08 février 2019

Sept jours, huit livres

Embarqué dans la farandole par @Okraina_Records lui-même engagé dans la farandole par @Oiedecravan, il m'a fallu, pendant une semaine, sélectionner sept de mes livres de chevet. La règle du jeu consistait à en afficher sur tel réseau social la couverture, sans commentaire. Sept jours, huit titres, voici le résultat. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8.
Posté par charles tatum à 11:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

24 juin 2014

Godard, les oies et les hyènes hystériques

Quelques lignes d'un entretien accordé récemment au Monde par Jean-Luc Godard ont fait piailler les oies des réseaux asociaux - relayant les hyènes des médias "en manque chronique de spectres et d'audience". Deux philosophes, Branco et Clarou, clouent le bec des uns et des autres dans un texte paru avant-hier dans Libération. ~ Godard et la société du FN « ll y a quelques années, Jean-Luc Godard évoquait publiquement son affection pour le livre de Jacques Rancière, le Maître ignorant. Le postulat de l’égalité des intelligences qui... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 08:44 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
06 décembre 2013

André Schiffrin

André Schiffrin est mort ~ Automne 2010. Entretien à la Quinzaine (en duo avec Eric Hazan [La Fabrique], éditeur de ses trois livres de Schiffrin, L'édition sans éditeurs, Le contrôle de la parole et L'argent et les mots). C'est ici : clic ~
Posté par charles tatum à 18:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
27 mars 2013

L'avenir est à nous

Il y a soixante ans naissait le Livre de Poche. Paris, sur un quai de Seine. Extrait de « L'avenir est à nous », de Françoise Dumayet (Ortf, 1964), réalisation Jean-Pierre Chartier. © INA Ce consternant crétin et intervenant anonyme est, semble-t-il, étudiant en médecine. [merci à Olympe Vous Aime]
Posté par charles tatum à 14:32 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 décembre 2010

Godard, mon ami, par Daniel Cohn-Bendit

[Trouvé ceci dans le journal de Noël. Je le passe ici in extenso. (Une version réduite se trouve dans Le Monde-papier.) J'ai effacé les intertitres journalistiques, mais l'illustration est de mon initiative.] Quand on me demande depuis quand je connais Godard, je dis: « Depuis A bout de souffle. » Ce film de 1959 est pour moi le film entre les films. Le film contemporain en soi. Un film qui fonctionne à n'importe quelle époque. C'est du punk avant la lettre: « Tu n'as aucune chance mais saisis-la. »Je l'ai vu pour la première fois... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,