27 juin 2018

il cinema ritrovato, un padrino perduto

Sur la piazzetta Pasolini, la disparition de Pierre Rissient laisse un vide.
Posté par charles tatum à 08:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 mai 2018

RISSIENT

"Pierre Rissient est mort cette nuit. Son épouse Yung Hee me demande de vous le faire savoir et, en pensant à elle, c’est avec une infinie tristesse que j'ecris ce message. Pierre était un grand être humain et un cinéphile absolu. Nous le pleurons." [Bertrand Tavernier, Institut Lumière]
Posté par charles tatum à 00:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 janvier 2016

Nos films préférés en 2015 : Frédéric Borgia

1. Insiang, Lino Brocka (Philippines, 1976) Un grand merci à Pierre Rissient qui a présenté le film à Cannes Classics en précisant qu’il s’était écoulé dix-sept jours entre le premier jour du tournage et sa présentation en salles à Manille. 1976, un autre temps, une autre façon de faire des films. 2. Mad Max : Fury Road, George Miller (Australie-États-Unis, 2015) 3. L’Ombre des femmes, Phillipe Garrel (France, 2015) 4. Feng ai [À la folie], Wang Bing (Chine-Japon, 2013) 5. Hill of Freedom, Hong Sang-soo (Corée, 2014) 6.... [Lire la suite]
03 mars 2012

Salut à Pierre Guinle

  Si j'avais partagé sa passion pour la Légion étrangère, j'aurais pu parler de Pierre Guinle comme d'un inoubliable compagnon de chambrée. C'était plutôt un complice cinémaniaque, notre voisin de toujours dans les salles obscures (cinémathèques, festivals, studios et multicomplexes, il voyait tout), un cinéphile à l'ancienne - oui, je sais, la formule fait ricaner les jeunes cons pour qui le cinéma d'avant J.-C. (James Cameron) appartient à la préhistoire - très proche de la bande... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 15:15 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,