28 septembre 2014

Tout Sade, chez Pauvert

Lu ce "titre de tête", au petit matin, sur le site Internet d'une station de radio d'information continue.  Où une coquille typographique (un mésusage des guillemets) révèle l'abyssale inculture et la somptueuse bêtise des petits valets du service public. je cite :   Jean-Jacques Pauvert est décédé ce samedi à l’âge de 88 ans. Défenseur des libertés contre toute forme de censure, il avait notamment édité le roman érotique "Histoire d’O" et l’intégralité de "Sade".    
Posté par charles tatum à 07:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30 septembre 2011

Une bibliothèque d'une valeur inestimable

« En entrant dans la cour, il vit que la porte de son atelier avait été forcée et le loquet arraché, et que tous ses effets personnels, un lit de camp et quelques draperies, gisaient là, déracinés de leur maison. […] Il franchit le seuil et découvrit l’ampleur du désastre. Ses tableaux, pourtant de bien modeste valeur, s’étaient volatilisés. […] Cependant, sa bibliothèque se tenait là dans la pénombre, mégalithe oublié d’un monde révolu. L’équilibre des vingt-sept volumes qui la composaient reposait sur un élagage savant auquel... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:01 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
12 mai 2011

Annie Le Brun 2011

« L'increvable soleil de la médiocrité n'a pas fini de fasciner. Mais, s'il est un moyen d'y échapper, voire de le combattre, ne serait-ce pas de commencer à regarder ailleurs et autrement ? » Quel poète, quel philosophe, quel agitateur contemporain est capable de nous secouer les puces, d'attiser les braises, d'entretenir la colère et de réactiver sans cesse le sens critique, comme le fait de livre en livre la grande, la magnifique, l'inlassable et indispensable Annie Le Brun ?
Posté par charles tatum à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
13 octobre 2010

Illegal

« Soyons sérieux, reconnaissons que c'est la multitude des lois qui est la cause de cette multitude de crimes. » (D.A.F de Sade)
Posté par charles tatum à 16:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
24 août 2010

Jean Benoît

Le Bouledogue de Maldoror, 1965 ( voir ici ) ~ Neuf points quant à Jean Benoît, 1922-2010, par Jimmy Gladiator____________ 1. C’est en 1968 que j’ai rencontré Jean Benoît, à la Promenade de Vénus, café parigot des Halles (alors encore en pleine activité populo). 2. Il était déjà un surré’ super-célèbre (exécution du testament du marquis de Sade, costume de Sergent Bertrand, chien de Maldoror…). 3. Aux barricades de la même année, il avait balancé à la flicailledes crânes de mort momifiés.Comment mieux résumer de... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 17:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
10 janvier 2010

Un livre de Chessex sur Sade (auto)censuré en Suisse

Lu ceci : Jacques Chessex, mort le 9 octobre 2009, à 75 ans, n'aurait sans doute pas imaginé mésaventure plus à son goût que celle qui accompagne, en Suisse,  la sortie de son ultime roman, Le Dernier Crâne de M. de Sade (Grasset), [...]  vendu sous cellophane avec un macaron : « Réservé aux adultes ». Le livre, texte provocateur et vigoureux qui contient des « scènes sales », dixit Jacques Chessex lui-même, raconte les six derniers mois de Donatien Alphonse François, marquis de Sade – alors âgé de 74 ans et enfermé depuis... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 16:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 décembre 2009

Lettre de prison (solution)

Voici la solution, en forme de « Lecture pour tous », à la devinette du 13 courant [clic]. Tout le monde a donné la réponse. J'en déduis que la question était trop facile ou que le blog est fréquenté par plus de sadistes lettrés que de sombres célinomanes. [Allez, on ne parle plus de ce bouffon de Céline. Promis.] Les deux phrases citées étaient extraites de 50 lettres du marquis de Sade à sa femme, publiées par les éditions Flammarion sous la responsabilité de Jean-Christophe Abramovici et Patrick Graille, préfacées par Pierre... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 14:00 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 décembre 2009

Lettre de prison

« Le malheur ne n'avilira jamais. Je n'ai point dans les fers pris le cœur d'un esclave et ne l'y prendrai, je l'espère, jamais, dussent-ils ces fers malheureux, oui, dussent-ils me conduire au tombeau - vous me verrez toujours le même, j'ai le malheur d'avoir reçu du ciel une âme ferme qui n'a jamais su plier et qui ne pliera jamais. » Qui a écrit des lignes, du fond de sa prison ? 1. Moumia Abou-Jamal2. Cesare Battisti3. Marius Jacob4. Jean-Marc Rouillan5. D.A.F. de Sade.
Posté par charles tatum à 15:13 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 février 2009

Annie Le Brun dézingue le vieux monde

    « Avec le naturel des saisons qui reviennent, chaque matin des enfants se glissent entre leurs rêves. La réalité qui les attend, ils savent encore la replier comme un mouchoir. Rien ne leur est moins lointain que le ciel dans les flaques d’eau. Alors, pourquoi n’y aurait-il plus d’adolescents assez sauvages pour refuser d’instinct le sinistre avenir qu’on leur prépare ? Pourquoi n’y aurait-il plus assez de jeunes gens assez passionnés pour déserter les perspectives balisées qu’on veut leur faire prendre pour la vie ?... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 19:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,