13 janvier 2016

Nos films préférés en 2015 : Jean-François Rauger

Sortis en salles 1. Mad Max : Fury Road, George Miller (Australie-États-Unis, 2015) 2. Hill of Freedom, Hong Sang-soo (Corée, 2014) 3. L’Ombre des femmes, Phillipe Garrel (France, 2015) 4. Kishibe no tabi [Vers l’autre rive], Kiyoshi Kurosawa (Japon, 2015) 5. Bridge of Spies [Le Pont des espions], Steven Spielberg (États-Unis, 2015) 6. As Mil e Uma Noites [Les 1001 nuits], Miguel Gomes (Portugal-France, 2015) 7. Kommunisten, Jean-Marie Straub (France-Suisse, 2014) 8. Le Grand Jeu, Nicolas Pariser (France, 2015) 9.... [Lire la suite]

11 janvier 2016

Nos films préférés en 2015 : Noémie Luciani

Vus, revus, aimés en 2015, sans ordre Venteux – Mad Max : Fury Road, George Miller (Australie-États-Unis, 2015) / Adama, Simon Rouby (France, 2015) Brûlant – Valley of Love, Guillaume Nicloux (France, 2015) Cœur tendre – Furious Seven [Fast & Furious 7], James Wan (États-Unis, 2015) / Vincent n’a pas d’écailles, Thomas Salvador (France, 2014) Enfin beau – Réalité, Quentin Dupieux (France, 2014) Droits comme un i – Queen and Country, John Boorman (Irlande, 2014) / In the Heart of the Sea [Au cœur de l’océan], de Ron... [Lire la suite]
06 janvier 2015

Nos films préférés en 2014 : Tifenn Jamin

1. Nuits blanches sur la jetée, Paul Vecchiali (France, 2014)  2. The Grand Budapest Hotel, Wes Anderson (États-Unis, 2014) 3. Ja-yu-eui eon-deok (Hill of Freedom), Hong Sang-soo (Corée, 2014) 4. White Bird in Blizzard (White Bird), Gregg Araki (France-États-Unis, 2014) 5. Hotori no sasuko (Au revoir l'été), Koji Fukada (Japon, 2013) 6. Vincent n’a pas d’écailles, Thomas Salvador (France, 2014) 7. Kaze tachinu (Le vent se lève), Hayao Miyazaki (Japon, 2013) 8. Arrête ou je continue, Sophie Fillières (France,... [Lire la suite]
24 novembre 2011

Lectures pour tous : Roque Dalton

Au nom de ceux qui lavent les vêtements des autres (et expulsent de la blancheur la crasse des autres) Au nom de ceux qui gardent les enfants des autres (et vendent leur force de travail sous forme d’amour maternel et d’humiliation) Au nom de ceux qui vivent dans la maison des autres (qui n’est pas un ventre accueillant mais une tombe ou une prison) Au nom de ceux qui mangent les croûtons des autres (et encore les mâchent avec le sentiment de voler) Au nom de ceux qui vivent dans un pays étranger (les maisons et les usines et les... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 23:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
27 février 2010

Monk puis Stitt en couleurs, et l'Atlantique

André m'envoie ce présent, coloré et fortement iodé (le vent de l'Atlantique !), à l'intention de Chantal. Je l'héberge volontiers, d'autant que le cadeau est raffiné. Il faudra dater et localiser l'événement, mais ce n'est pas l'essentiel, puisque Monk joue du piano. [Les physionomistes et connaisseurs, ceux-là même qui énervent tant Eric, reconnaîtront peut-être, dans les rangs du public, Gerry Mulligan. La vie est faite de ces menus plaisirs.] Pour ne pas être en reste, j'ajouterai le chapitre suivant, avec Sonny... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 16:51 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
31 janvier 2010

Le jazz que je préfère (00)

J’ai demandé à quelques amis et comparses d’établir la liste de leurs 25 albums de jazz préférés. C'est gratuit, libre de pub, et il n'y a rien à gagner. Aucun souci commémoratif ne justifie cette opération (mais on aurait pu: cette année, Louis Armstrong aura 109 ans, Albert Ayler 74, Colette Magny 84 et Larry Ochs 61). Pas question non plus d’objectivité ni de consensus, ni de volonté de construire une quelconque « histoire du jazz » idéale et statistique. Il y a pour cela de bonnes encyclopédies et quelques magazines. L’idée était... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,