06 juin 2018

On l'appelait Ledoux

Il y a tout juste trente ans, le 6 juin 1988, nous perdions un ami des plus chers, un mentor irremplaçable, envers qui nous avons une dette éternelle. Il était né à Varsovie, Jankiel Mendel Silberberg en 1921, et trépassa à Bruxelles 67 ans plus tard. Il était à nos yeux le plus formidable des Belges de sa génération, bien plus important que Hergé, Georges Simenon, Eddy Merckx, Jacques Brel et soeur Emmanuelle réunis. En haut, on le voit dans La Jetée de Chris Marker (1962). En bas, derrière son bureau, quelques années plus tard.
Posté par charles tatum à 00:02 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

20 août 2009

Simenon, salaud mort

On le sait wallon, proflic, macho et réac, amoureux de l'ordre, misanthrope et limite collabo. Georges Simenon (1903-1989) était donc aussi très naturellement un connard raciste au cerveau malade, aux obsessions aussi rances que le siècle dont son oeuvre monumentale veut être le triste miroir. (C'est aussi, tant pis si je me fais engueuler, un écrivain rasoir, aux moyens limités et prose neurasthénique à tous les étages. L'argument célinien "on peut puer de la gueule et être génial" n'a que trop servi, finissons-en.... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,