirateurs d’origine de la série, il y avait les modifications apportées, au fil des ans, par George Lucas lui-même aux titres existants. En effet, dès 1997, profitant d’une ressortie des films pour les... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 11:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
31 août 2015

Wes Craven (1939-2015)

S'agissant du cinéma "de genre" contemporain, Craven et son cinéma illustraient formidablement, autant que Mann, Sirk et Fuller, les propos de Jean-François (un salvateur coup de gueule paru dans le journal en août 2014) : --- C'est ainsi que séparer les notions de « cinéma de genre » et de « cinéma d'auteur » n'a jamais eu aucune pertinence. Au nom de quoi, un film reproduisant un certain nombre de conventions ne serait-il pas aussi un film d'auteur ? Les westerns d'Anthony Mann, les mélodrames de Douglas Sirk, les films de guerre... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 08:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 juin 2015

Thriller, a cruel picture

Christina Lindberg, l'unique, au repos pendant le tournage de Thriller. A Cruel Picture (Thriller. En grym film, 1973) ~ Une photo de publicité pour le film et le personnage ~ et un article d'ambiance comme seul Jean-François sait les trousser, piqué dans le journal d'hier : La vengeance porte un manteau de cuir et un cache-oeil, par Jean-François Rauger Une de ces curiosités qui font la richesse de ce qu’on désigne comme le cinéma d’exploitation des années 1970. Une petite perle de culture underground et trash qui... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 20:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
05 février 2015

Nos films préférés en 2014 : Jean-François Rauger

Meilleurs films sortis en salles en 2014 Adieu au langage, Jean-Luc Godard (Suisse-France, 2014) Maps to the Stars, David Cronenberg (Canada, 2014) Nymph()maniac, Lars von Trier (Danemark, 2013) Saint Laurent, Bertrand Bonello (France, 2014) U ri Sunhi (Sunhi), Hong Sang-soo (Corée, 2013) Gone Girl, David Fincher (États-Unis, 2014) Riaru : Kanzen naru kubinagaryû no hi (Real), Kiyoshi Kurosawa (Japon, 2013) The Canyons, Paul Schrader (États-Unis, 2013) Jiao you (Les Chiens errants), Tsai Ming-liang (Taiwan, 2013) ... [Lire la suite]